Airlie Beach et les Whitsundays

Trip Start Oct 17, 2009
1
10
119
Trip End Jul 31, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed

Flag of Australia  , Queensland,
Sunday, November 22, 2009

À mon départ de Cairns (Nord de la cote est), j'ai eu la chance d’avoir un « lift » à 6 :00am de la part d’un des employés de l’hostel.  Cela m’a évité une marche avec tout mon attirail sur le dos… Naturellement, j’aurai pu prendre un taxi – mais c’est une mauvaise dépense ! J’applique la formule « cheap » de Raynald dans la P’tite Vie! C’est-à-dire j’essai de minimiser les coûts mais à l’inverse de lui, je redirige mes sous pour faire des excursions. Par contre, si vous êtes un backpacker Anglais, Irlandais, Allemand ou Hollondais, vous appliquer un autre formule qui consiste de sauter un repas, pour avoir plus de sous pour la bière !

Jour 29 :

Pour les prochains jours, j’ai acheté une passe de bus qui va me permettre de voyager entre Cairns et Sydney sous une formule « hop in et hop off » selon la cédule de passage prédéterminée pour les villes de cote Est. Contrairement à un autobus qui fait la liaison entre Québec-Montréal,  le chauffeur nous explique des particularités lorsqu’on traverse une ville ou une région. De plus, il a des arrêts pour faire des petites marches ou visiter un site. C’est comme une formule hybride entre le bus ordinaire qui t’amène du point A au point B, et le voyage tout organisé avec toujours le même monde (Comme les gens font des choix différents des lieux sur notre passage et du nombre de jours de leur arrêt, le bus est majoritairement de nouvelles personnes pour chaque trajet). Une fois dans le bus, le chauffeur a fait le décompte en demandant qui venait de tel pays ou tel pays ? Bref, c’est la première fois qu’il y avait plus de canadiens que toutes autres nationalités dans le bus.

Premier arrêt aux Boulders pour une petite marche (proche d’un cours d’eau) et le second  à Johnston River au Crocodile Park. C’est une ferme d’élevage qui offre la chance au public (moyennant un petit montant à l’entrée de 18$ - ça c’est l’argent économisé du taxi du matin) de voir des crocos « snapper » des bouts de viande. Assez impressionnant de voir les employés les approcher avec un bout de steak, de les sortir de l’eau et de les faire dandiner pour obtenir leur bouffe. Naturellement, il y aussi des kangourous que l’on peut nourrir, des dingos, des émeus et des cassowary.

De retour sur la route, nous avons laissé et ramassé des backpackers à Mission Beach et avons continué notre route pour Townsville/Magnetic Island. Dès notre approche vers la vile, on voyait une épaisse fumée brune à l’horizon. Probablement un autre feu de broussaille ? Une fois arrivée en ville, on a ramassé notre billet du traversier qui a nous amené sur Magnetic Island. Après 20 minutes de bateau, j’ai pris le bus local pour me rendre à mon hostel. Le lieu est assez paradisiaque pour les voyageurs qui veulent faire un stop d’une ou deux nuit(s), car il y a rien d’autres que du sable et de l’eau dans le coin. Le site de l’hostel est bien, mais les chambres sont assez exigües pour des gens qui trimballent deux sacs à dos + un sac de bouffe.

Jour 30 :

Après une matinée relax à Magnetic Island, j’ai repris le traversier pour mon départ de bus pour d’Airlie Beach. Finalement, la journée se résume à  un après-midi de route, une petite épicerie pour le souper et une visite du coin. Lors de ballade, je me suis arrêté au « spot » officiel de la place : Airlie Beach Lagoon (Probablement, ce lieu sur le bord de la mer a été crée car il n’est pas recommandé de se baigner dans les eaux du coin). C’est une piscine géante avec du sable où tout le monde se rencontre pour se rafraîchir et faire quelques « touch up » de leur bronzage… De mon côté, mon « tan » de golfeur commence à disparaître. Bref, j’ai trouvé mon lieu pout tuer une bonne partie de ma journée.

Jour 31 :

Comme prévu, j’ai « packter mes p’tits » de façon à avoir uniquement un petit sac pour ma croisière dans les Whitsundays, fait quelques achats et chiller au Lagoon. En fin de journée, je me suis dirigé à la Marina qui était le point de rencontre pour le départ en catamaran sur le « Pacific Star ». Malheureusement, le nom du bateau est un peu « boboche » considérant le plaisir qui m’attend pour les 3 prochains jours. Un nom comme le « Swedish Penish » (Ce nom est spécialement pour Yannick – tu remarqueras que j’ai ajouté un « h » à la fin de la version originale pour lui donner une connotation un peu plus maritime) ou le « Crazy Norway » aurait été approprié.  Le dernier nom serait en honneur des 8 norvégiens (5 gars et 3 filles) qui sont arrivées avec 5 packs de 30 bières + 12 litres de vin. Disons que cela a donner le ton sur le type de voyage. Bref, au total on est 25 personnes incluant 4 membres de l’équipage (Le capitaine, la cook et les deux dive masters).

Une fois les règlements du bateau expliqués et la décharge de responsabilités signée, on a fait un 4 heures de navigation sous un ciel étoilé. En buvant notre bière sur le pont, on eu la chance de faire un plus amples connaissances entre nous. Avec plus de 7 cabines pour les invités, j’ai été « matché » avec Trisha (Américaine) et Elisa (Espagnole) dans une chambre grande comme ma main. Pas besoin de vous dire que le lit n’était pas de la bonne grandeur – je pense que mon lit simple faisait 5 pieds de long. Depuis le début du voyage, je me suis habitué à dormir en diagonale et à faire des retournements sur moi-même (FYI, je perfectionne depuis quelque temps la vrille renversée mais il est nullement question de m’essayer avec ce lit et avec ce plafond qui pourrai me servir de couverture tellement qu’il est proche. Bref, j’ai élu domicile dans la pièce commune, où de grande banquette fera l’affaire. Ce n’est pas le gros luxe: ça ressemble plus à un sous-sol de chalet, avec de bon vieux coussins défraîchis mais qui vont revenir un jour à la mode.

Jour 32 :

Au levé, nous avons fait la navette en zodiac entre le catamaran et Whitehaven Beach.  Le lieu est très populaire car le sable de la plage est blanc (Composé de 98% de silice). Je ne suis pas sûr que les photos rendent justice du lieu, mais c’est vraiment blanc partout. Après le copieux diner, on s’est tous préparé pour faire de la plongé en apnée ou bien une « vraie » plongée. Dans mon cas, ma certification n’a pas été reconnu car j’ai fait mon cours en 93 et surtout, que je n’ai pas fais de plongé depuis bel lurette. Malgré tout, l’instructeur faisait un groupe « Introduction » qui consiste à expliquer les rudiments de base (dans mon cas se fut une excellente mise à niveau) et de faire la plongée avec lui (aucun problème avec  ça, car il sait où aller pour faire une belle plongée). Bref, la première plongée de vingt minutes fut super car cela m’a permis de voir du corail et des poissons le long d’une île.

Le soir venu, tout le monde s’est retrouvé sur le pont pour prendre un petit apéro. Bref, Team Norway (c’est comme ça qu’on les a appelé tout le long du voyage) a réalisé que la commande était élevée afin d’écouler l’ensemble de leur combustible considérant que nous devons arrêté de boire de l’alcool 8 heures avant toute activité aquatique (C’est une règle sur lequel l’équipage tenait fermement). Bref, il y a eu un genre de « bar open » et j’ai pris la responsabilité de les aider tout en m’occupant de la musique avec mon Ipod jusqu’au couché.

Jour 33 :

Durant la nuit, le capitaine avait levé l’ancre pour prendre la direction de la barrière de corail. Sur le point d’arrivée à notre lieu de plongée, nous avons été accompagnés par quelques dauphins pendant quelques instants – ce fut un beau moment pour commencer cette merveilleuse journée ! Gros plan de match à l’ordre du jour : plongée, plongée et plongée. Pas trop variée comme option, mais je ne me suis pas plaint car j’en ai profité pour faire 3 plongées entre 25 et 35 minutes. À chaque fois, j’ai savouré chaque instant car nous étions les seuls dans le coin et j’ai vu de très belles choses. Ayant acheté une caméra jetable à l’épreuve de l 'eau, j’ai tenté de faire un « Cousteau » de moi avec quelques clichés – malheureusement, le résultat est moyen, mais cela reste de beaux souvenirs gravés dans ma mémoire.  Lors des plongées, j’ai eu l’impression d’être dans un aquarium géant d’une animalerie avec tous ces poissons de couleurs. En fin de soirée, nous avons changé de lieu pour que les gens certifiés puissent faire une plongée de nuit. Encore une fois, on m’a demandé d’être le DJ de service pour la soirée.

Jour 34 :

Une fois le déjeuner terminé, on avait le choix de faire une autre plongé, de la plongé en apnée ou bien s’écraser sur la plage. De mon côté, j’ai marché sur la plage et pris quelques photos avant notre retour pour la marina. Une fois arrivée à la marina, ce fut les adieux pour certains qui quittaient dans les heures qui suivaient, et pour les autres comme moi, on se retrouvait à mon hostel pour un souper/bière.

Après plus d’un mois de cavale, voici les choses dont je m’ennui le plus…

1)      De vous, mais vos messages me font du bien à chaque fois car j’ai comme l’impression que vous êtes là. Continuer à le faire !!!

2)      De me préparer un bon repas avec mes affaires (mes casseroles, mes outils de cuisine et mes épices)

3)      De mes pantalons et de mon kangourou Lululemon pour encore plus « chiller » malgré la chaleur.

4)      De mon lit « king »…

5)      De mon séchoir à cheveux (C’t’une joke !)
Slideshow Report as Spam

Comments

christianp
christianp on

Wow...Tout un périple...Moi et Karine nous sommes bidonné pour vrai en lisant ton récit! En dehors de ta spirale inversée...nous te souhaitons une toupie Québecoise!

Merci de nous faire vivre ces moments magiques à distance! C'est vraiment un voyage de rêve!

lasoeur
lasoeur on

Allo mon frère,
premier commentaire à chaud: Si les photos témoignaient d'un épisode d'Occupation double, je dirais de ne pas envoyer Elisa au ballotage... ;-)
Deuxième commentaire: j'avais hâte en titi d'avoir de tes nouvelles!! Contente de voir que tu t'amuses bien et surtout en trèèèèèèès bonne compagnie! Chanceux de te faire dorer comme ça! Ici c'est plutôt le mois de novembre... genre....!
xxxx la soeur

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: