Darwin, ville du nord mais un peu trop chaude...

Trip Start Oct 17, 2009
1
7
119
Trip End Jul 31, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Cavenagh Accomodation

Flag of Australia  , Northern Territory,
Sunday, November 8, 2009

Lors de mon passage à Alice Springs, j'ai omis de parler d’une tranche de vie. Le mardi, en milieu d’après-midi, il y avait une course de chevaux à Melbourne (Coupe annuelle avec beaucoup de $). Naturellement, l’événement est très « jet set » et suivi par tous en Australie. Tellement important, que les magasins ont été fermés une partie de l’après-midi. Bref, tout le monde arrête de respirer pour ces deux tours de piste qui ne dure que deux minutes…

Jour 18 :

Encore une fois, une sortie rapide du lit (ça devient une habitude) pour prendre le bus… Cette fois-ci, je me dirige vers le nord pour traverser le outback un peu plus vert, mais aussi, plus humide ! Cette vaste étendue représente 1/6 du territoire mais seulement  1% de la population de l’Australie. Cette portion de voyage est majoritairement composée de route, car pour relier Alice Springs et Darwin, on parle de 1500 km de route (sans compter les détours pour voir un peu de paysages). La journée se résume : 

1)      Un arrêt à une des stations de télégraphe qui est malheureusement connue pour ses tragédies (meurtres des deux employés de la station par des aborigènes en 1874 et dernièrement, la disparition mystérieuse d’un conducteur dans la région avec tout une saga d’accusations sur de présumés assassins). En passant, la presse écrite de la région du Nord à la réputation d’en être une à sensation – C’est comme des « Allo Police » ou des « National Enquires » avec titre à la une assez incroyable.

2)      Arrêt à une station service caractérisé par son propriétaire qui a statué que c’était un lieu d’accueil et de transit pour les O.V.N.I.  Un peu difficile de ne pas sourire en voyant les bébelles entourant la station, les murs de la station placardés d’articles sur des apparitions dans le secteur et le bonhomme à la caisse qui en rajoute lorsque tu paies ta bouteille d’eau. Vraiment, un bon coup marketing pour nous faire arrêter !

3)      Sous un cuisant soleil, nous sommes arrêtés voir les Devils Marbles (Karlu Karlu). Ce sont une série de pierres rondes qui se sont formées avec le temps. Assez impressionnant comme lieu considérant la grosseur et la couleur du roc. On en a profité pour escalader ces roches et faire quelques acrobaties au grand désarroi de notre guide Michelle. Ma seule déception fut ne pas arrêter aux Pebbles (Kunjarra) qui est un site sacré des femmes Warumungu, dont les pierres sont de formes diverses (l’accessibilité en bus est impossible, il faut un 4X4).

4)      Pour le souper et la nuit, nous sommes arrêtés à Banka Banka. Rien d’exceptionnel comme lieu, mais la marche vers le waterhole (qui était à sec) au coucher de soleil fut super… Par contre, le retour fut rapide car personne avait pensé d’apporter des lampes de poches ou sa frontale… Disons, qu’un flash de caméra n’est pas la meilleure solution pour retrouver notre route…

Jour 19 :

Après quelques heures de routes en matinée, nous sommes arrêtés au Daly Watters Pub pour diner. Ce lieu mythique était un arrêt incontesté des conducteurs par l’ancienne route qui reliait Alice Springs et Darwin. La particularité du lieu se résume par le fait que chaque visiteur y laisse un petit quelque chose à son passage : une carte d’affaire ou une carte étudiante sur le mur, une brassière, un t-shirts ou autre. Une décoration forte inspirante pour mon futur chez moi…  Avec cette chaleur accablante, nous nous sommes arrêtés pour se saucer dans des bains thermaux (en fin de compte, se ne fut pas très rafraîchissant) à Mataranka. La faune était assez particulière : des chauves-souris, des cochons (wild pigs) et un paon.

En fin d’après-midi, nous sommes arrêtés à une galerie d’art aborigène et pris la direction du campement. Ce fut le moment le plus « hot » de la journée, car plus on s’approchait de notre lieu pour le souper/dodo, Michelle notre guide n’arrêtait pas de dire « This is a joke ?». Nous, on trippait car dans le noir, on voyait à perte de vue un feu de broussaille jusqu’au moment qu’on réalise que peut-être notre campement avait brûlé ! Bref, nous avons été très chanceux (en raison de l’absence de vent), le feu n’a pas traversé la route qui ceinture notre campement. Malgré tout, l’odeur de la fumée s’est imprégnée dans notre linge durant la nuit et est resté pour le reste du voyage.

Jour 20 :

Au lieu d’un levé de soleil à l’horizon, se fut un levé avec un horizon noir et de la fumée à quelques endroits. Je peux vous dire qu’ont a été vraiment épargné de justesse. Sans perdre de temps, nous avons pris la direction de Katherine Gorge pour faire une petite randonnée en canot. Bon, canot est un grand mot, car ça ressemblait plus à un kayak ouvert avec des pagaies. Cette petite balade fut agrémentée d’une baignade dans un secteur sans crocodiles – du moins, on n’en a pas vu ! Ensuite, après une autre baignade à Florence Falls, nous avons diné et pris la direction de Darwin. Petite soirée entre les gens du groupe et dodo nécessaire pour les trois prochains jours : Litchfield et Kakadu National Park. Je peux vous dire, il faut chaud et ce n’est pas le fun de dégouliner constamment – je suis sur le point d’inventer du linge en « sponge towel ».
Slideshow Report as Spam

Comments

leonaallen
leonaallen on

Quel plaisir de te lire encore une fois ce matin. Tellement intéressant et en plus de belles photos.

annejoly
annejoly on

Ah là là je kiffe trop les photos (ça c'est une déformation professionnelle du langage à trop cotoyer les djeun's!!!
C'est l'top!!!

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: