L' apprenti aventurier qui chiait dans son froc...

Trip Start Feb 16, 2011
1
32
91
Trip End Apr 20, 2011


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Lao Peoples Dem Rep  , Salavan,
Monday, March 21, 2011

Deuxieme jour de mon periple dans le plateau des Bolovens.
Aujourd'hui, j'ai realise un defi qu'on ne m'avait pas encore lance : aller me perdre dans la jungle et en crever de trouille !

Il est 8h, je passe prendre un cafe chez Mr Koffie avant de filer vers Nuang Long. Un petit village a cote duquel il y'a parait il, un super acrobranche avec tyrolienne dans les cascades, guest houses dans les arbres, via ferrata, etc... Bon Mr Koffie m'a prevenu, je risque de ne trouver personne la bas si j'ai pas reserve avant a Pakse. Mais le truc míntrigue alors je tente le coup, souvent entre ce qu'on m'a dit sur ceci ou cela et la realite, il y'avait la place pour quelques surprises.

12 km de pistes pourries plus tard, je suis au village. La un panneau indique 4 km de marche pour acceder au site de cascades. 8 aller / retour, autant dire que si jý vais je vais bouffer une bonne partie de ma journee pour peut etre rien.

J'hesite, je tergiverse, je fais un tour dans le village a la recherche d' un guide providentiel, et puis j'y vais, apres tout on verra bien.

Le debut du chemin est juste assez defonce pour ne pas pouvoir passer en moto, mais tranquille a pied. Au bout d'une demi heure, járrive dans une clairiere face a un gros rocher. Adosse au rocher, un temple a l'abandon et deux echelles. La premiere mene dans un espece de tunnel-trou a rat au milieu du rocher, pas moyen que je mette les pieds la dedans.
La deuxieme, a l'air de contourner le rocher en passant par une epaisse vegetation....La si, je fais bien mon taf de narrateur, vous etes cense commencer a flipper avec moi.

Effectivement, la deuxieme echelle mene en haut du rocher, qui est en fait une falaise puisque  on peut poursuivre sur une espece de grande dalle pierreuse. 800 metres plus loin, un boudha !
C'est fou cette manie qu'ils ont de coller des boudhas partout, et surtout au milieu de nulle part. N'empeche je suis content de le voir celui la, ca veut dire que je suis pas completement paume.
Apres le Budha, le chemin continue et commence a sénfoncer dans la jungle. Mais la vraie jungle, pas une junglounette, la jungle comme dans les films, avec des herbes super hautes, des arbres immenses, des lianes qui s'enroulent un peu partout..... et puis les bruits. Putain les bruits ! Des bruits genre, un insecte qui fait un son de scie circulaire "Yiiiiiiiiiiihhhhhhhiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnn". Et y'a aussi celui la, je sais pas quelle bestiole le fait, mais quand tu l'entends, ca fait un peu comme si toute la foret se foutait de ta gueule : " yayayayayaYAAAAAAAHHH".
Et c'est la que tout ce que t'as pu lire de flippant dans les differents guides te revient en bloc. Laos = viperes de Russel, cobra, scorpions, quelques ours, tigres, mines !

Bon pour les ours et les tigres, je vois pas tellement ce qu'ils pourraient foutre la tellement la vegetation est dense. Mines c'est pareil a priori c'est pas un coin a risque. Mais pour le reste....
J'ai bien envie de me barrer mais merde, j'ai pas fait tout ce chemin pour rentrer bredouille !
Du coup je me retrouve a avancer metre par metre, en secouant chaque petit bout de vegetation devant moi avec un baton et en faisant un boucan monstre en marchant. Bon OK je dois deranger toute la faune, mais la je m'en cogne, je suis pas biologiste moi, tout ce que je veux cést pas me faire mordre ou piquer par une bete fourbe embusquee dans je ne sais quel tas d'herbes.

Au bout de deux heures (je rappelle que le chemin ne faisait que 4 bornes..., j'arrive finalement en haut de la cascade. Bon, c'est une cascade, je l'ai vue, j'ai fait wouaahh, je me tire. et tant pis pour les cabanes dans les arbres.

Soulagement quand je retrouve la route du village. Sur le chemin, un eleveur m'embauche a moitie pour l'aider a ramener ses vaches. En arrivant a Nuang Long, tout une famille se fend la gueule en me voyant revenir ("ben quoi?"), et finissent par m'inviter a manger. Ils mangent sacrement epice, en ville ca va parce que les restos sont habitues au touristes, mais ici c'est du brut de decoffrage ! on est quand meme mieux la que dans la jungle.

Je reprends la route direction Tad lo. La route doit etre assez haute en altitude parce que ca caille un peu sur la moto. Sur le chemin, avalanche de coucou avec la main, de "hello", de "Sabai dee". On me fait signe de venir boire un coup aussi, mais je sais comment ca se termine cette histoire et j'ai de la route a faire.

Arrive a Tad Lo juste avant le couche du soleil. Timing au poil. juste le temps de me jeter dans la riviere, et de me laver avec du savon pretes par les locaux qui sont a l'eau.

Il est 21h30, j'ai trouve une guest house qui loue des petites maisons sur pilotis pour 3 dollars. au poil. Je m'ecroule dedans.

A demain !
Slideshow Report as Spam

Comments

Mum' on

Pffffff... j'savais bien qu'il fallait pas te laisser partir tout seul !
espèce d'IRRESPONSABLE va ! j'en suis toute retournée rétrospectivement, mais bien contente d'avoir des news quand même !
et tu peux te rassurer sur tes talents de conteur ... on s'y croirait à fond, j'ai le bruit de la scie dans les oreilles ...
Bisous gamin !

ln76 on

comment on dit déja à Paray ? : Trouillou des vaches !!!
t'as peur de la luzerne toi depuis qd ?
rassures toi , c'est vachement moins pire que, qd tu devras manger la mygale .......
allez courage , et on attend impatiemment la suite !

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: