Sequoia National Park

Trip Start Sep 28, 2011
1
19
34
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of United States  , California
Friday, November 11, 2011

En sortant de Death Valley, nous voyons la partie moins rose de États-Unis : des villes fantôme (ghost towns) , car il y en a beaucoup au E.U., des villes abandonnes pour une raison ou une autre. (Des anciennes villes minières, mais aussi des villes industrielles plus récentes). Nous passons aussi par une ville qui est en train de devenir une ville fantôme, car la moitié de la ville est déjà abandonnée, mais il y a encore des gens qui vivent parmi des maisons qui tiennent a peine debout, des carcasses de voitures et des magasins fermés. C'est une Amérique qu’on voit moins souvent à la télé, on a plutôt l’image d’une Amérique glamour, de luxe, ou les gens habitent de grosse villas et ils ont des dents très blancs (plus blancs que le blanc en fait…comme dans les pub). Assez triste.

Nous entrons ensuite en Californie. Comme le dit une pub pour un camion Toyota, il s’agit de l’autre Californie, celle de l’agriculture : des vergers d’oranges et de clémentines et des champs de fraises (qui poussent à travers des membranes de plastique, pour garder l’humidité et éviter que les fraises soient pleines de terre), mais aussi des odeurs de vache insupportables par endroits (un peu comme dans la Beauce, sur la rive Sud de Québec…). A quelque 200 km de l’océan les terrains sont probablement moins chers et le climat plus chaud. On espère juste que le camping sera un peu plus loin de fermes de vaches…

Nous trouvons effectivement un camping pittoresque, Lemon Cove, juste avant l’entrée dans le parc naturel. En bas du parc on cultive de fruit tropicaux, principalement des oranges et des bidigida (le mot invente de Filip pour clémentines) et en haut, dans le parc, il y a la neige déjà (la plupart des campings et des sites d’hébergement sont déjà fermes pour la saison).

Après une heure de serpentines à travers une foret luxuriante, le paysage et la végétation changent. On arrive à quelques 8000 pieds (près de 3000m) et on retrouve les sequoia géant mais aussi pas mal de neige. La route passe entre 3 sequoia très grands, et on en voit d’autre a travers des pins. En haut, des sentiers nous font découvrir la foret des géants, dont General Sherman Tree, le plus grand au monde comme volume de bois. Les sequoia géants ne sont pas les plus haut (les arbres de Redwood Park ont plus de 400 pieds) ni les plus vieux, mai ils ont près de 3000 ans, pas mal, compte tenu du fait qu’ils sont en bois et poussent dans l’humidité. Leur écorce les protège des insectes et surtout des nombreux feux de forêts que la Californie connait (ils en gardent des cicatrices, mais ils ne brulent pas entièrement). C’est vraiment quelque chose, 3000 ans.

Le temps de faire un sentier la pluie commence et, comme la nuit approche, nous décidons de partir. Comme nous étions au milieu du parc, nous décidons de prendre la sortie nord-ouest, vers Yosemite et Kings Canyon, à quelques 25 miles de nous. Erreur, car sur ce cote de la montagne le climat est plus froid (la végétation en est un bon indicateur, il y a juste des conifères…). Nous avons on a été obligés de faire demi-tour lorsqu’il nous restaient à peine 7 miles jusqu’à la sortie car il neigeait très fort. (or, 7 miles dans la montagne ce n’est pas la même chose que sur l’autoroute, et la situation peut empirer très vite. Je ne voudrais pas risquer de rester pris dans la neige à 8000 pieds, ou pire, de descendre la montagne dans la neige avec des pneus d’été sur le camion. Au moins par ou on était venu on connaissait le chemin et il y avait juste de la pluie (même s’il faut faire maintenant cette route la nuit…ces 2 heures ont été sans fin…).

Nous avions des chaines (nous les avions achetés après une expérience similaire au Colorado, dans Rocky Mountains), mais je n’avais jamais essayé de les installer…et je ne voulais pas faire des tests la nuit, dans la neige, dans la foret… (quelques jours plus tard, rendus sur la cote, j’installe mes chaines pour qu’on soit prêts la prochaine fois…).

Si jusqu’à maintenant nous avons été très chanceux cote température, Sequoia est tellement haut au et la foret si dense qu’on peut camper seulement en été (nous comprenons maintenant pourquoi les campings sont fermes).

Après cette aventure, nous décidons de laisser tomber Yosemite, qui est encore plus au nord et plus haut… . A visiter une autre foi, voilà donc une autre raison pour revenir! (nous avons déjà une nouvelle liste de choses à faire pour un futur voyage, à part les endroits où nous voudrions revenir…).
Slideshow Report as Spam

Comments

daria.murgu
daria.murgu on

On doit se sentir vraiment petit.

Sandra on

Asa s-o fi simtit si Gulliver in tara uriasilor.

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: