Boston : de retour en ville...

Trip Start Jul 30, 2008
1
10
11
Trip End Aug 26, 2008


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of United States  , Massachusetts
Tuesday, August 19, 2008

Laurent ayant habilement dirigé le taxi jusqu'à Adelaide Street, nous voilà rapidement arrivés à la maison de Jamaica Plain que nous avons loué pour la semaine (2pièces, cuisine, SdB). Nous nous installons et faisons des courses dans un supermarché latino qui nous rappelle plus l'Amérique du sud que Boston ! Mais le quartier de « JP » où se situe notre location est charmant : rues calmes bordées de maisons en bois peint avec des jardinets bien soignés et des drapeaux américains devant l'entrée. L'indispensable porche avec fauteils pour prendre le frais en soirée et saluer les passants. Nous nous y adaptons très vite !
Diner avec Jim, Mary-Jo, Morgan & Rita, Kate & Mick, Jim est un collègue américain d'Elisa, architecte, qui a passé un an en France, travaillant avec elle. Ses amis bostoniens et anglais sont très sympa, ils nous conseillent sur les visites à ne pas manquer. Les jeunes restent à la maison, Héléna rêve d'une salade sans sauce Ranch ou Blue Cheese ou autre : juste avec de l'huile d'olive et du vinaigre !
Le lendemain direction le metro local à 5 minutes à pied de la maison. Achat de Charlie ticket et visite du « downtown » (centre ville), où on rejoint le parcours appelé Freedom trail (une ligne rouge sur le trottoir) retraçant les lieux historiques de revolte des bostoniens à la recherche de l'indépendance des anglais. Atterrissage au Fanueil Market, ah le commerce ! magasin Urban Outfitters (n'existe pas encore en France) et déjeuner tardif au Wagamama, restau asiatique de Ramen découvert à Londres. Les jeunes retrouvent leurs marques.
Promenade vers le port, passeggiata à Little Italy (les gens dînent à 18h) et nous au Food Court de Fanueil après 2h de shopping.

Jeudi : re-Charlie-T direction Harvard dans la commune de Cambridge de l'autre côté du pont sur la Charles River. Université fermée mais ambiance studieuse, Musée avec impressionnante collection de fleurs reproduites en verre pour recherches botaniques (2 allemands, fin XIXe). Déjeuner parfait d'une salade dans un jardin dehors, toute la famille apprécie du clean-food.
Evènement : Laurent s'achète des chaussures et passe presqu'une heure dans un magasin. Retour downtown, on prend de la hauteur en visitant la tour Prudential (52 étages) et son skywalk instructif sur la ville. Re-shopping, dîner sur Newbury street et dodo !

3e jour on lâche Olivier et Héléna dans la ville et filons avec Mary-Jo et Jim visiter la John F. Kennedy Library : musée à la mémoire de JKF dans un building construit par l'architecte I.M. Pei (celui de la pyramide du Louvre). Très bien fait, reconstituant le bureau ovale, les réalisations nombreuses et très variées de ses 3 années de présidence. Vantant les progrès sociaux et historiquement intéressant sur le rôle des media et avec en tête les élections américaines actuelles. Retour en ville, quartier Back Bay avec ses belles maisons XIXe en brique rouge aux toits mansart et bordées d'arbres (pour imiter Paris) dont les racines ont modelé les trottoirs en mini-montagnes russes ! Nous faisons une halte au Boston Common, le parc central où des groupes jouent de la musique, les enfants (et Elisa) font trempette dans le Frog Pond et les autres (dont Laurent) font la sieste dans l'herbe.
Beacon Hill nous attend, micro-quartier historique de Boston tout en briques rouges d'époque entouré d'antiquaires et échoppes soignées.
Retour au commerce, un arrêt chez Macy's (les Galeries Lafayette locales) et retour à Jamaica Plain retrouver les jeunes et dîner en musique : la chanteuse Lisa Bello au restaurant L'Alchemist. R&B, Soul très belle voix.

Samedi : Laurent et Elisa s'aventurent à prendre le train direction Rockport, les jeunes restent encore en ville, chassant les bonnes affaires. Rockport est une ex-petit village de pêcheurs, l'un des plus anciens du continent, devenu destination de week-end pour les locaux et concentrant des jolies plages où se sont construites de belles maisons en bois le siècle dernier, très chèrement recherchées aujourd'hui. La Nouvelle Angleterre quoi. Nous y passons une belle journée ensoleillée, louons des vélos pour longer la côte granitique et visiter des anciennes carrières. Retour en train et pizza à la maison, chacun racontant sa journée.

Dimanche grasse mat' et MFA : Museum of Fine Arts malheureusement en travaux pour étendre sa surface d'expositions, donc pas toutes les oeuvres (dont la fameuse Wave de Hokusai) sont visibles. La cour arborée où nous déjeunons au soleil est le théatre d'une initiation aux danses indiennes (d'Inde celles là! voir Crow Agency plus haut) en costume colorées. Ensuite session de shopping quotidienne dont une expérience interessante chez "Filene's Basement" où les invendus des créateurs et boutiques de Boston sont envoyés en fin de saison: 2 étages de bric et brac où on peut avoir de la chance et trouver juste sa taille dans un tailleur UNGARO (comme Elisa) ou se sentir mal et devoir sortir rapidement (comme Laurent).
Pour conclure : dîner à Chinatown dans un VRAI restau bruyant et typique où est servi notre plat préféré: le "Peking Duck" qu'on ne trouve pas à Paris mais à Londres (Crispy Duck). On adore...les jeunes beaucoup moins!

Lundi : dernière journée, on brunche avec Jim et Mary-Jo avant leur retour à Miami puis on complète notre visite des rues commerçantes par un dernier Mall, le shopping des jeunes est calmé par la fin des finances...dîner pour eux chez leur Wendy's preferé (fast-food) et pour Elisa et Laurent : adresse Routard de Fruits de Mer : saladier de pattes de crabe variés à casser avec une pierre protegés par un bavoir en plastique...vous voyez le genre? En tout cas on est au bord de la Charles River, la skyline de Boston est belle et les étoiles nous éclairent pour cette dernière soirée!

Fin du blog...on prend l'avion Mardi après-midi après un saut à Charlestown en face de Boston pour voir le plus vieux navire de guerre : S.S. US Constitution avec 55 canons surnommé "old ironsides" car les boulets anglais rebondissaient sur ses côtés...il ne reste de 1790 que quelques planches de bois...le reste a été remplacé!
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: