A travers l amazonie (part 1) !

Trip Start Jan 11, 2008
1
25
35
Trip End May 12, 2008


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Brazil  ,
Monday, March 31, 2008

Cela fait maintenant pas mal de jours que j ai laisse mes amis vendeur de brochettes de Porto Velho. Et beaucoup de km ont coule entre Porto Velho et Belem. J ai realise ce voyage en passant par l immense ville de Manaus, en plein milieu de l Amazonia. Il n y a pas de route en bon etat pour faire Porto Velho/ Manaus. J ai oui dire que les motos pourraient passer, mais surement pas les bus. La foret a repris ses droits sur la route construite par l homme. Le seul moyen de transport > le bateau.
Et c etait l un de mes objectifs de ce voyage. Apres avoir lu Rio de desolacion de Javier Reverte, j avais une envie folle de vivre ces longues journees sur un bateau entoure d eau (vaut mieux) et de foret. Une mini ville flotante isolee du monde, les gens dormant sur des hamacs et cohabitants en espace reduit.
Le voyage Porto Velho a Manaus commenca tres bien. A peine monte sur le bateau, je decouvre le coin international. Un colombien un ptit fou, deux africain de ghana qui ne parle ni espagnol ni portugues, une bolivienne vivant au bresil, un bresilien du sud (type allemad aventurier), un bresilien de sao paulo mais moitie japonais, et une jeune besilienne d amazonie avec son enfant. C est avec tout ce petit monde, que je passais mes journees. Elles commencaient par un dure reveil vers 6 heure du matin pour prendre le petit dej. Puis les journees s ecoulaient entre apprendre le portugais, discuter, aller sur le pont superieur ecouter du forro (musique bresilienne qui se danse), regarder les novelas (serie TV) en fin d apres midi et les 2 repas par jour (toujours la meme chose > riz, pates, feijao, et soit poulet soit boeuf). Ce voyage fut rellement magique, si le dernier jour ne serait pas arrive. Au programme > fievre, mal de tete et diarrhees incontrables. Pour finir le tout, la derniere nuit ou nous arrivions, serie de vomis pour continuer a m epuiser... Peur d avoir la malarie (aucun vaccin mais se guerit bien si on le prend a temps...sinon ca peut etre mortel), j abandonne mes compagnons dormant en attendant le lever du soleil pour prendre un taxi et aller a l hopital. Je suis arrive a 4h du matin et n en suis resorti qu a 10h...en gardant le suspense si l analyse de sang donnait positif ou non. Finalement...ce n etaient que quelques bacteries qui se promenaient dans mon estomac, un sachet de poudre pour m hydrater et des antibiotiques et le lendemain j etais en pleine forme !

Je decouvrir Manaus de mon camps de la maison de Marlio Luis, un type de hospitality club qui a une famille des plus sympathiques. Je passa plusieurs jours a me reposer, voir le centre, visiter los bosque das ciencas (parc type jungle avec quelques animaux, dont des loups marins en voie de disparition), le parque dos bilhares (mais sans billards !!). J hesitais a me payer un de ces tours fort onereux qui emmene les gens dans la jungle avec peche au piranha et aux crocodiles...mais ayant entendu que ce n etait pas vraiment top...je preferi ne pas le faire. Et je me re embarquais dans un autre bateau pour finir le fleuve le plus large du monde !
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: