Nos aventures sur les Terres du Kimberley

Trip Start Mar 08, 2010
1
28
59
Trip End Aug 01, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Australia  , Western Australia,
Saturday, May 1, 2010

29-30 Avril - Broome

A peine arrivés à Broome, nous sommes subjugués par le changement de décor. Est-on  vraiment dans le même pays qu'à Perth? Ici, la terre est d'un rouge presque sang, les quelques touffes de végétation qui arrivent à en percer la croute sont vert bouteille, l'océan est d'un bleu turquoise et la sable est ocre. Bref, un mélange de couleur et de formes auxquelles nos yeux sont peu habitués. L'air est très chaud, sec et poussiéreux. On reconnaît immédiatement la proximité de l'Outback ou le Centre Rouge, pour l'avoir vu en film et en avoir lu la description dans des livres. Nous logeons dans un super backpacker avec piscine, le luxe. Ici, tout est plutôt haut de gamme et donc cher. Heureusement que nous n'avons que 3 jours à y passer avant notre départ pour Darwin en 4x4. Nous avons loué un scooter , ce qui nous permet de faire le tour des environs.
Gantheaume Point est notre première destination. Ganteaume est un explorateur français qui aurait été un des premiers à venir en Australie. Les anglais ont anglicisé son nom en y rajoutant un 'h'. Les français ont été les premiers explorateurs à explorer la cote Ouest. C'est pour cela que de nombreux caps de la région portent un nom français. Le Point Gantheaume, situé au sud de Broome nous sidère par sa beauté. C'est la première fois que nos yeux s'ouvrent sur de tels paysages. Des rochers aiguisés et stratifiés superposant le rouge, l'orange, l'ocre et le jaune émergent de l'océan et bordent celui-ci tels des stalactites agencés
anarchiquement. Sous le soleil couchant, le rouge se fait sanglant. C'est tout simplement sublime. Town Beach, une plage à l'Est de Broome est le lieu d'un phénomène assez étrange les soirs de pleine lune et de marée basse. Le reflet de la lune qui se mire sur le sable ondulé et encore mouillé de la plage serait comme un escalier d'or. Or cette nuit est une nuit de pleine nuit et la marée devrait être basse en fin d'après-midi. Nous filons avec notre scooter vers cette plage et nous arrêtons dans une sorte de resort (complexe hôtelier) où baignés dans une  atmosphère musicale aux doux sons du didjeridoo, quelques personnes admirent ce cher  escalier d'or. La lune, énorme et orange, se lève à l'horizon se mirant en effet dans le sable découvert par la marée basse. Et un reflet stratifié et doré apparaît. On pourrait comparer cela à un escalier, pourquoi pas. En tout cas, le phénomène est superbe à observer et nous sommes assez fier d'avoir la chance de pouvoir le voir. C'est les yeux pleins de superbes images que nous rentrons pour une nuit bien méritée.

Broome_Gantheaume_Point5
Broome_Gantheaume_Point5


Broome_Gantheaume_Point1
Broome_Gantheaume_Point1


Broome_town Beach-reflet de la lune
Broome_town Beach-reflet de la lune

Notre troisième journée à Broome sera marquée par un bon glandage à la piscine de l'hotel avec deux français rencontrés sur notre chemin et la découverte d'une autre plage super sympa, la Reddell Beach. Broome est une ville sympa mais on n'y resterait pas des semaines non plus. La population aborigène y est beaucoup plus présente que dans les villes de la cote est. Malheureusement, on retrouve souvent ces derniers trainant dans les centres commerciaux et aux portes des magasins de vente d'alcool. C'est bien triste et c'est très souvent le cas des civilisations dont on a pris le territoire (cf les indiens, maoris, aztèques ou bien d'autres,...).





Les_Interdits_Australiens
Les_Interdits_Australiens


Broome_Cable_Beach

Broome_Cable_Beach

Broome_Reddell_Beach

Broome_Reddell_Beach


Broome_Town_Port

Broome_Town_Port


Bush_scooter
Bush_scooter

Ombre_infinie_lever_de_soleil_Broome
Ombre_infinie_lever_de_soleil_Broome


1er Mai 2010-10 Mai 2010 : Broome-Darwin via la Gibb River Road

Ce matin, c'est avec une grande excitation que nous posons nos pieds hors du lit. Enfin... il est tout de même 5h du mat, il faudra surtout attendre d'avoir pris notre précieux ptit déj et notre douche avant de réaliser ce qui nous attend. Nous allons parcourir les territoires sauvages et quasi vides d'âmes humaines du Kimberley. Le Kimberley a une superficie de 400 000 km2 et compte à peine 30 000 habitants (dont 15 000 à Broome). Pour ce, on a choisi de passer par
un tour. Ça n'est pas que l'on soit fan de ce genre d'organisation mais la Gibb River Road est une piste plutôt bien costaud que seul un 4x4 conduit par un très bon chauffeur peu arpenter. De plus, ca ne nous fera pas de mal de rencontrer des personnes. La fameuse « Gibb River Road » a été aménagée en 1964 pour acheminer le bétail des ranchs isolés. C'est donc 650km de piste qui nous attendent. Nous voyagerons en compagnie de 13 autres personnes. Il y a tout d'abord Wombat, le chauffeur, un australien typique qui mâche ses mots entre ses dents, avec un chapeau de cowboy et un bon gros bidon. Puis, deux anglaises, une australienne et une suédoise d'environ 25-30 ans plutôt sympathiques. Il y a aussi Arnold, un hollandais  typiquement hollandais, qui aime rigoler, prendre du bon temps et surtout boire des bières. Alex est lui suisse, un vrai jeune backpacker qui pense... alcool bien évidemment. Sharon et George, un couple de retraités américains vivant à Hawaï sont les plus âgés. Ils doivent avoir 70 ans mais quel dynamisme ils ont! Patrick est lui suisse mais d'origine mexicaine. Et puis,
nos deux derniers acolytes sont italiens: Pietro & Marcello. Les pauvres, ils ne parlent pas un mot d'anglais mais nous font bien rire aussi. Voilà notre petit groupe. Plutôt mixte, ce qui est bien.
Nous avons un gros bus 4x4 pour 20 personnes et donc largement assez grand pour nous. Une fois les brèves présentation faites, nous voilà sur la route, les yeux encore à moitié fermés par le sommeil.

1ere journée; Tunnel Creek
La région que nous traversons a été colonisée par les blancs au XVIIIe et fut le centre d'une grande bataille avec les aborigènes qui refusaient l'invasion des blancs. L'histoire veut que Pigeon, l'investigateur aborigène de cette révolte fut venu se réfugier dans la grotte de Tunnel Creek (euh oui, les australiens sont toujours très créatifs dans la nomination de leurs lieux)
Nous qui voulions voir des crocodiles, nous voilà servis! Dès l'entrée de la grotte ont nous explique qu'il y a ici une grande population de crocodiles d'eau douce MAIS qu'ils ne sont absolument pas dangereux et restent inoffensifs pour l'homme... mouais, je n'y mettrais pas ma
main à couper. Quoi qu'il en soit, pas de chichis, nous mettrons tout de même les pieds dans l'eau en arpentant le tunnel qui est dans le noir. Donc si il y a crocos, à part 2 petites pupilles
oranges, on ne verra rien... grrrrrrr. Mieux ne vaut pas y penser. De toute façon, la gorge est d'une telle particularité géologique que nos yeux sont plutôt rivés sur les stalactites et les formes étranges qui nous entourent. Enfin, j'avoue que mes yeux étaient tout de même fixés dans les recoins obscurs quand je traversais les cours d'eau.
Notre tour commence merveilleusement. Nous sommes subjugués par ces paysages si
dépaysants. La terre est rouge et parsemée de gros baobabs, de termitières géantes et d'eucalyptus. La piste d'un rouge sanglant est droite, rien ne la traverse et rien ne la borde. Pas une habitation, ni un humain à l'horizon. On croise tous les 300 kilomètres une vielle station essence avec une petite boutique. Mais ca reste très rustique. Bref, pour ceux qui sont à la recherche de grands espaces, à peine effleurés par la main de l'homme, des espaces arides et très sauvages, où un être humain moderne seul ne pourrait survivre plus d'une semaine, le Kimberley est l'endroit idéal.


Termitiere
Termitiere


Paysage_de_termitieres
Paysage_de_termitieres


Piste_dans_le_bush
Piste_dans_le_bush


Baobab
Baobab


Camion_Western_Xposure
Camion_Western_Xposure


Coucher_de_soleil_Windjana_Gorge
Coucher_de_soleil_Windjana_Gorge


Crocodile_Safety
Crocodile_Safety


Grotte_Windjana_Gorge
Grotte_Windjana_Gorge

2e journée : cascades et piscines naturelles
Notre deuxième journée dans le Kimberley sera marquée par des randonnées et baignades dans des piscines naturelles d'une limpidité sans défaut et souvent agrémentées de chutes d'eau et bordées de plantes et roches rouges. On se croirait dans les pubs pour gel douche Tahiti. Bref, des photos valent mieux qu'une longue et fastidieuse description de ces endroits tout simplement magiques :


Amalia_gorge
Amalia_gorge


Bell_gorge2
Bell_gorge2


Bell_gorge3
Bell_gorge3


Bell_gorge
Bell_gorge

3e jour : La nuit dans le bush
Bien sur, cette troisième journée ne se résume pas qu'à une nuit dans le bush. Nous avons également randonné et nous sommes baignés encore une fois dans des bassins sublimes, sous des chutes d'eau extraordinaires.

Le soir, nous avons installés nos swag (sortes de matelas avec couverture intégrée, truc de l'armée) en plein milieu du bush, sous la voie lactée et les milliards d'étoiles qui parsèment la voute céleste. Ce n'était pas un hôtel 5 étoiles, mais bien mille étoiles... Ça aurait pu être une nuit de rêve, une nuit à la belle étoile dans un endroit éloigné de tout signe de vie, avec une vue sublime sur un lac et des montagnes... mais pour ma part, ce fut loin d'être le cas. Le silence profond de la nuit s'est subitement métamorphosé en concert de bruits rauques et bien masculins, j'ai nommé le ronflement. Non, ca n'était pas Antoine mais quasiment toute la
gente masculine qui nous accompagne. J'ai du déménager 3 fois dans la nuit avec de partir bien loin de tout le monde dans les rochers finir ma nuit. Et oui, voilà les aléas des voyages en groupe. En tout cas, je crois bien en avoir fait rire plus d'un le matin venu lorsqu'ils m'ont vu reclue dans mon petit coin.


Bush_camping
Bush_camping


Bush_camping2
Bush_camping2

Vue sur les rochers a Mirima
Vue sur les rochers a Mirima


Vue_du_bush_camping
Vue_du_bush_camping



4e jour : El Questro Gorge
El Questro aurait pu être le nom d'un bel aventurier espagnol qui au cours d'une escapade aurait découvert la sublime Gorge qui porte son nom aujourd'hui' hui...mais non. Il y a de cela plus d'un siècle, des colons anglais se saoulaient avec des voyageurs espagnols. Le lendemain de cette grosse cuite, ils cherchèrent en vain le petit bout de papier sur lequel les espagnols avaient écrit leur nom. Ils ne le trouvèrent pas mais, essayant de se rappeler des prénoms de leurs acolytes espagnols, ils nommèrent tout de même l'endroit El Questro, nom qui ne veut rien dire du tout finalement.
Malgré cela, la région est superbe encore une fois, truffée de chutes d'eau et piscines  naturelles.


Emma_gorge
Emma_gorge


El_Questro_gorge
El_Questro_gorge


King_Leopold_Ranges
King_Leopold_Ranges

5e et 6e jours : les Bungle Bungle
Les Bungle Bungle sont un des gros points d' intérêt de la région. Il s'agit d'un ensemble géologique très particulier. Il y avait ici autrefois un plateau. Des cours d'eau ont creusé la roche, formant ainsi de profondes gorges séparant des gros blocs de roches qui, avec l'érosion se sont transformés en une accumulation de gros rochers arrondis. C'est un paysage qui pourrait se rapprocher de la Cappadoce, en Turquie. Seulement ici, la roche est nettement stratifiée. On peut y observer clairement une alternance de lignes rouge et lignes noires. Le rouge est du à la présence de fer dans le sable et le noir aux cyano-bactéries qui s' y sont formées.

Nous passerons une nouvelle fois la nuit dans le bush, éloignés de tout. C'est rustique. Si jamais vous prend l'envie d'aller aux toilettes, il faut creuser votre trou à la pelle et bruler toute trace... autant dire qu'on préfère se retenir. Prenant leçon de notre dernière nuit dans le bush, j'ai bien évidemment pris le soin de m'éloigner de tout potentiel ronfleur. Finalement, les nuits à la belle étoile, c'est pas si mal.


Bungle bungle3
Bungle bungle3


Bungle bungle2
Bungle bungle2


Bungle Bungle1
Bungle Bungle1

7e jour : Molly Spring et Lac Argyle
Nous quittons les pistes pour la route goudronnée. Nous voilà sur le chemin vers Darwin. Un arrêt à Molly Spring vient agrémenter notre journée en voiture. Puis, changement radical avec nos nuits dans le bush, nous dormirons ce soir dans un VRAI camping, avec douches, toilettes et, la cerise sur le gateau... une piscine! Et quelle piscine! Elle nous offre une sublime vue sur le lac Argyle et les montagnes environnantes. Le reste du groupe part s'offrir une croisière sur le lac au coucher de soleil. Nous préférons garder nos économies pour d'autres activités à Kakadu et en profitons pour nous prélasser à la piscine, lire et peindre un peu.


Toujours le sourire!
Toujours le sourire!



Notre petit groupe devant la victoria river

Notre petit groupe devant la victoria river



8e et 9e jours Katherine National Parc
Les deux derniers jours sont plutôt consacrés au retour vers Darwin. Nous roulons en moyenne 6h par jour. Pou notre dernier diner, Wombat nous a concocté une sorte de kangourou  bourguignon avec une purée de pommes de terres et un crumble aux pommes pour le dessert. On aura été plutôt agréablement surpris par la nourriture au cours de notre tour. Le midi, nous avions en général une salade ou sandwich et le soir, du poisson ou de la viande. Bon, ca vaut pas notre gastronomie française mais c'est pas mal.
Notre tour se finit donc ici. Ces 9 jours en compagnie de 13 autres voyageurs n'ont pas été pour nous déplaire. Il est toujours agréable de rencontrer des gens et de pouvoir partager nos différentes expériences. Le Kimberley est une région vraiment différente de ce que nous avions pu voir de l'Australie. Pour ceux qui ont vu le film « Australia », ca y ressemble. Maintenant, nous partons pour les contrées plus vertes du Northern Territory.

Gregory National Park un site aborigene
Gregory National Park un site aborigene


Edith Falls2
Edith Falls2

Edith Falls
Edith Falls


Le imberley est un territoires d' australie ou resident le plus d'aborigenes
Le Kimberley est un territoires d' australie ou resident le plus d'aborigenes


Antoine et son grand pote italien, Pietro
Antoine et son grand pote italien, Pietro





Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: