Kakadu

Trip Start Mar 08, 2010
1
29
59
Trip End Aug 01, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
terrain de camping dans le Parc National

Flag of Australia  , Northern Territory,
Monday, May 10, 2010

Kakadu, site classé au patrimoine mondial de l'Unesco, est le plus grand parc national de l'Australie avec 19000m2. Sa frontière naturelle avec la Terre d'Arnhem est constituée par une ligne impressionnante de rochers de 100 à 200m de haut qui serpente sur 500km : « The
Escarpment ».Le plateau d'Arnhem est délimité par cet escarpement au pied duquel court à l'infini la grande plaine de de Kakadu, quasi vide de toute habitation. L'intérieur de la plaine
marécageuse est le fief des buffles et sangliers sauvages, des varans préhistoriques, des serpents venimeux mais aussi des crocodiles d'eau de mer, monstres de 5 à 6m qui remontent le lit des rivières. Les tribus aborigènes vivent surtout dans la Terre d'Arnhem, l'accès aux touristes est strictement règlementé.
Proclamée territoire aborigène en 1931, la Terre d'Arnhem est le dernier grand bastion des tribus traditionnelles. Par faute de temps mais également car nous n'avons pas oser nous livrer à une sorte de voyeurisme, nous n'avons pas franchi les limites de cette terre.


Notre séjour à Kakadu nous a enchanté. Nous avons beaucoup appris sur la culture aborigène notamment grâce aux visites des sites de peintures rupestres sur roches de Nourlangie Rock et Ubirr Rock. Certaines peintures datent de 20 000ans. Elles peuvent représenter des personnages du Dreamtime (le moment de la création du monde), des mains, des animaux (tortues à long cou, tortues à nez de cochon, barramundi, poisson chat, mulet, wallabies, goanas, serpents...), des personnages dansants. Parfois, on peut y voir la représentation de
l'homme blanc par une peinture d'un bateau ou celle d'un homme fumant la pipe. Sont associées à ces peintures, des histoires, celles de la création du monde. Le Rainbow Serpent ( Garranga'rreli), peint à Ubirr, est l'être créateur des collines, lacs, rivières, montagnes et toutes les formes géologiques. Il serait venu ici imprimer son empreinte. Il reste caché dans les rivières et peut être réveillé par les cris trop forts des enfants. Si il vient à sortir de son sommeil, il peut devenir terrifiant et avaler tous les enfants sur son passage. Voilà, le genre de petite histoire racontée aux enfants pour les empêcher de crier. Chez nous, c´était le loup
garou. Chaque petite histoire a sa morale. Les peintures les plus récentes (1500 ans) sont de style « rayons X » car elles représentent le squelette des êtres peints.

La vue des rochers d'Ubirr sur la plaine du Kakadu est superbe... des étendues vertes marécageuses parsemées de billabongs (sortes de mares).

Nous avons également visité Kakadu en bateau en parcourant la Yellow Water, une lagune recouverte de fleurs et nénuphars et habitée par un nombre impressionnants d'oiseaux différents mais aussi de reptiles terrifiants que nous avons pu observer de près... grrrr... les
crocos sont vraiment énormes. Nous en avons vu de 4m de long et franchement je comprends que ce mastodonte puisse facilement tuer un homme ou même un buffle.Bon, et puis
c'est pas parce qu'on est en voyage qu'il faut oublier mon anniversaire. On est un peu en avance mais pour l'occasion on s'est payé un petit vol en avion au-dessus du Parc de Kakadu et de la Terre d'Arnhem... époustoufflant!!!!!!!! Ça vaut vraiment le coup car ce qu'on voit du ciel est vraiment différent de ce qu'on peut observer depuis sa voiture. Nous avons été voir les fameuses Jim Jim Falls, hautes de 150m, et Twin Falls qui ne sont visibles que depuis les airs en cette saison... saisissant! Les falaises délimitant le plateau d'Arnhem et la plaine de Kakadu sont bien visibles vu d'avion. Nous avons pu observer également les nombreux feux. Pas des feux criminels ou accidentels mais des feux contrôlés. En fait, après la saison des pluies, en Avril et Mai, les aborigènes brulent les terres pour les nettoyer et permettre aux jeunes pousses
d'éclore, fournissant ainsi de la nourriture pour la saison sèche. Ces feux sont totalement contrôlés par l'homme.
La plupart des promenades dans le « wetland » sont encore fermées en raison de la présence de crocodiles d'eau de mer. Et oui, les eaux sont vraiment infestées de ces monstres marins. Il y a des panneaux partout et franchement, pour le coup, on préfère suivre leurs conseils. Même si les chiffres officiels de mort sont bas (1 mort par an), on n'y croit pas vraiment. Ces monstres sont partout, même sur les berges. Du coup, la moindre sortie nocturne pour une
envie pressante est un vrai calvaire car on a toujours peur de voir deux billes jaunes briller dans l'obscurité. Papa, Maman, rassurez-vous, à part en bateau, nous n'avons pas croisé de crocos
:-)
Nous finirons notre tour de Kakadu par une petite visite au Window on the Wetland, un centre d' information sur la faune et flore de Parc, très intéressant...Puis retour sur Darwin ou nous passons une dernière journée avant de nous envoler pour Singapour.


Voilà,
l'Australie, c'est terminé désormais. Ce pays nous aura offert des
expériences et découvertes magiques et inoubliables. C'est un peu
le cœur lourd que nous le quittons après plus d'un an et demi passé
ici. Mais il nous tarde aussi de retrouver notre bonne culture
française, ses baguettes, ses fromages, ses bons vins et bien sur
notre familles et nos amis.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: