The scoo-ped diaries

Trip Start Aug 24, 2011
1
46
118
Trip End Mar 24, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Lao Peoples Dem Rep  , Champasak,
Wednesday, February 15, 2012

La ville de Pakse n'est rien de spéciale, à part être sur notre rivière préférée, le Mékong. Notre raison pour s’y arrêter était le plateau des Bolavens. Après nos multes excursions d’une journée en scoobylette, l’heure était venue de passer à la prochaine étape : une virée de trois jours. Nous avons laissé la majorité de nos affaires à Pakse et avons pris la direction du plateau, en s’arrêtant pour voir des chutes d’eau et boire du café (le meilleur du Laos apparemment) en route. Partir plusieurs jours en scoobylette nous donnait une vraie sensation de liberté. Nous avons passé notre première nuit dans un bungalow au bord d’une rivière dans un petit village.

Le lendemain, on est monté sur ce fameux plateau très vert, en passant par des plantations de café et des petits villages avec des enfants qui faisaient coucou. On s’est arrêté à un super marché (et non un supermarché) pour s’acheter à manger et c’était tellement calme (normalement les marchés asiatiques sont du genre bruyants). On a fait une halte à une autre chute pour un bain avec les enfants locaux. La route était jusque-là scellée et presque vide. Les seules obstacles étaient les animaux (vaches, buffles, cochons, chèvres…). On est ensuite passé par un chemin de terre à travers la jungle pour nous rendre à encore une chute d’eau (très haute) puis à une 'homestay’ au milieu de nulle part (où ils avaient, vous nous croirez jamais, des chutes d’eau !).

Le dernier jour, nous avons repris la route de Paksé avec 2 dernières chutes d’eau (heureusement qu’on aime bien les chutes), la première la plus haute d’Asie du Sud-Est, la deuxième une des plus belles qu’on ait vue. On a croisé un couple de français (70% des touristes au Laos semblent être français) avec qui on a discuté voyage pendant plus d’une heure, avant de rentrer sur Paksé pour y arriver à la tombée de la nuit.




 

The town of Pakse itself is nothing special, apart from being on our favourite river, the Mekong. The reason to come here is for the Bolaven plateau and the best way to see the plateau is by scoo-ped. After our countless one-day trips on motorbikes, it was time for the next step: a 3-day trip. We left most of our stuff in Pakse and headed out towards the plateau, stopping to see waterfalls and drink coffee (the best in Laos apparently) on the way. We felt strangely free riding off for a few days. Our first night was spent in a bungalow by the river in a small village.

Next day we rode up onto the very green plateau, through coffee plantations and little villages with waving children. We stopped off at a market for food, which was incredibly relaxed and quiet (normally Asian markets are pretty loud). We stopped at another waterfall for a swim with the local kids. The road was sealed up to this point and with hardly any traffic. The only obstacles were the animals (cows, buffalo, pigs, goats…) From then on we had a dirt road through jungle to get to yet another waterfall (one of the tallest) and then to a homestay in the middle of nowhere (with, you guessed it, more waterfalls).

The last day we headed back towards Pakse with 2 last waterfalls (a good thing we like falls), one the tallest in South-East Asia, the other one of the nicest we’ve seen and another good one for a dip. We met a French couple (70% of tourists seem French in Laos) and talked travelling for a good 2 hours, before riding back to Pakse just before sunset.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: