North by Northeast

Trip Start Aug 24, 2011
1
44
118
Trip End Mar 24, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Cambodia  , Khêtt Rôtânôkiri,
Sunday, February 5, 2012

Avant de passer au Laos, nous avons décidé de faire un détour par Banlung, dans la province du Ratanakiri. C'était un détour avec beaucoup de bosses, puisque la route n’est scellée que jusqu’à mi-chemin. Le reste était une piste très poussiéreuse entre des plantations d’arbres à caoutchouc. C’était aussi un détour assez serré, comme on partageait un minivan avec 25 locaux (on était tout de même mieux que les canards attachés à l’arrière de la camionnette).

Banlung aussi est très poussiéreuse, mais nous avons vraiment apprécié cette ville, sans doute à cause de son marché excellent où nous avons pris le petit déjeuner tous les matins, et le meilleur café glacé depuis le Vietnam.

L’attraction principale est un lac dans un cratère situé à quelques kilomètres de la ville. Le lac est parfaitement rond, avec des jetées par ci par là pour pouvoir se baigner. L’après-midi, plein de jeunes locaux sont arrivés et se sont baignés tout habillés avec des gilets de sauvetage.

Après une absence prolongée, il était temps pour une journée motobike (qu’on appelle maintenant scoobylette) pour aller voir différentes chutes d’eau. On en a visité trois, toutes différentes. On a pu se baigner dans la dernière (avec un allemand qui cherchait en vain ses lunettes, ayant oublié de les enlever avant de plonger dedans) et manger notre pique-nique qui consistait de plein de trucs achetés au marché. Entre les chutes, on passait par des villages très pauvres, avec des huttes en bois très basique. En rentrant sur Banlung, on était recouvert de poussière rouge de la tête aux pieds.

Il était temps de prendre la direction du Laos. On a passé un très bon moment au Cambodge, un pays vraiment tranquille (surtout après la Chine et le Vietnam). Les Khmers sont très accueillants et souriants (en dehors d’Angkor en tout cas), ce qui est incroyable vu le passé récent du pays. Rien qu’en se promenant dans la rue, on peut remarquer à quel point la population est jeune (dans le Ratanakiri, 50% de la population à moins de 19 ans). Nous avons pu nous baigner dans la mer et profiter un peu (mais pas trop) de la plage. En espérant que toute la côte ne deviendra pas comme Sihanoukville. Et les temples d’Angkor valent vraiment le détour.

     
                                                                                                                                                                                                           

Before heading over to Laos, we decided to take a big detour to Banlung, in Ratanakiri province. It was a bumpy detour as the road is only sealed until halfway. The rest was a dusty track through mostly rubber tree plantations. It was also a cramped detour, as we were in a minivan with about 25 locals (still better off than the ducks tied to the back of the van).

Banlung is a very dusty town but we enjoyed our time there, mostly because of the very friendly locals and the excellent market where we’d go for breakfast every morning for noodle soup or bun (noodle salad) and lots of little snacks with the best iced coffee since 'Nam.

The most popular attraction is a crater lake a few kilometres outside town. The lake is perfectly round and beautiful, with little piers here and there for people to swim. In the afternoon, lots of locals turned up and went swimming fully clothed and wearing life jackets.

After a noted absence, it was time for another motorbike day (or scoo-peds as we now call them, being a mix of scooters and mopeds) to go and see some waterfalls in the area. The falls were all different and we had a good swim at one of them (with a German guy looking for his glasses, he’d forgotten to take them off when diving in, never found them) and lunch with lots of snacks bought at the market. Riding around, we passed through some very poor villages, with very simple wooden huts. When we got back to Banlung, we were covered in red dust from head to toe.

So then it was time to head for Laos. We’d had an excellent time in Cambodia. The country is very relaxed (especially after China and Vietnam). The locals are very friendly and smiling (outside of Angkor anyway), which considering all the country has been through recently, is amazing. Just by walking down a street, you notice how young the general population is (in Ratanakiri, 50% of the population is under 19). We also got to swim in the sea at last and do a bit of beaching. Hopefully the whole coastline won’t go ‘a la Sihanoukville’. And of course, Angkor Wat is truly worthwhile. 
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: