Le positif, l'Indy500 et Place Melrose

Trip Start Unknown
1
18
25
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of United States  , Indiana
Sunday, June 24, 2012

Dans tout nouvel environnement, il y a du positif et il y a des opportunités d'amélioration (façon marketing de dire négatif). Alors commençons par le positif.

1-      C’est l’été, la canicule, la sécheresse depuis 2 mois déjà, et j’ADORE! Je suis bronzée comme je le serais typiquement à la fin août, il fait chaud, on frôle les 40ºC avec humidex, et j’apprécie vraiment trop la piscine de mon bloc.

2-      Parlant de mon bloc, c’est la Place Melrose. Tout le monde, du ben beau monde et sociable en plus, s’y rassemble religieusement, et ça vire souvent en quasi-Spring break à l’américaine (sans la nudité excessive, on est quand même dans l’Indiana).

3-      La communauté française est trop accueillante ici. Je ne pensais jamais rencontrer autant de francophones à Indy et même si mon accent québécois (vieux français selon certains) les perturbe, ils sont ce qu’il y a de plus proche d’une famille et je les remercie de m’intégrer aussi bien. À eux s’ajoutent aussi les français de passage avec qui on se fait des soupers de famille arrosés par du très bon champagne abordable. J’aime!

4-      Mon quartier est génial. Tout est presque à distance de marche, incluant la Mass Ave (Massachussetts Avenue) et le Ratskeller (un jardin de bières comme en Allemagne avec des groupes de musique live). Au Chatham Tap, j’ai même enfin rencontré mon premier québécois installé à Indy depuis 12 ans. Mais bon, par malchance c’était un anglophone du west island alors ça a vite viré en discussions politiques… Donc pas fait d’ami là!

5-      Je me fais un devoir de m’assumer en tant que touriste. Et c’est pour ça que j’ai bien sûr accepté des billets gratuits pour la course de voitures Indy, l’Indy500 (500 milles), à moins de 48h de l’événement, gracieusement offerts par un de mes fournisseurs. Bien préparées pour la course en compagnie de Claire, on était prêtes pour la course qui allait briser le record de chaleur pour l’événement. Pour vous donner une idée, la température est montée à 135ºF (57.2ºC) sur la piste. Nos sièges étaient stratégiquement placés (juste devant les 3-4 accrochages et accidents de la course), ma casquette d’Indy500 rose et noire sur la tête (je ne voulais pas passer pour une snob avec le peuple), la voiture de Tagliani bien en vue avec sa commandite de Vidéotron et son drapeau du Canada, 2L d’eau bien bus, et le thrill d’être si près de l’action (les voitures allaient en moyenne à 184mph=300km/h), ça n’a pas de prix. J’ai vraiment adoré et ça m’a d’autant plus excitée pour le RedBull Moto GP au mois d’août! (mais les américains ne l’ont pas tout le temps l’affaire : foule de 300,000 personnes et tout le monde apporte son alcool! Quelle opportunité d’affaires manquée!). L’activité d’hier a été l’Indy Air Show en compagnie d’un voisin de la Place Melrose. Je ne pensais pas aimer ça tant que ça, mais de voir des avions de si près, ça rappelle des souvenirs de Top Gun et c’est divertissant.

Et maintenant, les points qui brillent moins :

1-      Les USA sont reconnus pour être la nation des sans-vacances, ce qui entre définitivement en conflit avec mes valeurs de '’je travaille pour profiter de la vie’’. Pour vous donner un exemple, un collègue s’est fait donné un défi par son mentor qui consiste à prendre 2 semaines de vacances consécutives! Ohhh! Quel défi, mais surtout quel choc des cultures avec moi qui calcule mes journées pour être certaine de ne pas en manquer pour revenir au Québec à Noël.

2-      Il y a du ‘’White Trash’’ dans le mid-west américain, c’est-à-dire des américains blancs de la plus basse classe sociale ayant des standards de niveau de vie assez bas. Question de vous faire bien visualiser l’espèce et parce que j’ai pu en observer de près à l’Indy500 et au Indy Air Show, voici ce à quoi ça peut ressembler : Chapeau avec 2 cannettes de bières, paquet de cigarettes sous la bretelle d’un bikini ou brassière, la coupe Longueuil, des gars en ti-corps ou torses nus bien poilus, … Bref, vous voyez le genre, vraiment à l’opposé de mes racines de snob!

3-      Je m’ennuie de pleins de trucs et après 7 mois, je chéris chaque moment où je peux parler québécois sans me soucier de mon audience. Étrangement, ce dont les gens me parlent le plus souvent, c’est nos sacres religieux. C’est tellement une belle langue!

4-      Je sens vraiment que je manque pleins d’événements. Aujourd’hui bien sûr, notre fête nationale. Je me dis que ce n’est que partie remise avec le 4th of July qui sera en plus en compagnie de la familia!!! Et même si on n’est pas si loin physiquement, ma vie est ici et je ne peux pas me permettre de revenir à tous les week-ends. Donc, pas de Savini ni de fête des pères pour moi. Les petits et grands moments me manquent, alors je vous en supplie, continuez de m’updater sur vos vies via Facebook, DropBox, webcam, email, … Ça fait trop du bien.

Par chance, l’été apporte heureusement son lot de visiteurs québécois et chaque visite devient un objectif! J’ai tellement hâte de tous vous voir!!! À bientôt!
Slideshow Report as Spam

Comments

Mom on

Tous les jours je pense à toi ma belle...je serai là dans moins d'une semaine avec ta soeur...bisous et à bientôt xxx

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: