Les tornades et les bars

Trip Start Unknown
1
15
25
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of United States  , Indiana
Sunday, March 4, 2012

À la demande générale, je vous parle de la météo cette fois-ci. Chaque région a son lot d'inconforts météorologiques : la Californie a ses tremblements de terre, Hawaii a ses éruptions volcaniques, le Québec a ses tempêtes de neige et de verglas et tel que vécu hier, l’Indiana a ses tornades. Certains signes me faisaient croire qu’il devait y avoir des tornades de temps à autre : le fait que la compagnie ait installée des annonces dans les toilettes, le fait que la compagnie fait périodiquement des drills d’avertissement de tornades, le fait qu’il y a des zones identifiées dans les plus gros buildings chez Roche où se regrouper en cas de tornades, etc. Mais vendredi, c’était «the real thing»! J’écoute les nouvelles ici alors je savais qu’on attendait de la mauvaise température (tu vois ma b, c’est utile d’écouter les nouvelles), mais à voir comment ils ont capoté pour 2-3cm de neige, j’ai pris la nouvelle avec un grain de sel. Yeah right, des tempêtes, pensais-je. J’avais tout faux. En plein jour, il faisait noir comme s’il était minuit. Le vent était très fort, pas de moto sur la route, les autobus scolaires ne bougeaient plus, les collègues recevaient des textos de leur femme du genre «je t’aime et nous sommes cachés dans le sous-sol», Roche a évacué le 2e étage de certains buildings, je commençais à paniquer. Une collègue voyant mon inquiétude devant la réalité de la situation a pris 10 minutes de son temps pour me dire quoi faire en cas de tornade, et quoi faire si je suis en auto. Bref, ici les gens sont habitués. L’Indiana fait partie de «l’allée des tornades» aux USA. Les tornades sont créées lorsque de l’air froid polaire entre en contact avec de l’air chaud, humide et tropical. Comme ici il peut faire 20ºC une journée et -5º le lendemain, la température favorise définitivement la formation des tornades. Donc, je ne suis pas peureuse, mais vendredi, quand je me suis sentie m’envoler en sortant du Wal-Mart, je n’ai pas aimé (même si j’aime les manèges en temps normal) et je me suis dit que c’était pour ça que les gens restaient à l’intérieur. Mais bon, je n’ai rien eu, rien n’a été endommagé chez moi, et la vie continue. Le bilan des tempêtes de vendredi est assez saisissant. Plus de 80 tornades ont frappé l’Indiana en une seule journée et on décompte malheureusement 14 morts. Certaines petites villes au sud de l’état sont pratiquement décimées aujourd’hui. Donc, morale de cette histoire : question de tornades, je vais dorénavant restée alerte et croire le Weather Channel.

Finalement, j’aimerais conclure avec quelques-unes de mes observations relativement aux bars d’Indianapolis que j’ai eu le temps de fréquenter depuis mon arrivée (en rien, je veux généraliser).

- Les serveuses ne sont pas sexy. Le t-shirt le moins sexy (même pas de col en V) est de mise accompagné d’une queue de cheval. C’est beaucoup trop relaxe comme look, à moins d’aller dans un bar plus chic. Je ne sais toujours pas si c’est parce qu’elles ne veulent pas rendre jalouses les clientes ou si c’est pour ne pas offenser leurs croyances.

- Tous âges confondus. Ici, on dirait que les bars accueillent les 21 à 88 ans. Et ça me dérange. Je ne veux pas danser avec papi sur du Lady Gaga! C’est rempli de «cougars» injectées au botox. Bref, c’est sûr qu’on se démarque plus facilement, mais on n’est pas entouré de notre public cible non plus…

- Le festival du verre de plastique et de la paille. Je comprenais ça pendant le Super Bowl mais là c’est fini et j’aime boire dans un vrai verre. Ça fait cheap les verres de plastique et ça se tient mal.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: