Les Commandements du Voyageur Averti

Trip Start Unknown
1
14
25
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of United States  , Indiana
Monday, February 27, 2012

Ceci n'est pas une entrée ordinaire à mon blog. J’ouvre un billet! Et j’espère que vous comprendrez que cela n’a rien à voir avec moi qui se plaint, car je ne me plains pas ici! J’adore voyager. J’adore le faire dans un cadre personnel et même pour les fins de mon boulot. La nature de ma situation maritale et familiale fait en sorte que je ne m’ennuie pas de personne quand je voyage, du moins, pas plus qu’en temps normal vu que je suis déjà loin de tout mon monde… Ce qui me pousse à écrire ce qui suit vient de mon dernier voyage Indy-Chicago-Los Angeles-San Francisco-Chicago-Montréal-Chicago-Indy. Par chance, voyager ne me stresse pas en général, à part deux moments bien précis : celui où l’on entre dans l’avion pour découvrir quel(le) inconnu(e) partagera notre intimité corporelle pendant le vol (et c’est là où généralement j’espère principalement voir une personne de petite taille qui n’émettra pas d’odeur désagréable) et celui où l’on attend notre valise sur le carrousel (car voyager sans sa valise, c’est très déstabilisant pour d’une fille qui a déjà un méga kit de survie). Alors là, à tous ceux qui voyagent, sachez qu’il y a des règles d’étiquette en avion. Certaines sont plus formelles et d’autres sont de mon cru, mais toutes aussi importantes selon moi. J’en liste ici quelques-unes, parsemées de certains de mes «musts», sous la forme de mes 10 commandements du voyageur averti :

1)      Parlons appuie-bras. Les sièges de la classe économique sont cordés serrés. Les appuie-bras sont souvent une sorte de bataille du genre mâle alpha : le plus fort et le plus insistant les remporte habituellement pour le vol. Mais ce n’est pas ça la règle. Saviez-vous que le siège du centre a droit aux 2 appuie-bras qui l’entourent alors que ceux assis près de la fenêtre et de l’allée n’ont droit qu’à un seul de leurs appuie-bras? Et bien maintenant vous le saurez, et je compte sur tous ceux qui liront ce blog d’en informer le plus de gens possibles. La règle vient du fait que seule la personne du centre ne peut pas se pencher sur un côté ou l’autre donc a le droit de réclamer les 2 appuie-bras.

2)      Lors de l’embarquement, respectez l’ordre des appels. Il y a une raison pour ça, et ce n’est pas vrai que vous êtes tous des membres super élites!

3)      Si le mal des transports vous prend, prenez des anxiolytiques ou de l’alcool, au lieu de vous en prendre à la cuisse de votre voisine de siège. Un autre conseil, prenez donc un siège côté allée au lieu de regarder dehors et de paniquer à toutes les 5 minutes.

4)      Jouez aux cartes avec des vraies cartes, c’est dépassé et pas pratique quand vous devez vous excuser à chaque partie pour ramasser des cartes qui tombent entre les jambes de votre voisine. There’s an app for that!

5)      Soyez quand même un minimum gentil avec les passagers. Quand je m’ennuie en avion, j’imagine ce que serait notre version de camp de Lost (Perdus) en cas d’écrasement sur une île perdue. Et là je me rappelle que je suis aussi bien d’être gentille, je pourrais bien passer quelques temps avec eux…

6)      Voyagez avec Air Canada au lieu de toute compagnie américaine. Et oui je prêche pour la paroisse de ma sœur, mais c’est de loin les meilleurs avions et le meilleur service en Amérique du Nord.

7)      Afin d’éviter le ridicule, informez-vous au sujet de vos destinations. À moins de ne pas avoir peur du ridicule en tant que touriste, vous pourrez toujours demander à votre voisine si Los Angeles est dans l’état de la Californie ou dans l’état de New York, ou bien, si Los Angeles est une grosse ville. Je comprends que la fille venait de l’Australie, mais avec internet, plus personne n’a d’excuse pour une telle ignorance.

8)      Portez une ceinture. Cela évite que vos culottes tombent en pleine allée et gâche la vue à un paquet de passagers.

9)      Dans le cas d’utilisation des toilettes à bord, consolez-vous en vous lavant les mains. Selon moi, tous les savons d’avion sentent très bon. Tellement que j’en achèterais volontiers de la boutique en vol.

10)  Ne touchez pas abusivement vos cheveux. OK, ce conseil n’est pas applicable à tous (Ian et Steeve, vous pouvez ignorer ce conseil). Les cheveux, plus particulièrement les miens, ont la fâcheuse tendance à devenir plus gras qu’à l’habitude en altitude. Je n’ai toujours pas élucidé le mystère, alors en intérim, j’évite tout touché capillaire.

J’espère que vous serez beaucoup plus sensibles à ces conseils lors de votre prochain voyage. Je crois même que ces règles devraient faire partie des consignes en vol avant le décollage, mais bon, je n’ai pas cette autorité (Mary  par contre, je compte sur toi!). Reste que malgré tous ces inconvénients et inconforts, voyager pour revenir à la maison pour y rester seulement 47 heures, faire une super belle surprise à mon amie Ge pour son shower de bébé, voir ma mère en visite éclair de 2h, passer la nuit chez ma sœur et ma b, célébrer la fête de mon amie Caro, discuter et bruncher avec mes amis, ça vaut définitivement la chandelle! Je vous rassure tous : je suis heureuse. Je me considère très choyée de vivre cette expérience de vie unique. Je peux paraître triste et émue de vous voir et de vous quitter lors de mes visites au Québec, mais je me porte bien, très bien. Merci de m’accueillir aussi chaleureusement à chaque fois. I can feel the love!
Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: