L'intégration

Trip Start Unknown
1
10
25
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of United States  , Indiana
Wednesday, December 14, 2011

Le moral va beaucoup mieux cette semaine, quoique ce soir, je me sens drôlement loin… C'est quand on reçoit des mauvaises nouvelles qu’on se sent tellement impuissant et déconnecté. Je pense à vous Hugo et Joëlle! De retour à ma vie ici, je m’intègre de plus en plus. Au bureau, je commence à les mettre à ma main! Je veux dire que je commence à encourager les interactions sociales entre collègues, comme par exemple, dire bonjour, ou bien dire bonsoir, ou encore plus ''wild'' dîner ensemble plutôt que chacun dans son cubicule brun, etc. Je vais finir par les transformer et laisser ma marque. Le boulot me garde définitivement très occupée car c’est le rush (jeu de mot avec Roche!!!) ici jusqu’à la fin janvier donc je ne peux pas faire autant de social que je le voudrais entre les allées. Et je leur raconte une histoire à la fois, je ne veux pas les choquer quand même. Sinon, je m’intègre aussi côté restauration/bar/hommes. Vendredi soir, je sortais près de chez moi, au Champps Americana, un genre de chaîne à la Cage aux Sports, mais c’était beaucoup moins intéressant avec ma ''date'' qu’avec ma blonde et Maxime qui clâme haut et fort notre faux statut marital de lesbiennes! Souper ordinaire, ''date'' très ordinaire mais j’ai payé! Ça turn off les gars ici quand la fille paye. Mais entre AMIS, c’est ça qu’on fait. J’ai eu le malheur de poser une question au sujet de la politique pour que mon fanatique du ti-Jésus a commencé à planter Obama et faire l’éloge des républicains pendant 1h. Pour être polie, je dirais que ce fut donc une expérience socio-politique intéressante. Samedi soir, j’ai été gentiment invitée à un '’party’’ chez un ex-collègue qui invitait des amis et des voisins chez lui (ici, les américains côtoient leurs voisins comme si c’était leur propre famille) (question voisins chez moi c’est encore tranquille mais j’ai peut-être un potentiel d’étage qui veut déjà me prêter ses DVD!). Donc, je me rends chez mon ex-collègue que je trouve très drôle, grand, intelligent et surtout marié. C’est le festival des bouchées avec fromage! Je rencontre d’autres gens dont des Allemands qui me parlent enfin en système métrique!! Alors que les hommes descendent dans la cave pour aller boire et jouer au billard, on me confine avec les femmes qui surveillent les enfants en buvant du café… 22h et je suis partie, plutôt différent que mon concept habituel de party de samedi soir! En revenant, je tombe sur une méga cour éclairée avec des lumières de Noël : Think Big! Dimanche, je magasine! Il fait beau, je me sens bien, je roule vite et je me fais donc collée par la police d’autoroute. Je mets mon accent au travail, c’est définitivement le temps de charmer! Après quelques vérifications et quelques mots échangés en français, le policier me donne qu’un avertissement… et son numéro de téléphone! Vraiment trop généreux! Sortie du dimanche soir au resto mexicain Adobo. Et cette fois-ci j’y vais à pied (ça me prend plus de temps me rendre en auto et me stationner)! Ambiance typiquement chaleureuse, meilleurs margaritas de ma vie, une sélection surprenante de Tequila, un sauté de filet mignon, la classe. La compagnie est également excellente. On migre vers un Irish Pub auquel on ne retournera pas : ça pue la cigarette! Dommage, leur bière était bonne! Et partout où je vais, je me fais un devoir de ‘’checker-in’’ en espérant que cela vous rassure tous que ma vie continue. Mon but est defaire le tour de la liste de ma revue Best of Indy. Intégrée un jour je serai!

Autres faits inusités :

- J’adore Noël, la musique de Noël, les lumières et décorations de Noël mais je suis en train de développer une haine profonde envers les tricots de Noël, surtout ceux portés au bureau!

- Les toupets crêpés des années 90 : reviennent-ils à la mode?

- Les jeans coupés et ajustés pour hommes sont rares : on porte plutôt le jeans en U pour offrir plus de confort là où ça compte!

- Les épiceries sont en crise d’identité : est-ce que des wanna-be Wal-Marts ou des épiceries ou un mélange des 2? La preuve : dans l’allée des ingrédients mexicains, on trouve des lampions de Jésus!

- Désolée cousine, mais j’aime clairement mieux le vin, euh le prix du vin, aux USA!

Cheers! Santé! Hipahipa!
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: