Une touriste québécoise à Nantes

Trip Start Aug 20, 2013
1
18
52
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of France  , Pays de la Loire,
Monday, November 25, 2013

Entre mon besoin incompréhensible
urgent de refaire (encore) mon (mes) cv, le boulot qui m’occupe de plus en plus
et la visite de ma mère à Nantes, je vous ai bien négligés ces derniers temps
chers amis, je m’en excuse.

Il y a déjà un peu moins de trois semaines donc, une
touriste québécoise arrivait à Nantes. Cette touriste, c’est ma maman, qui est
venue passée une dizaine de jours avec moi à Nantes, nous en avons aussi
profité pour visiter mes amis à Blois. Le temps a passé si vite, j’ai
l’impression qu’hier encore on magasinait ses billets d’avion, de train etc.

Jean-Pierre et moi lui avions fait une belle proposition de
dates, un beau planning, ça tombait sur un weekend de 3 jours pour moi, bref
comment refuser ! C’est une des premières fois qu’elle voyageait toute seule,
 la première fois qu’elle prenait l’avion
toute seule, beau défi pour elle du même coup ! Et c’est vrai que pour
ceux qui habitent à Québec… le voyage l’hiver entre Québec et Nantes est plutôt
long et laborieux (tandis que l’été il y a même des vols directs !). Qu’à
cela ne tienne, après deux vols et un long voyage en train, maman est arrivée
bien épuisée mais souriante à la gare de Nantes.

Gare qui à chaque
fois me rappelle mes premiers voyages en France, avec Catherine et puis
Marc-André.

J’y retournerais quelques heures plus tard, le soir même,
pour récupérer un deuxième « colis », mon cousin Marc-André, qui
habite Paris depuis quelques années (celui-là même qui m’a gentiment prêté son
appart lors de mon séjour à Paris il y a quelques semaines). On en profite pour
se voir quand je suis à Paris, on s’est même croisés à Mourial l’an dernier,
mais maman et lui ne s’étaient pas vus depuis des années, alors pourquoi pas
des retrouvailles à Nantes !

Nantes la pluvieuse. Nantes qui te précipite dans les musées
par jour de pluie. Nous nous sommes donc fait une récap des deux guerres
mondiales vécue par les Nantais au Musée du Château de Nantes. Mais surtout,
tant qu’à faire des retrouvailles, il fallait absolument que je retrouve mon
ami « l’Éléphant », et les Machines de l’Ile. L’Élephant nous est
apparu juste au bon moment, dans un rayon de soleil de fin de journée, toujours
aussi majestueux. Le timing était parfait, nous venions de sortir de la
nouvelle création des Machines, un gigantesque carrousel marin que je vous
laisse découvrir en vidéo. Après avoir observé ces magnifiques bêtes géantes et
articulables. Nous avons nous-mêmes testé un gros poisson, le plus cool d’entre
tous. Admirez la vue de l’intérieur de sa gueule !!

Vraiment ces créations me fascinent encore et encore, un
imaginaire devenu réalité, et si bien exécuté. À en faire rêver les ingénieurs…
comme ma mère J

Après l’éléphant, la deuxième visite qui allait de soit,
c’est une visite à la mer ! Repas du midi à saveur de la mer, et ballade
sur la côte. Pornic est tout près, à peine 1h de train à partir de Nantes, ça
valait donc le coup d’y aller, la température en plus s’est avérée clémente.

Vite il a fallu que je retourne au boulot, maman en
profitait donc pendant la journée pour se reposer, faire des visites et des
musés (dont certains que je n’ai même jamais fait encore, comme le Musée Jules
Verne. Ce dernier est d’ailleurs originaire de Nantes… pas pour rien le lien
avec les Machines…). Je crois qu’elle a bien profiter aussi des longues
ballades qu’offre Nantes près de l’eau (sur le bord de la Loire ou de l’Erdre).
Elle a retrouvé, le temps d’une semaine, des feuilles colorées dans les arbres,
et sa fille le soir autour d’une bonne table ! Nous avons tout
testé ; les traditionnelles crêpes et galettes Nantaises, les classiques
français et même du marocain ! Elle en a aussi profité pour s’acheter une
nouvelle valise… quand elle est arrivée à Nantes la sienne n’avait plus de
roue !! Vous imaginez le bruit sur les pavés !! haha

Une visite à Nantes sans sortie culturelle n’aurait pas été
complète. Nous sommes donc, avec cousin Marc-André, et sous la recommandation
de mon collègue journaliste culturelle Yves, allés voir une pièce de théâtre des
plus classique mais magnifiquement interprétée ; Cyrano de Bergerac !
C’est un pic, c’est un cap… bref, vous connaissez la suite ! La seconde
sortie culturelle nous fut offerte à la dernière minute par l’entremise de mon
boulot, nous avons donc pris le risque… Un quartet Jazz avec de la danse
africaine contemporaine… intéressant ; mais on ne peut pas nier que ce
coup là, nos paupières se sont de temps en temps reposées. Oups.

Le vendredi suivant, nous sommes reparties vers la gare,
cette fois direction Blois, pour une 
petite tournée de quelques châteaux de la Loire. Maman est attendue à
Blois par Jean-Pierre et Daniel depuis plusieurs années, c’était le moment
parfait et, pas de pluie, la saison parfaite pour visiter les châteaux sans les
touristes. Les trois châteaux visités furent : en premier celui de Blois
(une château historique bâtis sur 3 voir 4 époques, ce qui nous permets de
situer tous les rois, les modes architecturaux et le contexte entre 1100 et
1800… environ), puis Chambord (ancien camp de chasse aux allures de château de
princesse, le site est magnifique et ses dizaines de tourelles font rêver),
puis finalement Cheverny, fort intéressant car meublé à l’intérieur mais aussi
parce que c’est le Château de Cheverny qui a inspiré Hergé pour le Château du
Capitaine Haddock dans Tintin, Moulinssart. Fait intéressant aussi, il y a
toujours une meute de chasse à court à Cheverny, ce qui est assez rare. Les
chiens chassent deux fois semaine et sinon vivent leur vie de chiens de meute
dans un gigantesque enclos. L’heure du repas est un vrai spectacle en soit,
mais nous n’avons malheureusement pas pu y assister cette fois. Nous avons par
contre eu droit au spectacle « elle sent quoi toi ta crotte ? » !

Voilà, vous pouvez vous imaginer que ces 10 jours un passé
très vite. Le dimanche soir je rentrais sur Nantes et maman elle, prenait un
train vers Paris pour s’envoler vers le nouveau monde le lendemain. Folie du
dimanche soir dans le train (tous les étudiants quittent le nid familial pour
une autre semaine d’études) mais je suis certaine qu’elle s’en est très bien
tiré (et pas de divagation de vache sur la voie comme à l’aller !).

Une vie de famille l’espace de quelques temps, se retrouver,
s’habituer l’une à l’autre, faire le plein de découvertes. Une visite courte
mais chaudement appréciée. Pour ceux qui verront maman prochainement,  je suis certaine que vous aurez droit à
d’autres détails croustillants !! Merci maman !

Et merci pour les photos (j'ai fait moitié-moitié entre les siennes et les miennes!)





Slideshow Report as Spam

Comments

Anne on

Rire !!! Quelle belle façon de raconter cette visite... Que de beaux souvenirs, mais surtout, quel bel accueil et que de moments enrichissants passés en ta compagnie ainsi qu'avec Marc-André puis avec Jean-Pierre et Daniel. Merci aussi à vous deux pour cet accueil si chaleureux. Ce fut grandement apprécié. Je boirai un verre à votre santé quand je déboucherai les bouteilles rapportées.

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: