Après le départ, l'arrivée

Trip Start Aug 20, 2013
1
12
57
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of France  , Pays de la Loire,
Thursday, October 24, 2013

Inévitablement, les départs et au revoir sont suivis d'arrivées et de
retrouvailles. Heureusement. Après avoir quitté la Macédoine le regard bien
vitreux, je me suis envolée pour Paris, puis j'ai directement attrapé (j'ai enfin
compris qu'il y avait des trains directs entre L'Aéroport CdG et Nantes) le TGV
pour Nantes. Épuisée, je n'ai pas eu le courage de me battre avec le vieillard
un peu sénile assis à ma place, et comme le train s'est rempli aux stations
suivantes, j'ai terminé mon voyage sur une petite banquette avec mes gros sacs,
près du compartiment à bagages. On ne m'y prendra plus!



Dès mon arrivée à Nantes, je me retrouve en terrain connu. J'y suis
chaleureusement accueillie par Aurélie et Rémi, des amis de mon ancien séjour
(qui sont d'ailleurs venus visiter le Québec cet été!), ainsi que par Hagrid,
leur chat siamois. Zoothérapie et retrouvailles amicales. Par contre Hagrid est
impossible à prendre en photo!! Il peut rester immobile, à dormir pendant des
heures, mais dès que je faisais une tentative de photo, il décampait… Le
vendredi soir, ont étaient invitées chez Fabiola pour une réunion d'anciennes
collègues, et malgré ma fatigue ce fût une très agréable soirée, surtout que
j'ai fait la connaissance d'une nouvelle membre de la famille de Fabiola,
Flora, le bébé le plus tranquille du monde!
Le samedi, j'ai été invitée à suivre mes comparses en Sartre, leur
patlin d'origine. Ils m’ont accueillie dans leurs familles et dans une soirée
d'amis qui fêtaient leur 30e anniversaire. Le calme de la campagne m'a fait
trop de bien, on a ramené des patates, tomates et autres légumes du jardin des
parents d'Aurélie. Par contre j'ai chopé un sympathique virus et le retour en
voiture fut plus pénible… je me suis souvenu les trajets de voiture quand
j'étais petite et que je forçais mes parents à s'arrêter au bord de la route
pour cause de nausée à toutes les heures!! Bref, j'ai fini le weekend bien à
plat, et en plus, au retour, je visitais ce qui allait être mon chez moi. J'ai
signé mon bail à moitié dans la brume, et suis rentrée chez Aurélie le temps de
reprendre quelques forces et de faites quelques courses (patates et tomates
c'est bien, mais me manquait toujours quelques éléments!).

 

Puis se fût la semaine des préparatifs: signature de contrat (et du même coup
retrouver quelques anciens collègues!), démarches pour confirmer mon permis de
travail, ouverture de compte bancaire… Presque trop facile pour la petite
québécoise que je suis… Je suis québécoise, blanche, je parle français… On me
l'a même dit: "si vous étiez roumaine, ce serait pas si facile"… Oui
bon c'est peut-être vrai mais vu d'où j'arrivais, je n’étais pas la meilleure
personne à qui dire ça…





Bref,
entre ces rendez-vous, je me suis tranquillement installée chez moi, je me suis
promenée longuement dans la ville, j’y ai retrouvé des paysages connus,
quelques nouveautés, le calme de l'eau qu'on retrouve partout à Nantes… (bien
qu'un peu éloignée de la côte Atlantique, 1 fleuve et 2 rivières traverses
Nantes, qui fût longtemps un port maritime d'importance).

 

Je me demande si les Nantais réalisent qu'ils habitent une si belle ville. Avec
ses cours d'eau, ses nombreux arbres et espaces verts, son tramway silencieux
et ses nombreuses pistes cyclables trop bien aménagées (on devrait peut-être
inviter le maire Labeaume à venir faire une petite visite à Nantes…), vraiment,
malgré ma nostalgie d'avoir quitté les montagnes Tetovars, Nantes est une
magnifique ville à retrouver et habiter.
Slideshow Report as Spam

Comments

Elisabeth on

Cool les photos mon amie !

Lucie on

dans le jardins des plantes de Nantes, y avait-il des M. Patate?

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: