It's a wrap!

Trip Start Sep 13, 2012
1
33
Trip End Jan 10, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Canada  , Quebec,
Wednesday, January 23, 2013

24h à peine à Paris, ce n’est clairement pas suffisant, mais
c’était le prix à payer pour profiter du plus de jours possible à Tetovo avant
mon départ, dire aurevoir au plus grand nombre de gens possible et expérimenter le Badnik
que, comme vous le savez, j’ai adoré !

 

Le 9 janvier à 3h30 am, Claire, Malvina, Arta et moi nous
réunissions pour une dernière fois devant Vjosa, pour attendre le chauffeur qui
m’amènerait jusqu’à l’aéroport de Skopje. Après un détour d’une heure à
Belgrade, je me retrouvais donc en terrain connu : T2 Aéroport CdG, Paris.
Ma nouvelle découverte ; le service de bagagerie, j’ai donc tout laissé à
l’aéroport et j’ai rejoint mon amie de longue date (10 ans d’amitié cette
année !) Stéphanie, pour aller passer la soirée et la nuit chez elle, avec
sa petite famille. La petite Alix et moi, on est devenues des supers amies en
quelques minutes (ce qui donna aussi un petit répit aux parents !). Paris,
c’est aussi le gypsie qui joue d’accordéon dans le RER, les sandwichs jambon-beurre,
c’est trouver quelques produits qui ne se trouvent pas au Québec, la galette
des rois de chez le boulanger. C’était aussi Paris sous la pluie. Et j’étais
déstabilisée d’entendre parler et de lire le français tout autour de moi !


Le lendemain, je suis 
repartie vers l’aéroport, vers le déprimant T3 destiné aux Québécois et
à l’Afrique. Je me suis retrouvée entourée de Québécois en quelques
minutes.  (d'ailleurs l'agent de bord qui dit dans l'avion "comme vous pouvez le remarquer, l'avion n'est pas PARKÉ près du terminal"...ça m'a remise dans le bain québécois assez vite!) Dans ma veste, j’avais encore une note que Claire, Malvina, Darko et Arta m’avait remise pour que je la lise après
mon départ. C’est à Paris, juste avant de prendre mon vol, que j’ai ouvert la
note. Un moment parfait, des mots d’amitié parfaits. Ils me manquaient déjà mes amis.
Loja m’avait aussi offert un agenda avec une plaque personnalisée dessus, qui
me suit maintenant.

 

Je suis rentrée il y a deux semaines maintenant. Je suis
encore un peu à Tetovo dans mes rêves, et dans mes journées aussi ! J’ai
un peu l’impression d’y avoir laissé une partie de moi. Mais j’ai aussi amené
un peu (beaucoup) de Tetovo avec moi ici à Montréal ! Je ne remercierai
jamais assez toutes ces personnes qui m’ont aidée à mon arrivée et durant mon
séjour en Macédoine. LOJA est un organisme que je respecte beaucoup et tous ses membres m’ont offert dès le début leur confiance, un encadrement et une amitié qui n’ont pas
de prix ! Des défis aussi! Et je remercie tout le monde; de l’accueil et l’amitié de Arta, en passant par l’humour noir et la belle folie créative de Bujar, de mes grandes discussions avec Blerim, de
notre passion partagée pour la musique avec Eli, de la soirée et leçon de
cuisine avec Sashka, de ma complicité avec Dimce, et je dois le dire, travailler
avec Culi, ce n’était pas vraiment travailler! De ces petites soirées musiques,
aux voyages pour monter l’expo, aux soirées Pocket-Cinema, à ce grand
ScardinaFest qui commenca une 10aine de jours après mon arrivée, en passant par
ces accalmies qui m’angoissaient parfois, mais au fond… je les aimais
bien  une fois apprivoisées. Surtout les cafés matinaux. Et puis tous ces
gens qui m’ont aussi accueillie dans leur vie ; Malvina, Claire, Elona, et Darko. Ceux qui m'ont accueillie chez eux; Malvina (with all my stuff, my emotions, my musical tastes, tks for your friendship!, continue à pratiquer ton français!), Bujar, Dimce, Claire, Culi, Sashka, Aude, mais aussi Artan à Prishtina
et tous les autres… J’en voudrais encore !!! (et reste à chanter avec Eli,
visiter Ilco à Sarajevo, revoir Belgrade, voir la côte Albanaise et visiter la famille de Malvina, aller prendre d’autres cafés). Ils m’ont tous dit à bientôt, et je le souhaite !

 

Je me souviens de chaque petites victoires du débuts
(prendre le taxis, acheter mes fruits-légumes, m’orienter, me démêler dans les
deux langues), qui sont devenues si rapidement partie prenante de mon
quotidien. Je me souviens des chocs culturels, des discussions sur le context social, j'en reviens grandie, avec une nouvelle vision des choses, du monde, des relations interpersonnelles. J'en reviens plus humaine, mais plus conscientisée aussi.

 

Merci à tous pour cette belle expérience, merci Martine de
m’avoir « dompée » au cœur de ces magnifiques montagnes Balkanaises.
Ça n’a pas été de tout repos, pas toujours facile, mais combien constructif,
passionnant et enrichissant. Je reviens triste mais à la fois tout sourire. (happy canadian girl!)

 

Mes premiers jours à Montréal furent relax, remplis de
retrouvailles spontanées, de retrouvailles avec mes chats, d’une visite à
Québec, de longues marches dans Montréal… (jusqu’à temps que les froids
intenses nous frappent !). Ok, je dois aussi avouer que la première chose que j'ai mangée en rentrant est une poutine, et mon premier petit déjeuner au resto fût des oeufs bénédictines!!! Et j'ai trouvé du Ajvar (purée de poivrons) au Marché Jean-Talon!!
Montréal est belle, mes retrouvailles étaient
chaleureuses… mais oui, une partie de moi est restée à Tetovo. Cependant Montréal m’accueille
aussi à bras ouverts ; car j’ai rapidement eu la chance de trouver du
boulot à mon retour. Je serai membre de l’équipe du FIFA (festival Int. Des Films
sur l’Art) qui se tiendra en mars, juste avant mon contrat pour le Jazz. Timing
parfait. Reste à me réadapter à ce nouveau rythme, tout en essayant de garder
les bons côtés ramenés des Balkans !

 

À suivre pur de nouvelles aventures, au plaisir de vous
réécrire bientôt, je l’espère !!
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: