Visite spéciale, réflexions et expositions

Trip Start Sep 13, 2012
1
21
33
Trip End Jan 10, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Macedonia  ,
Saturday, November 17, 2012

Cette semaine fût bien remplie et cela se
poursuivra encore quelques jours. En effet, LOJA accueille présentement un artiste allemand en résidence, et Culi et moi sommes en charge du projet. Oliver présentera son
projet final dans quelques jours, je vous reviendrai bientôt sur ce sujet.

Mais hier, vendredi, pour faire un peu
changement, nous étions appelés à nouveau à nos fonctions de photographe (moi)
et caméraman (Culi) pour la visite importante de l’attachée américaine de
Hilary Clinton qui visitait, le temps d’une heure environ, l’Université de
Tetovo et les gens du programme USAID mais aussi du programme d’enseignement
(multiculturalisme, peacebuilding etc) dont LOJA fait partie. Les photos ont
vite été sélectionnées, envoyées à l’Ambassade Américaine et aux principaux
médias du pays : http://shqipmedia.com/portal/keshilltarja-e-klintonit-vizitoi-tetoven/



Il faut avouer que la rencontre avec les
anciens étudiants m’a beaucoup surprise. Après les petites présentations
officielles, plutôt que de faire elle-même un discours  Mme Rahman était curieuse d’échanger
avec eux et leur posa des questions. À peine deux élèves se risquèrent à
répondre. Silence. C’était lourd et très étrange. Pourtant la plupart d’entre
eux ont un background riche et une bonne capacité d’expression ! Mais
silence. Passivité. Encore ce thème qui revient. Passivité.

L’idée de passivité revient toujours ici, et
ça pique ma curiosité comme phénomène social car ça touche particulièrement les
jeunes. « What can I do about that anyway ? ». La mobilisation
de la collectivité est atteinte, et même si je rencontre chaque jour des
activistes et des gens qui font une différence dans leur quotidien, si on sort
de ce cercle la réalité est souvent toute autre.

Est-ce inévitable qu’une nouvelle société
doive passer là ? Est-ce leur passé (anciennement Yougoslavie, emprise
Turc, passé socialiste) vs la nouvelle réalité du capitalisme / démocratie  qui laisse des traces et qui demandera du
temps pour qu’ils puissent trouver  une
identité propre et un projet commun ? Parce que mon impression bien
personnelle est qu’ils sont à la recherche d’un commun, d’une collectivité, et
que sans cela il est difficile de se sentir impliqué dans quoi que ce soit, surtout
pour la jeunesse, peu importe ses origines « ethniques ».

Bref, chaque petit événement, chaque rencontre
(nombreuses ces derniers temps) apporte une nouvelle réflexion sur les
problèmes et le contexte social et multiculturel ici en Macédoine.



Après cette visite américaine donc, nous avons
pu nous changer les idées et assister à deux lancements d’exposition dans la
soirée. Oliver, Culi et moi nous sommes d’abord rendu dans un village à 30 min
de Tetovo pour voir l’exposition de Genti, qui est aussi impliqué comme
bénévole dans les activités de LOJA. Après avoir assisté à un atelier de
« sting art » l’an dernier à LOJA, il a travaillé 9 mois pour créer
ses propres pièces et les présenter dans son village avec l’aide d’une ONG
implantée là-bas. Beau travail!


Nous avons malheureusement dû quitter
rapidement pour prendre au passage Claire et Malvina et se rendre à Gostivar,
ou un ami de Culi présentait une exposition de photos. Le temps du lancement,
nous avons discuté avec différentes personnes puis avec deux amis de Culi
sommes allés manger repas typique dans un resto typique, arrosé bien sûr de
bonne Rakija ! Gostivar est aussi connue pour ses Baklavas et à minuit,
nous avons trouvé une pâtisserie encore ouverte et pris le temps de déguster,
sans dire un mot, cette délicieuse invention culinaire ! (désolée, pas de
photo à l’appui, mais je suis certaine que vous pouvez imaginer !!!)
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: