One little elephant, two little elephants...

Trip Start Sep 04, 2007
1
90
95
Trip End Jun 01, 2009


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Thailand  ,
Sunday, February 22, 2009

So, we're on our own again and back on backpacker budget so goodbye to those openair bathrooms and hello to shared squat toilet in the corridor...! Nah, it's not that bad but we'll definitely be watching pennies a bit more. Maybe we can still afford a private bathroom and just swap aircon for a fan.
 
To qualify for Thai "visa on arrival" you have to show onward flights out of Thailand within 30 days of entering and we'd booked the cheapest possibly ticket out, being BKK-Singapore. So by default Singapore is our next destination. From there we'll continue to either Malaysia or Sumatra and then make our way to the F1 GP of Kuala Lumpur in April. Our flights out weren't for another week yet so we decided to see Chiang Mai, former capital and apparently a very cultural, historical city up north on the mountains. Overnight buses are never fun and the Chiang Mai one was particularly painful - bad road and noisy bus with mosquitoes feasting on us all night long. After the sweaty ride we arrived early in the morning and got ushered to a guesthouse where the owner put some pressure on us to sign up for a trek straight away. No thanks to that - we were on the road with our bags, looking for a guesthouse.

We soon found a nice hotel where rooms were only 300B (7 euros) and the staff wasn't too pushy about treks... Trekking is the big thing in Chiang Mai, anything from 1 day touristy tours to several days hiking in the malaria jungle. We'd heard that many of the visited villages are actually more like hill tribe team parks than authentic villages and the money doesn't always filter through to the villagers. So instead of hiking here we will keep that activity for later, possibly for Laos. We rented a scooter and after some deliberation decided to do a long-haul daytrip to an elephant camp: 140 km roundtrip on a national highway, zigzagging between trucks and pickups. Remember that scene in the Simpsons where Bart is crying and Homer dryes his eyes with a hairdryer? Well that's how our eyes felt like after the drive! Armed with Lonely Planet that had unclear and downright wrong instructions we first ended up at the gate of a cement manufacturing plant (they did have an elephant in their logo!) and after some confusion finally found the elephants. The camp is a Thai govenrment funded place where old and abused elephants are taken care of - and taught to paint, play football, dance and balance on tree trunks. The elphant show was a bit too much... but at least there is a place for these amazing animals, where they are fed and bathed and the hospital looked like a decent place.

Back in Chiang Mai we decided to keep the scooter for another day of eye drying (it cost 3 euros per day so might as well!) and the next day it was turn for another majestetic animal - tigers! This time the ride was only 10 km, to the Tiger Kingdom where the attraction is to enter the tigers' cages. You could choose the age of the tigers and of course we took the baby ones, hoping to have cuddly baby tigers climbing all over us! You enter the cage for 15 minutes and that quarter of an hour flew by - the babies weren't actually babies anymore, more like youngsters but soooo cute anyway. Huge paws and noses, cuddly fur, beautiful eyes... you are not allowed to touch their faces but you really really want to scratch them behind their ears and under their chin like cats. Do that and they might take a bite out of you. You wouldn't believe that, seeing them lazing around, they seem almost to be on drugs (maybe they are, this is Thailand after all and animal protection non-existent). The cages and in general the space the tigers have in Tiger Kingdom seemed quite small to us. There was no information about the tigers, where did they come from, what species they are etc, so the whole business is a bit of a tourist trap.

We still had a few days to spend in Chiang Mai and decided to go for a day tour that includes elephant riding, bamboo rafting and a walk to a waterfall. The elephant ride was great, accross a river and through a bamboo forest. The skin of a elephant is so rough and they've got lots of wirey hairs... And believe me, it's not always easy, more than once we almost fell off! Bamboo rafting was relaxing, not very adventurous except at one point were our guides first told us to walk on the river bank while they manouver the rafts through a rapid and then decided that, actually, if we want we could try some whitewater rafting. The rafts didn't break and we only lost one Korean tourist and his I-Phone. We also visited one of the "villages", a few huts where women sold souvenirs - no village in sight. This confirmed our suspicion that trekking in Chiang Mai has probably been "touristed out". And so we continue on to Singapore, back to Bangkok first on the night bus from hell.

Nous revoici donc à voyager tous les deux, en mode un peu plus économique! C'est avec regret que nous laissons derrière nous ces salles de bain en plein air, ces chambres climatisées avec TV et cable. Nous retrouvons ces trous à rats avec lit dur comme du béton et toilettes dans le couloir à partager avec tout l'étage... Bon au final c'est pas si terrible que ça, on s'y fait vite, et ça nous permet d'économiser un peu sur le prix des chambres et donc faire un peu plus d'activités la journée! Avec un peu de chance on pourra toujours se payer le luxe d'une chambre double avec salle de bain privée mais avec ventilateur au lieu de la climatisation.
 
Pour obtenir un visa d'entrée en Thailande (délivré une fois sur place - à l'aéroport) il faut pouvoir prouver que nous n'avons pas l'intention de rester pendant plus de 30 jours. Du coup avant de quitter l'Australie, nous avons réservé un billet d'avion à destination de Singapoure. Pourquoi Singapoure? Parce que c'est le billet le moins cher que nous avons trouvé. En fait, nous étions prêt à aller n'importe ou. Singapoure sera donc notre prochaine étape. De là bas, nous continuerons en direction soit de la Malaysie, puis de l'Indonésie, soit le contraire. La seule contrainte que nous ayons est d'être à Kuala Lumpur pour le week end du 3 Avril pour y voir le Grand Prix de Formule 1. Nos billets d'avion nous laissent encore une semaine de vacances en Thailande et nous avons donc décidés de partir au Nord, dans les montagnes, direction Chiang Mai, l'ancienne capitale du pays et apparement une ville riche au niveau culturel et historique. Les voyages en bus de nuit ne sont jamais bien marrant et celui ci n'a pas échapé à la règle... Des routes en mauvaise état, un bus plutôt bruyant et des moustiques carnivores qui ont fait un vrai festin de nos jambes et bras. Après un trajet donc plutôt mouvementé, nous voici arrivés à Chiang Mai, le bus nous dépose en face d'une auberge de jeunesse et le propriétaire ne perd pas une minute pour nous incité à prendre une cambre et à signer pour partir en excursion pour la journée...Merci mais non merci, nous n'avons pas envie de prendre de décisions hatives à 6 heures du matin après avoir passé une nuit blanche dans le bus. On décide de prendre nos clics et nos clacs et partons à la recherche d'une chambre.

Pas besoin de chercher bien longtemps, nous trouvons vite une chambre d'hotel pour seulement 300 bahts la nuit (7 euros) et ici au moins le personnel ne nous met pas la pression pour partir en excursion. Il faut dire que Chiang Mai est l'endroit idéal pour les randonnées, que ce soit pour une journée dans les environs de la ville ou pour plusieurs jours dans la jungle. Nous avons entendu dire que les excursions dans les tribus vivant dans les montagnes ne sont pas toujours authentiques mais plutôt commercial...Des attrapes nigauds pour touristes! De plus, apparement l'argent n'est pas redistribué aux tribus et c'est donc les agences de voyage qui s'en mettent pleins les poches. Nous ne sommes donc pas sur de vouloir partir en excursion ici, on remettra peut être ça à plus tard une fois au Laos. Nous avons loué un scooter et après reflexion avons décidés de visiter le Centre de Conservation des Elephants Thai. Je dis après reflexion car ça fait quand même une boucle d'environ 140 kilomètres et sur l'autoroute en scooter a zigzaguer entre les 4x4 et les camions c'est pas vraiment l'idéal...Du jamais fait! Les casques fournis n'étant pas dernier cri, nous n'avons pas de visière et après quelques kilomètres on a les yeux complètement explosés. Nous avions notre guide Lonely Planet pour être certain de suivre la bonne direction, hélas les instructions n'étaient pas vraiment claires et nous nous sommes arretés beaucoup trop tôt aux portes d'une entreprise qui produisait du ciment. Pour notre défense, le logo de la compagnie était un éléphant! Après pas mal de confusion, nous atteignons enfin notre destination. Ce camp a été mis en place par le gouvernement thailandais pour prendre soin de vieux éléphants. Ils les ont dréssé et les éléphants savent maintenant jouer au foot, peindre, etc. C'était un peu trop abusé à notre gout, en revanche le parc en lui même est plutôt bien organisé...Lorsque les éléphants ne sont pas d'astreinte pour ces shows, ils ont tout l'espace et la tranquilité dont ils ont besoin.

De retour sur Chiang Mai, nous avons décidé de garder le scooter pour une journée de plus - après tout, pour seulement 3 euros par jour, pourquoi se priver! Le second jour nous sommes allés au royaume des tigres à quelques kilomètres de la ville - donc pas de périple en scooter sur l'autoroute cette fois ci! Dans ce parc, les visiteurs ont la possibilité d'entrer dans les cages pour une rencontre exceptionelle avec les tigres. Nous pouvions choisir dans quelle cage nous voulions aller et bien évidemment, nous avons choisi les bébé tigres. Nous ne pouvons entrer que pendant 15 minutes et j'aime autant vous dire qu'on ne voit pas le temps passé. Les bébés n'étaient plus vraiment bébés, ils avaient déjà quelques mois mais ils étaient à craquer! Des pattes énormes pour une si petite boule de poils. On avait trop envie de les caresser sous le menton ou derrière les oreilles comme les chats mais ce n'était pas recommandé, un accident est si vite arrivé et vu leurs dents, j'imagine qu'on peut y laisser un doigt ou deux assez facilement. Nous avons trouvés que les cages n'étaient pas vraiment spacieuse et il n'y avait pas vraiment d'information sur les tigres, race, provenance, etc. Bien que ce fut une expérience vraiment sympa, il devrait améliorer le parc.

Il nous reste quelques jours à passer sur Chiang Mai et nous avons donc décidés de partir une journée en excursion. Cette journée comprend une ballade en éléphant, la descente d'une rivière sur un radeau en bambou, la visite d'une tribu et une marche pour aller voir une cascade. La ballade sur le dos d'un éléphant était vraiment sympa, nous avons traversé une rivière et nous sommes perdu dans la jungle. La peau d'un éléphant est dure comme du béton et est couverte de poils, et croyez moi, une ballade sur le dos d'un éléphant est loin d'être de tout confort. Plus d'une fois on a failli terminer le cul par terre! La descente de la rivière en radeau était pas mal non plus, plutôt tranquille, rien de bien extreme, a part à un endroit lors d'un rapide...Les touristes sont normalement priés de descendre et de marcher le long de la rive pendant que le guide maneuvre le radeau. Notre guide était plutôt cool et nous a dit que si on voulait rester sur le radeau pour descendre le rapide, c'était possible mais à nos risques et périles! On a pris le risque et tout s'est bien passé, le radeau a tenu le choc et au final nous n'avons perdu qu'un koréen et son I-Phone qui ont terminés dans la rivière. Le village et la tribu était une vraie déception, quelques huttes ou des femmes vendaient des souvenirs mais pas de village en vue. Ca confirme ce que nous avions entendu sur les visites de tribus dans les alentours de Chiang Mai. Au final c'était une journée plutôt sympa, la dernière dans le coin. Notre prochaine étape est de retourner en bus de nuit sur Bangkok avant de prendre l'avion direction Singapoure.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: