In transit: taxi, train, bus, boat and sawngthaew

Trip Start Sep 04, 2007
1
86
95
Trip End Jun 01, 2009


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Thailand  ,
Wednesday, February 11, 2009

Happy to leave Pattaya behind... First taste of BKK for the family was a breakneck-speed taxi drive; Jo and Remi were in one taxi and Jules with les parents in another one, in a classic "follow that car!" set up. Jules and les parents got stuck in a red light and the driver went a wee bit mad, ignoring the lights, overtaking all over the place and zigzagging though the traffic to catch up. Welcome to Bangkok!

We introduced the family to the delights of Khao San Road and Remi decided to buy an I-Pod Touch (the shops didn't have any though so maybe next time we are around). Les parents were positively overwhelmed by it all - cats and dogs, traffic, pollution, kids sleeping under market stalls, smells and noises. There is no city in Europe that compares to BKK (in good and bad...). In the evening we hopped on a train that would take us comfortably to Surat Thani and then on to Ko Samui by boat, paradise island. There was a small scare of missing the train when our taxis got stuck in the traffic - thankfully we made it on time and the drivers didn't even have to resort to rally driver tactics.

The first impressions of the train were "it's not like in the photos..." - we had chosen the train as a more comfortable option than an overnight bus. It would have been more than enough for just us (even luxury!) but keeping in mind that Gerard has a bad back, hmmm... The seats folded into surprisingly comfortable beds though and after a few beers bought from the beer sales agents walking up and down the corridor, the rickety old fans started to look amusing and we forgot about air con or double beds. The countryside passed by with people waving at us and it was all turning out to be a great experience, for sure to be remembered forever! Les parents went to bed and we decided to explore the rumoured "clubwagon" where there was supposed to be music and good times. The first wagon had indeed been turned into a club with early 90's techno pumping and strobe lights flashing. Beer in hand and ah, that's life!

The train screeched to a halt in Surat Thani early in the morning and we were quickly ushered to a bus that would take us to the ferry port. Funny note about the bus: it must be a retired European tourist bus since it had Eiffel tower and the Tower of Pisa painted on it! It had definitely earned its retirement and should have been left to die in peace and dignity.The wait at the port turned out to be slightly longer than the initial "twenty minutes" but we were entertained by a few dolphins frolicking in the harbour. Finally in Ko Samui, after 18 hours of transit in all kinds of transportation - and now we hop on a sawngthaew (a pickup turned into a minibus) and try to find a place to stay.

Content de laisser Pattaya derrière nous, nous arrivons a Bangkok pour y passer la journée avant de prendre le train le soir même direction le Sud de la Thailande. Arrivés à la station de bus, nous montons dans deux taxis et nous demandons au second taxi , comme il est si courant dans ces films américains, " de suivre le taxi de devant!". Hélas, à cause d'un feu rouge nous perdons la trace de Johanna et Rémi. Du coup le chauffeur a fait de son mieux pour les rattraper et s'est mis à conduire à contre-sens, zigzaguer entre les voitures et même griller quelques feux-rouges - Bienvenue à Bangkok!

Nous faisons découvrir les joies de Khao San Road à nos invités et Rémi commence déjà à faire le tour des magasins à la recherche d'un I-Pod Touch. Hélas plus de stocks disponibles mais nous repasserons dans les environs dans deux semaines donc tout n'est pas encore perdu! Nos invités ont trouvé Bangkok plutôt "dépaysant", des chats et chiens qui trainent de partout, le traffic, la pollution, les bruits, les odeurs, les enfants en bas age qui s'endorment n'importe ou dans la rue, etc. Il est vrai qu'aucune ville en Europe n'est comparable à Bangkok. En fin d'après-midi, nous partons en direction de la gare, nous prendrons le train toute la nuit en direction de Surat Thani, puis nous embarquerons dans un bateau qui nous déposera sur l'ile de Ko Samui. Le traffic en plein coeur de Bangkok aux alentours de 17 heures nous a donné quelques frayeurs mais au final nous avons atteint la gare à temps- notre chauffeur n'a même pas eu besoin de griller de feu rouge! 

Notre première impression en montant dans le train était: "les photos sur la brochure étaient quand même plus sympa!". Nous avons choisi le train plutôt que le bus pour des raisons de confort. Pour nous voyager en bus ne nous aurait pas poser de problèmes mais pour éviter les complications et les mals de dos de certains, on a pensé que le train serait préférable!!! Après la frustration du départ, on s'est en fait rendu compte que les sièges se dépliaient et devenaient des lits assez confortables. Après avoir commandé quelques bières au vendeur qui se balladait dans l'allée, les choses sont devenues plus folkloriques et nous étions tous content de voyager à la mode  du pays...Ravi de voir la Thailande, la vraie! Une expérience que nous ne sommes pas prêts d'oublier. Avant d'aller se coucher, Rémi, Johanna et Julien sont allés faire un tour dans le "wagon club". Le premier wagon avait été amménagé en boite de nuit avec deux ou trois lumières par ci par là et de la musique techno du début des années 90. Tout en regardant le paysage éclairé par la pleine lune avec une bière à la main on se disait que la vie en vacances était plutôt cool et qu'on avait pas trop de quoi se plaindre.

Vers 6 heures du matin, le train est arrivé à Surat Thani, nous sommes montés dans un bus qui nous attendait pour nous ammener au port. Les bus ici doivent être des vieux bus européens qui arrivent à bout de souffle puisque le notre avait des dessins de la Tour de Pise et de la Tour Eiffel. Même avec plusieurs centaines de milliers de kilomètres au compteur, pas de répis, tant que ça roule, tout va bien! L'attente au port s'est avérée être un peu plus longue que les 20 minutes initialement prévues. Heureusement, il y avait quelques dauphins dans les alentours ce qui nous a permis de s'occuper un peu l'esprit pendant cette longue attente. Nous atteignons enfin Ko Samui après s'être fait ballader pendant 18 heures dans toutes les formes de transport possible et imaginable...Nous terminons par monter dans un sawngthaew un véhicule utilitaire spécialement aménagé en sorte de minibus qui nous amènera dans un hotel.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: