Bang in the middle of Asia

Trip Start Sep 04, 2007
1
84
95
Trip End Jun 01, 2009


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Thailand  ,
Thursday, February 5, 2009

Ten hours on the red eye overnighter from Melbourne and we land in Thailand, land of smiles. The Thai border control seems to be just as smileless as in every other country... We hopped on a bus towards the "halfway house" of Khao San Rd - apparently this is where all backpackers entering SE Asia first end up and here you can book all your onward travel and buy everything you need (like essential fisherman pants, wooden souvenir frogs, fake CDs, "Billabong" stuff, bags, underwear, malaria pills, beer, toilet paper, mosquito repellent, list goes on and on). Word of advise: bring nothing, buy everything here for a fraction of the price at home (and likely fraction of the quality as well)! KS Rd was surprisingly quiet at 7.30am but we could still have had some pork noodles or crispy cockroaches for breakfast. Hmmm, maybe later. There's always rooms available on KS Rd and we booked into a bit of a rat hole, sufficient for us and with a 9 euro price tag (for a double, not per person) the price was right.

We now have a few days to cure Oz-home sickness with healthy doses of Thailand before Julien's parents arrive on Saturday. First impressions of the city are actually less chaotic than expected, although crossing a road seems like a suicide mission... I bet we'll soon be like all those fisherman pant -wearing "farang" (Westerners) that seem like they've been in Thailand for ages and just walk straight into the traffic without even looking and somehow manage to emerge on the other side with all limbs intact. There's lots of smog and tuk-tuks drive like crazy, all exactly like you would imagine it to be. The first days we walked around a lot and enjoyed a few rides on the canal boatbuses (good way to avoid those crazy tuk-tuks), roamed the never-ending markets and feasted on some fantastic curries at street kitchens, yummy. Spicy food makes Jo's face sweat... 

The itinerary for "les parents" is now made and looks like this: recuperation from flights at Pattaya (should be overly (sex)touristic but apparently there's a beach), quick look around BKK and overnight train + ferry to island of Ko Samui (touristic as well but very good beach), then off to Krabi or Phuket and maybe we'll fit in Chiang Mai in the North as well if they want / have enough time. On Friday night we received a text message we'd feared: "flight to London is cancelled due to snow, we are in Lyon and waiting to see what happens". Oh damn... In the end the parents and Remi flew the next morning from Lyon to Milan to Frankfurt to Bangkok, 18 hours later than scheduled. But here they are now for two weeks of sun!

Après un vol d'une durée de 10 heures, nous atterissons en Thailande - Pays du sourire...Pourtant la femme aux douanes qui contrôle nos passeports n'a pas vraiment le sourire et n'a pas l'air de vouloir plaisanter, mais bon à vrai dire c'est la même chose dans tous les pays, contrôler les passeports aux douanes doit être un boulot assez chiant! Nous montons dans le bus direction Khao San Road, apparement c'est l'endroit de Bangkok à visiter, ou bon nombre de touristes s'y rendent et ou tout peux s'acheter et se vendre, des fringues pour la plupart de fausses marques, des souvenirs inutiles (des grenouilles en bois qui croassent) des CDs et DVDs piratés, de la bière, des pilulles contre le paludisme...La liste est sans fin. Petit conseil, si un jour vous venez à Bangkok, n'achetez rien avant de venir, vous trouverez tout sur place à prix cassé! Khao San Road à 7h30 du matin était plutôt calme mais il était déjà possible d'acheter des plats typiquement thailandais dans la rue ainsi que des insectes fris...On avait un peu faim mais on s'est dit qu'on allait attendre un peu avant de gouter ce gourmet local! Peu importe l'heure du jour ou de la nuit, il est toujours possible de trouver une chambre sur Khao San Road et nous avons réservé une chambre dans un trou à rat pour quelques nuits. Un trou à rat oui, mais pour l'équivalent de 9 euros la chambre par nuit, il n'y a pas trop de quoi se plaindre.

Nous avons quelques jours à passer sur Bangkok avant l'arrivée de la famille de Julien et pour essayer d'effacer le blues que nous avons après avoir quitté Melbourne. Nos premières impressions de Bangkok sont plutôt bonnes, on pensait que ce serait plus bordelique que ça, bien que traverser une rue ressemble à une mission suicide...passage piéton ou pas! On voit que certains occidentaux doivent être ici depuis longtemps car ils traversent presque sans regarder ni s'arrêter...D'ici quelques jours on arrivera peut être à les imiter! On remarque vite qu'au dessus de Bangkok planne presque tout le temps un gros nuage de brume, c'est en fait du à la pollution et le soleil a du mal à pointer son nez. Il y a énormement de tuk-tuks qui font un boucan d'enfer et conduisent comme des fous sur ces engins à trois roues. Ces premiers jours, nous avons pas mal marché dans les environs et dans le centre ville. Un moyen sympa de se déplacer est de prendre ces longs bateaux sur les canaux, ça permet également de couvrir de grandes distances en peu de temps (comparé aux tuk-tuks!). Nous avons également visité pas mal de marchés, gouté à différents types de bouffe (principalement vendues sur des étalages dans la rue - pas certain que la chaine du froid ai bien toujours été respectée). La bouffe par ici est extrêmement épicée, demandez à Johanna, elle en transpire encore!

Nous avons réfléchis à une sorte d'itinéraire de manière à savoir que faire et ou aller pendant la visite de la famille de Julien. Nous commencerons pas Pattaya, réputée pour le tourisme sexuel, on s'est dit que c'était surtout un bon moyen d'accéder à la plage et éviter Bangkok (pas idéal pour se remettre d'un décalage horaire). Nous reviendrons ensuite dans la capitale seulement pour une journée afin d'y prendre le train puis le bateau direction l'ile de Ko Samui, ensuite nous continuerons notre descente en direction de Krabi et/ou Phuket et enfin prendre éventuellement l'avion direction Chiang Mai, au Nord du pays. Le vendredi soir nous avons reçu un texto nous informant que le vol de Lyon-Londres avait été annulé, Heathrow était fermé à cause des dernières chuttes de neige. Au final, les parents et le frère de Julien on du faire Lyon-Milan, Milan-Francfort et Francfort-Bangkok. Ils sont finalement arrivés à destination avec 18 heures de retard sur le vol initialement prévu...Mieux vaut tard que jamais, ils viennent de quitter la neige et les voici au soleil pour les deux semaines à venir!
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: