Back to work in Melbourne

Trip Start Sep 04, 2007
1
81
95
Trip End Jun 01, 2009


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Australia  , Victoria,
Sunday, October 26, 2008

Our arrival in Melbourne coincided with the Melbourne Cup, a big horseracing event that fills the city with people dressed in their best and celebrating with champagne over a few weeks in the end of October and beginning of November. We arrived in Melbourne on Saturday and from the next Thursday all hostels were booked out for the biggest race. This means we need to find a room in a sharehouse before Thursday... Our plan is to get jobs in Melbourne until February and then continue to South East Asia - step one: get a room. After having visited up to four places per day (all kinds of holes and one really nice house) we ended up taking a room in a sharehouse only 5 minutes from the centre by train or 20 minutes by foot. The house is ok, a backpacker sharehouse for 5-6 people where flatmates often stay for a few weeks, maybe a month and then continue their travels. In the end of our stay we counted we'd had more than 20 flatmates over three months!
 
Mission accomplished with the room and we concentrated on step two: get a job. There was a big turn in the global economy in mid-October and that affected temp jobs - recruitment agencies seemed less hopeful on finding either one of us anything and kept telling us that the races (public holidays) and Christmas are slowing down recruitment... O'oh, we need jobs and there's nothing around!? In the end Johanna did get a job within 10 days; receptionist for the first week and then a boring filing job for an insurance company. Julien was not as lucky and kept looking; maybe it's time to start searching for hospitality jobs instead of office temping? Our Scottish flatmate told Ju about a quick way of making money and situation being near desperate, he decided to go for it - taking part in clinical studies ("selling your body" to pharmaceutical companies that test medicines on you). So it has come to this... 4 days in the clinic and litres of blood lost in numerous tests, Ju emerged from the clinic with his cheque - healthy and rich. After the medical test experience Julien's luck turned and he started a new job - filing with Jo. So we're back working together! The job is pretty boring, boxes and boxes full of paperwork that needs to go in the correct client file and that file is not always easy to find... but hey, it's very relaxed (jeans and MP3 every day) and pays well. The job was supposed to be for 4-5 weeks but it turned out to be much bigger than expected and we both worked all the way through to end of January. Jo even got a tentative offer of a job as a case manager in the company - but not now, we have more travelling to do.
 
Other than work, days in Melbourne have been spent picnicking and barbequeing in parks (and there are many of them in Mlb), partying with everchanging flatmates, shopping at the market etc. Weather in November and December was a bit "so-so" but January brought on the real summer with temperatures up to 30s. Melbourne is a great city with lots of things to do - unfortunately  we've had to take it easy with money, trying to save as much as we can.
 
For Christmas we got invited to spend the day with the family of Mick, boyfriend of Sandra (who we know from Edinburgh). It was nice to have a real family meal; a big roast British style. After the meal we all played cricket on the street (apparently this is a tradition?) and the guys played table tennis until the night. Thank you to Sandra and Mick and to all of Mick's family!
 
Financial crisis and the plunging pound was bad news for our finances and we've had to change plans about Trans-Siberian railway. Now the plan is to spend Feb-May in South East Asia and then fly to Finland for midsummer festival. Not taking the Trans-Siberian meant we could take a few weeks off before leaving and see Uluru, the big rock in the middle of Oz.
 
Notre arrivée à Melbourne coïncide avec la Melbourne Cup à la fin Octobre - début Novembre, la course de chevaux qui "arrête une nation". Sur Melbourne c'est un vrai évènement, la ville est remplie de gens qui se mettent sur leur 31 et qui partent à l'hippodrome pour parier sur les chevaux en buvant du champagne. Nous sommes arrivés sur Melbourne un Samedi et dès le Jeudi suivant toutes les chambres des auberges de jeunesse étaient réservées pour l'évènement. Par conséquent nous avions moins d'une semaine pour se trouver un toit. Nous resterons sur Melbourne jusqu'en Février avant de partir pour l'Asie du Sud Est. Première mission : trouver un toit. Après avoir visité environ 4 trous à rat par jour, on a décidé de partager une maison à environ 5 minutes en train du centre des affaires (20 minutes à pieds). La maison n'est pas trop mal, une sorte d'auberge de jeunesse pour 5-6 personnes ou la plupart des gens restent pour quelques semaines, quelques mois et continuent leurs voyages. Après avoir passé 3 mois dans cette maison, nous avons eu plus de 20 colocataires, ça vous donne une idée sur le nombre de va et vient.
 
Mission réussie, maintenant que nous avons un toit, il faut se concentrer sur notre deuxième mission : trouver un boulot. Cela s'avère être plus compliqué que prévu à cause de la crise économique qui a commencé il y a quelques mois. Les agences intérimaires nous disent sans cesse qu'il n'y à pas beaucoup de travail de disponible et que la Melbourne Cup et que Noël qui arrive n'arrangent pas les choses. Pour nous c'est un réel problème, en Australie, il faut gagner le plus d'argent possible pour en profiter au maximum en Asie du Sud Est. Au final, Johanna a eu plutôt de la chance et a trouvé un boulot en une dizaine de jours en tant que réceptionniste, puis un boulot d'archivage pour une compagnie d'assurance. Julien n'a pas eu autant de chance et à du continuer ses recherches pendant plusieurs semaines. Il pensait donner des CV dans les bars et cafés quand notre colocataire Ecossais nous a donné un bon tuyau. Puisqu'on avait vraiment besoin d'argent et que la situation commençait à devenir désespérée Julien a décidé de donner son corps à la science. Après avoir passé quatre jours à l'hôpital à prendre des médicaments et à donner beaucoup de sang, il est sorti avec un gros chèque (l'équivalent d'un mois de travail). Après ces quelques journées passées à l'hôpital le vent à tourné et  Julien a finalement trouvé un travail dans la même compagnie que Johanna à faire de l'archivage. Une fois de plus nous travaillons ensemble. Le boulot n'est pas super intéressant, des cartons et des cartons de documents à reclasser dans des classeurs, mais c'est plutôt bien payé et c'est relax (on peut aller au boulot en jeans et écouter nos MP3). La mission était censée durer 4-5 semaines mais au final nous avons réussi à travailler jusqu'à la fin Janvier. Johanna s'est même vu offrir un poste en temps que conseiller au téléphone mais a décidé de refuser...Nous avons encore beaucoup de voyage à faire.
 
A part le boulot, la vie à Melbourne a été plutôt sympa, on a passé beaucoup de journée à faire des pique niques et des barbecues dans les parcs (et il y en a plus d'un à Melbourne) faire des soirées avec nos dizaines de colocataires, aller faire nos courses au marché. Le temps en Novembre et Décembre n'a pas été parfait mais en Janvier, nous avons eu droit à un vrai été australien avec des températures supérieures à 30 degrés tous les jours. Melbourne est vraiment une ville géniale, hélas, on n'en a pas profité autant qu'on le voulait puisqu'on voulait économiser le plus possible.
 
Pour Noël, nous avons été invités à passer la journée avec Mick et Sandra, des potes que nous avons rencontrés à Edimbourg. C'était sympa d'avoir un vrai repas de Noël avec dinde et patates. Après le repas nous avons joué au cricket, sport national australien et au ping-pong. Merci à Mick et sa famille pour un Noël typiquement australien.
La crise financière et la perte de valeur de la Livre Sterling ne sont pas de bonnes nouvelles pour nos finances et nous avons besoin de changer nos plans pour le trans-sibérien. Le projet est de passer les mois de Février à mai dans le Sud Est de l'Asie, puis de revenir en Finlande en Juin pour le festival d'été. Puisqu'on laisse tomber le trans-sibérien, nous avons décidé de visiter un peu plus l'Australie et Uluru, ce gros rocher en plein centre du pays.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: