A expulsão (Fr+Pt)

Trip Start Aug 21, 2008
1
45
88
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Senegal  ,
Wednesday, November 5, 2008

Depuis quelques jours je le sentais venir, la taquinerie avait cédé sa place à des remarques ironiques, je refusait de le croire malgré mon malaise grandissant, je me disait que ce n'était que dans ma tête, mais elles s'enchaînaient et de plus en plus maladroitement j'ai essayé de me redresser et répondre tout en la taquinant moi aussi. Je devrais me connaître mieux que ça, je ne suis pas très doué pour faire des blagues et la dernière m'a valu le pied dans le cul. De nul part Tata me sort « Luaty, je pense qu'on va devoir se quitter aujourd'hui ». POW, je suis secoué. « D'accord, est-ce que je peu au moins savoir qu'est ce que j'ai bien pu faire de mal ? ». Excuse bidon ou preuve de méchanceté (contrairement à la taquinerie) dans le commentaire qui a précédé ma réplique : « Je n'ai pas aimé une réflexion qui t'as fait tout à l'heure et parce que moi j'aime les choses claires et je ne veux pas de mauvaise ambiance chez moi je préfère que tu pars ». La réflexion dont Tata parle c'est en rapport avec une amie à elle qui était en visite et avec qui je m'étais entendu très bien (d'ailleurs comme toute autre personne fréquentant la maison) et ma réponse ne portait le moindre venin, je la croyait innocente et sans bavure, je me suis trompé, je me suis excusé auprès de Freddie (l'amie en question) pour l'extrême mal entendu et pendant un moment j'ai essayé de trouver une explication pour tout cela et je ne faisait que me culpabiliser en me disant que c'était la faute à mon français déficitaire qui ne me permet pas de saisir certaines subtilités et de comprendre à quels moments il faut ou pas prononcer parole. Mais, je suis désolé, Tata est une personne extraordinaire, mais elle ne voulait plus de moi depuis mon troisième jour chez elle. Je peux comprendre que pas tout le monde cautionne ma façon de voyager (Tata y compris) et que au bout de quelques jours, surtout avec les réponses insatisfaisantes aux questions inquisitives relevées, ma présence devienne une charge qui on n'ait plus envie de supporter. Elle ne l'avouera jamais, mais mon petit coeur me dit qu'elle a juste cherché une excuse pour raccourcir mon séjour chez elle. Pas de problème, allez hop, prochain arrêt : inconnu. Une seule certitude, ce sera en dehors de Dakar, je veux m'éloigner toute de suite. Les mauvaises expériences comme les bonnes sont acceptées comme faisant partie du parcours, je ne m'attendait pas à avoir que du bon.

 
Agora, depois de algumas semanas passadas do incidente, o meu coração conserva a convicção que a Tata ja não me queria mais ali e procurou desculpa para me « dar o kicks ». Desde a segunda noite que a curiosidade de conhecer um globe trotter estava saciada e começava agora a apresentar-se como uma visita a um museu de luxo, pois o globe trotter em questão vem demunido de dinheiro e esta completamente dependente da boa vontade dos seus anfitriões. As perguntas vinham com um tom mais reprovador e os comentarios começaram a ser quase que depreciativos, de uma maneira ainda vaga, por isso fui recusando acreditar. Até ao dia em que chutou uma dika que me pareceu sarcastica, mas sempre metendo fé no seu espirito brincalhao e nenhuma nos meus instintos, lhe respondi querendo ser engraçado, coisa que não sou, muito menos na lingua do outro. Meia hora depois chamou-me para me dizer que não tinha curtido da minha dika e que achava melhor que eu bazasse imediatamente. Fiquei mesmo de queixo no chão, mas sai com tranquilidade na consciência e no coração. Siga pra proxima.
Slideshow Report as Spam

Comments

massalo
massalo on

mo dred
dred luaty...e agora vais para onde?

saleirofilho
saleirofilho on

A EXPULSÃO EXISTE DESDE A GÊNESE DO MUNDO
Se fossemos investigar as expulsões que já houveram na história do mundo, poderíamos começar a descrever [na ótica da Bíblia] o convite a sair do Paraíso que Adão e Eva recebeu. Sempre haverá expulsões! Talvez a expressão mais correta fosse 'convite a se retirar' - é mais elegante. Tal como há o convite a entrar, que sublinha o espaço privado, o convite de se retirar grifa o espaço público. Viva o nomadismo!!!

primo
primo on

descriminacao
Epa, ja a um tempo q tenho sentido alguma descriminacao aqui no site, andas a escrever mais em frances do q em portugues ( eu n n apanho nada do frances?!). Afinal disseste o q a kota? tentei ler na parte do frances mas n apanhei. E a curiosidade agora...

ovskyto
ovskyto on

xeehh
Xeehh putu, como eh possivel em frances escreves mil letras e em portugues so 2 linhas? voce comeh...aki ngm eh poligolota..ou seria linguisgolota? ehehehehe...porrring essa kota Tata eh a pessoa mais malaika que ja descreveste...imagino o sarcasmo africanizado e ainda mais francofono...manda a gaija pastar...FEIA....epah boa viagem.

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: