Turtles run for their lives; Les tortues courent

Trip Start Jun 07, 2011
1
56
203
Trip End Jun 13, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Tanzania  , Tanga,
Saturday, September 10, 2011

Version traduite plus bas….

Sept 9, Turtles run for their lives!

A few years back, Maziwe island was a forested island of 5 hectares and since the locals cut all the trees, it eroded so fast that it became a small sand bar, disappearing by so much land each year that the turtles that lay their eggs there now will not see their "children" return, since the sand bar will not exist anymore in the very near future. So, this German couple who looked after the kids and Lance for their diving experience yesterday, have started a project to relocate the turtle nests in the hope that the youngs will return to the place of their birth in 25 years from now... but to the mainland... on Ushongo's beach. If not, these green turtles might disappear from here altogether. They seem to involve locals in this project and also try to educate the students in schools while giving them a day of snorkelling and diving on that sand bar.

What luck we have! In all my years, I had yet to see the hatching of new turtles....mainly because it is usually done at night. This time, it was decided that the turtles’ nest (which had been monitored for the last 2 months and was “ready”) would be opened at around 6pm so they would not get eaten by the hundreds of crabs running free as soon as the night sets in.

Like with the wildebeests, when thousands waited for one to cross the river and telling them that everything was OK... the 88 turtles that laid in the nest under the sand waited for that first one to get out before they started to all try it too... I would not have wanted to be the one at the bottom of the pile! Once out, they run for their lives toward the water... so cute, almost like horizontal penguins flapping their wings/legs.

The next day, I was awaken by the sound of people shouting so loudly that I thought one person was being bitten or something... in fact, 30 men were trying to get a huge dhow completely soaked with water to get onto the sand and into a palapa for repairs. It took them many hours and a lot of contradicting ideas and shouts....yet they managed...by the photos, one can see that they are all fit...something that impresses me here. I guess they may not have much extra food...but, they all seem to be in good health. Every day, we see a few bicycles or motorbikes pass by on the beach and they always throw their arms at us saying “Jambo!” for “Good day!”. Today, we walked for about 2 hours along the beach with Lance, with the sound of the waves and the wind in the coconut trees... this place is quite far away from anything! Back on the veranda and writing on my computer, I am almost cold...but on the sand, it gets very hot!

Peggy has started her French again, more seriously, and everyday now she writes and learns something. She seems to change teacher often, but as long as she learns, it does not matter! This makes me happy because I was afraid she was going to regret after one year if she had abandoned totally. I have started my Spanish too... but nobody to talk to! The kids continue on with their exercises... and it looks gruesome!! Even Tristan did not want to do any today...I must say that yesterday he was windsurfing and the day before diving... so he is tired! Corinne

9 septembre  Les tortues qui courent pour sauver leur vie!
Il y a quelques années, l’île de Maziwe était une île boisée de 5 hectares et depuis que les habitants ont coupé tous les arbres, elle s’est érodée si rapidement qu'elle est devenue un simple banc de sable blanc, disparaissant de plus en plus chaque année si bien que les tortues qui pondent leurs œufs aujourd'hui ne verront pas leurs «petits» retourner, car le banc de sable n’existera plus dans un avenir très proche. Aussi, ce couple allemand qui s'est occupé des enfants et de Lance pour leur expérience de plongée hier, ont lancé un projet pour reloger les nids de tortues dans l'espoir que, à partir de maintenant, les petits survivront et retourneront à l'endroit de leur naissance …. dans 25 ans ... mais sur le continent ... sur la plage de Ushongo. Sinon, ces tortues vertes pourraient disparaître d'ici complètement. Les allemands semblent impliquer les habitants dans ce projet et tentent également de sensibiliser les élèves des écoles tout en leur offrant une journée de plongée en apnée et de plongée sous marine près du banc de sable.
Quelle chance nous avons! De toutes mes années, je n'avais pas encore vu l'éclosion de nouvelles tortues .... surtout parce que ça se passe généralement pendant la nuit. Cette fois, il a été décidé que le nid de tortues (qui a été surveillé pendant les 2 derniers mois et qui était «prêt») sera ouvert à environ 18 heures afin que les bébés ne soient pas mangés par les centaines de crabes qui courent partout dès que la nuit arrive.
Un peu comme pour les gnous, lorsque des milliers attendent qu’un seul gnou traverse la rivière d’abord et leur dise que tout est OK ... les 88 tortues attendent dans le nid sous le sable jusqu’à ce que la première sorte, avant qu'elles ne commencent à faire de même... Je n'aurais pas voulu être celle au bas de la pile! Une fois sorties, elles courent vers l’eau pour sauver leur vie... si mignonnes, presque comme des pingouins horizontaux battant des ailes / pattes.

Le lendemain, j'ai été réveillée par le bruit de gens qui criaient si fort que j’ai pensé qu’une personne était battue ou quelque chose ... en fait, 30 hommes essayaient de sortir de l’eau un bateau énorme et complètement imbibé d'eau pour l’amener sous une palapa pour des réparations. Il leur a fallu de nombreuses heures et beaucoup d’idées contradictoires et de cris .... mais ils y sont arrivés ... en regardant les photos, on peut voir qu'ils sont tous bien faits ... c’est quelque chose qui m'impressionne ici. Je suppose qu'ils n'ont pas beaucoup de nourriture supplémentaire ... mais, ils semblent tous être en bonne santé. Chaque jour, nous voyons quelques bicyclettes ou quelques motos passer sur la plage et les gens nous jettent toujours le bras vers nous en disant "Jambo!" pour "Bonjour!". Aujourd'hui, nous avons marché pendant environ 2 heures le long de la plage avec Lance, avec le bruit des vagues à gauche et le vent dans les cocotiers à droite ... cet endroit est assez loin de tout! Au retour sur la véranda à écrire sur mon ordinateur, j’ai presque froid avec le vent ... mais sur le sable, il fait très chaud!
Peggy a recommencé son français, plus sérieusement, et tous les jours maintenant, elle écrit et apprend quelque chose. Elle semble changer de prof souvent…mais l’important est qu’elle avance ! Ce qui me réjouit parce que j'avais peur qu'elle le regretterait après un an si elle avait abandonné totalement. J'ai recommencé mon espagnol aussi ... mais personne à qui parler! Les enfants poursuivent leurs exercices ... qui semblent horribles…même Tristan ne voulait pas le faire aujourd’hui…il faut dire qu’hier il a fait du windsurf et la veille de la plongée, donc il est crevé! Corinne
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: