Pajero Shenanigans by Peggy

Trip Start Jun 07, 2011
1
37
203
Trip End Jun 13, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Kenya  ,
Friday, August 19, 2011

Version française plus bas....

Aug 19 Pajero Shenanigans by Peggy

As Corinne was telling us of all the noises that come from their Land Rover, I thought a moment, and couldn't recall a time I was bothered by any noises from our vehicle. The boys and I concluded it was because our squeaky vents, rattling dashboard and bumpy back seats, are no match for the four of us laughing at… nearly everything!

The six of us rose at the crack of dawn, and we were all on the wrong side of the bed! We stopped bickering long enough to get into the vehicles and head for Masai Mara National park. Tristan, Roman, Fabyan and I were in the Pajero (Tristan’s and my vehicle) in complete and awkward silence. I was trying to finish my tea on the washboard roads which was not a good idea; I ended up with more on my shirt then in my mouth. In a moment of frustration, I rolled down the window and whipped the tea out on the ground. I turned around to see Fabyan trying to hold a laugh in, worried that I may snap at any moment!  

The silence remained while we were driving around the park in search of animals. Tristan slowed the vehicle down and said he spotted a lion! One of the boys shouts WHERE, and Tristan lets out a loud SHUSH! "HAVEN’T YOU EVER BEEN HUNTING"?!. I turned around and shot the boys a look; rolling my eyes at our grumpy driver. I must have egged Roman on because he decided to give an exaggerated imitation of his older brother, and we all took to laughing; Tristan included. We laughed so hard, we almost forgot we were supposed to be keeping our eye on that lion!

This broke the ice and set the tone for the remainder of that day, and almost every other day that the four of us ended up in The Pajero. We turn into giggly children; we talk in strange voices and make funny faces. We pull over and ask wildebeests if we’re going in the right direction, we imitate Ace Ventura until we run out of lines, we mock one another and reminisce about the funny events of the trip thus far. We laugh until we cry, despite how tired or cranky we may be, and we create memories that will last long after the Pajero is gone.  Peggy

19 août Enfantillages dans la Pajero; de Peggy

Comme Corinne nous avait parlé de tous les bruits qui viennent de leur Land Rover, j'ai pensé un instant, et je ne pouvais me rappeler d’un moment où j'ai été gênée par ceux  de notre véhicule. Les garçons et moi en avons conclu que c'était parce que nos aérations grinçantes, le cliquetis de la planche de bord et les sièges arrière qui cahotent ne sont rien quand nous sommes quatre à rire de… presque tout!

Les six d'entre nous se sont levés à l'aube, et nous étions tous du mauvais côté du lit! Nous nous sommes arrêtés de nous quereller assez longtemps pour entrer dans le véhicule qui devait nous mener au parc national de Masai Mara. Tristan, Roman, Fabyan et moi étions dans la Pajero (mon véhicule et celui de Tristan) dans un silence complet et maladroit. J'ai essayé de finir mon thé sur les routes de tôle ondulée, ce qui n'était pas une bonne idée; j’ai fini par en avoir plus sur ma chemise que dans ma bouche. Dans un moment de frustration, j'ai baissé la vitre et ai jeté le thé sur la terre. Je me suis retournée pour voir Fabyan qui essayait de retenir un rire, inquiet que j’explose à tout moment!


Le silence est resté ainsi pendant que nous roulions à travers le parc à la recherche d’animaux. Tristan a ralenti le véhicule et il a repéré un lion! Un des garçons crie « Où? », et Tristan laisse échapper un « chut » plutôt fort! «N'avez-vous jamais été à la chasse"?!. Je me suis retournée et ai lancé un regard aux garçons en roulant mes yeux à notre pilote grincheux. Je dois avoir incité Roman parce qu'il a décidé de donner une imitation exagérée de son frère aîné, et nous nous sommes tous mis à rire; Tristan inclus. Nous avons ri si fort, que nous en avons presque oublié que nous étions censés garder nos yeux sur ce lion!
Cela a brisé la glace et a donné le ton au reste de la journée, et à presque chaque autre jour que les quatre d'entre nous se sont retrouvés dans la Pajero. Nous devenons comme des enfants qui gigotent; on parle à voix étrange et faisons des grimaces. Nous nous arrêtons et demandons aux gnous si nous sommes dans la bonne direction; nous imitons Ace Ventura jusqu'à ce qu’il nous manque des lignes; nous nous moquons des uns et des autres et nous nous rappelons les événements jusqu'ici drôles du voyage. Nous rions jusqu’à en pleurer, en dépit de la fatigue ou des grincheux que nous sommes, et nous créons des souvenirs qui dureront longtemps après que la Pajero s’en aille. Peggy
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: