Fab's dive, by Fabyan

Trip Start Jun 07, 2011
1
55
203
Trip End Jun 13, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Tanzania  , Tanga,
Friday, September 9, 2011

Version française plus bas...

Sept 8th, Ushongo, Fab's dive
With a small backwards roll off a wooden motorboat and a big splash, I started my first open water dive. I was smiling so much with excitement that I half ignored my mouth piece drifting away from my face. While water was flowing into my mouth, I looked around seeing mostly fog because I didn't really rinse my lens very well before getting into the water, but it was still a sight to see: fish zooming by, rainbow coloured corals and white sand all around. With the little I could make out of my surroundings, I could perceive that it was beautiful. Finally, after closing my mouth and rinsing my goggles, we made our way to deeper areas where we could explore some more. I was mostly bobbing up and down everywhere I went, smashing my face into the sand then adding air to my jacket and going too high to see anything at all, or even kicking my brothers in the face with my fins. It may sound like I was a complete disaster the whole way through but everyone was kind of a disaster in there like dad kicking coral half the time and so on. It was truly gorgeous down there though, being able to swim around with no need of surfacing for oxygen, having the possibility to be stationary for as long as you would like looking at the most bizarre water life. When Roman pointed at my oxygen/depth gage later on in the dive, I realised with a slight shock that my dial was in the red zone. With that in mind, I swam to the guide and pointed out to her that I was less than 50 on my gage. She gave me the 'unfortunately you are going to have to surface' sign. Disappointed, I started my way back up, a little bit too fast because my oxygen in my tank was expanding with the lessening of pressure. I thought that everyone else would just keep going around until they were empty as well. Turns out that I was not at all allowed to go up alone and her signal was for us all to go up at the same time. What I did was pretty dangerous going up fast with no stops and alone, well it would have been if we went lower but since we were in pretty shallow waters, it wasn't too bad. Anyway summing this journey all up... "It was awesome!!!!" :D Fabyan

8 septembre, Ushongo, La plongée de Fab
Avec une petite roulade arrière en dehors du bateau à moteur et un grand splash, j'ai commencé ma première plongée en eau libre. Je souriais tellement d'excitation que j'ai à moitié ignoré mon morceau de tuba dans la bouche qui s'éloignait de mon visage. Alors que l'eau coulait dans ma bouche, j'ai regardé autour de moi, pour voir surtout du brouillard, parce que je n'ai pas vraiment rincé mes lentilles suffisamment bien avant d'entrer dans l'eau, mais c'était encore un spectacle: les poissons colorés qui passaient, le corail arc-en-ciel, et le sable blanc tout autour. Avec ce peu, j'ai pu percevoir que c'était beau. Enfin, après avoir fermé ma bouche et rincé mes lentilles, nous avons fait notre chemin vers des zones plus profondes où l'on pourrait explorer un peu plus. J'ai surtout monté et descendu partout où j'allais, brisant mon visage dans le sable puis ajouté de l'air à ma veste et allé trop haut pour ne rien voir du tout, ou même donné des coups de pied à mes frères dans le visage avec mes palmes. Cela peut sembler comme si j'étais un désastre complet pendant tout le trajet, mais tout le monde semblait de même, comme Papa qui donnait des coups de pied au corail la moitié du temps et ainsi de suite. Cependant, c'était vraiment magnifique là-bas, être capable de nager tout autour sans avoir besoin de resurfacer pour l'oxygène, ayant la possibilité d'être stationnaire aussi longtemps que vous le voulez à regarder des créatures les plus bizarres. Lorsque Roman a pointé mon cadran d'oxygène / de profondeur plus tard dans la plongée, j'ai réalisé avec un léger choc qu'il était dans la zone rouge. Alors, j'ai nagé vers la guide et lui ai souligné que j'avais moins de 50 sur ma jauge. Elle m'a donné le signe "malheureusement, vous allez devoir refaire surface". Déçu, j'ai commencé ma remontée, un peu trop vite parce que mon oxygène dans mon réservoir était en expansion avec la diminution de la pression. Je pensais que tout le monde continuerait simplement jusqu'à ce qu'ils soient vides eux aussi. Il s'avère que je n'étais pas du tout autorisé à monter seul et son signal était pour nous tous de remonter en même temps. Ce que j'ai fait était très dangereux (monter si rapidement, sans cesse et seul), surtout si nous avions été plus profond, mais nous étions dans des eaux peu profondes et donc ce n'était pas trop mauvais. Quoi qu'il en soit... «C'était génial !!!! »: D Fabyan
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: