Dar Es Salaam, Mduya beach

Trip Start Jun 07, 2011
1
52
203
Trip End Jun 13, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Tanzania  ,
Friday, September 2, 2011

Version française plus bas....


Sept 2, Dar Es Salaam, Mduya beach


I thought people used seaweed for something... but certainly not at the White Sands hotel where everyday a man digs huge holes along the beach while another one rakes the beach's seaweeds and shovels them into the sand holes!!...and every day, they have to do the same thing... it seems to me to be such a waste though!

Anyhow that hotel is rather nice but the boat taking us to the nearby island is rather decrepit.... nonetheless we get to the lovely island, which would compare to the ones found in Morrocoy park from Venezuela, except for the baobab trees in the background! Hardly anyone is here and nobody bothers us, trying to sell this or that. The sun is blaring though and it is nice to have a palapa under which we can sit out of the sun.

With Lance, we decide to explore the island and take a small trail which leads us onto volcanic rocks and eventually through big holes, where the trees used to be until they were blazed by the lava... so, only the imprint of the past tree is left.

We finally get to the other side of the island where many fishermen seem to look for fishes and lobsters in the tide pools... We decide to go back via the beach... a lovely walk that leads us to the eroded volcanic boulders which literally drip with sea water collected at high tide... one could almost take a shower underneath them or hide in the coves.... I only wear flip flops, so I try to be careful at not stepping onto black sea urchins found everywhere. The tide pool water is so warm; it is amazing....

This will have been a quiet and relaxing day... we think of people back home getting ready for school, or being right in the middle of it... and we are not feeling like wanting to go back to work.... but then who would?!

Back to our rented home, the electricity if off again...and Peggy asks: "Who wants ice cream soup??"... We try not to buy too much food in advance as it can get bad that way since we never know when and for how long we will be without juice! Corinne

2 septembre, Dar Es Salaam, île Mduya
Je pensais que les gens utilisaient des algues pour quelque chose ... mais certainement pas à l'hôtel White Sands, où tous les jours un homme creuse des trous énormes le long de la plage, tandis qu'un autre ratisse les algues et les jette dans les trous de sable!!... et chaque jour, ils doivent faire la même chose... il me semble que ce soit un tel gaspillage!
Quoi qu'il en soit, l'hôtel est plutôt agréable mais le bateau qui nous emmène vers l'île voisine est plutôt décrépit .... néanmoins, nous arrivons à la belle île qui est comparable à celles trouvées dans le parc Morrocoy au Venezuela, à l'exception des baobabs dans le fond! Presque personne n'est ici et personne ne nous dérange, à essayer de vendre ceci ou cela. Le soleil est si fort par contre qu’il est agréable d'avoir une palapa sous laquelle nous pouvons nous asseoir à l’ombre.
Avec Lance, nous décidons d'explorer l'île et prenons un petit sentier qui nous mène à des roches volcaniques et éventuellement à de grands trous, où les arbres d’avant sont morts à cause de la lave qui les a terrassés et complètement brûlés... ainsi, seule l'empreinte de l'arbre est restée.

Nous arrivons finalement à l'autre côté de l'île où de nombreux pêcheurs semblent chercher des poissons et des homards dans les petites mares d’eau de mer ... Nous décidons de revenir par la plage ... une belle promenade qui nous mène à des rochers volcaniques érodés et qui dégoulinent littéralement d'eau de mer prélevée lors de la marée haute ... on pourrait presque prendre une douche sous eux ou se cacher dans les cavernes .... Je ne porte que des tongues, alors j'essaie de faire attention de ne pas marcher sur les oursins noirs qui se trouvent partout. L'eau est si chaude, c’est étonnant.
Cela aura été une journée calme et relaxante ... nous pensons aux gens de chez nous qui se préparent pour l'école, ou y sont en plein milieu... et nous ne nous sentons pas d’attaque à retourner au travail .... en vérité, qui le serait?!
Au retour à notre maison louée, l'électricité est à nouveau coupée ... alors Peggy demande: «Qui veut de la soupe à la crème glacée ??"... Nous essayons de ne pas acheter trop de nourriture à l'avance car on ne sait jamais quand ni pour combien de temps nous serons sans jus! Corinne
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: