Road to Mombasa // Route vers Mombasa

Trip Start Jun 07, 2011
1
20
203
Trip End Jun 13, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Kenya  , Coast,
Friday, July 29, 2011

Version française plus bas....


Like army ants circling an helpless victim, thousands of people embarked and jumped into the ferry in Mombasa... it was like the little boat was taken by assault or by surprise...no sooner did I realise that we had already arrived on the other side of the channel that people who had kept moving in started moving out, in all directions and in front of the vehicles disembarking too...it is pitch dark and we have been on the road for 11 h...we are not sure where we are and we keep asking for directions, sign boards are practically non existent... the drive from Nairobi to Mombasa proved to be not only horrendous but dangerous...since it is only 2 lanes, drivers keep being in your lane constantly, except that they are not only bold but against traffic!! Lance and Tristan managed to pass so many trucks... we didn't feel like stopping because it felt like we were getting behind...but behind what?? since after one truck there was another one, and another... countless trucks, driving back and forth...making the road a nightmare.

If we did not know what Kenya was like before, we got to know it a bit better this time...so many photos I wish I had taken, paintings that were not created, people who disappeared just after I had a glimpse of what their life could have been, places that zoomed by in a flash. When we finally got to our destination, heads were throbbing and eyes were red from the tiredness and the dust... we did not feel like doing anything more and were thankful that I had reserved a cook for this week...who had already prepared supper and was waiting for us. I thought that would give a nice break for Lance, the normal "chef" of the family...and I think it will! Since yesterday we have been eating great fish and prawns, "made à la kenyenne" with Johnson as our chef cuisinier. The best about this is that the overall cost of the last 4 meals is less than if we had been at the campsite in Nairobi... I know though that it is going to be hard to get to make our own food, once we get to camp seriously... but, holidays are upon us and we take this opportunity! Diani beach seems different from what I remember when we came here 25 years ago, but the sand is still very white and the kids had a great time in the waves. There are people trying to sell you all kinds of things and who seem to be quite insistent, but, I guess, that is what tourism does! Argh.

After a game of Cranium for all, the kids are now watching a movie...and for us, it is time to get under the mosquito net. Age obliges!! Corinne

****

Comme une armée de fourmis encerclant une victime sans défense, des milliers de personnes embarquent et sautent dans le traversier à Mombasa ... C'est comme si le petit bateau était pris d'assaut ou par surprise ... à peine je réalise que nous sommes déjà arrivés de l'autre côté du canal que les gens qui continuaient d'avancer sortent déjà, dans toutes les directions et en face des véhicules qui désembarquent eux aussi ... il fait obscur et nous avons été sur la route pendant 11h. .. nous ne savons pas où nous sommes et nous continuons à demander des directions car les panneaux de signalisation sont pratiquement inexistants ... La route entre Nairobi et Mombasa s'est avérée être non seulement horrible mais dangereuse ... puisque qu’il n’y a que deux voies, les conducteurs continuent à être en permanence dans notre voie, sauf qu'ils ne sont pas seulement audacieux mais contre le trafic! Lance et Tristan ont réussi à dépasser tant de camions... nous n'avons pas envie d'arrêter parce qu’on a l’impression que cela va nous mettre en retard... mais en retard de quoi? car un camion en cache un autre puis un autre ... d’innombrables camions, dans les deux sens ... rendant la route un véritable cauchemar.
Si nous ne savions pas ce que le Kenya était auparavant, nous en avons une meilleure idée cette fois-ci ... cependant, beaucoup plus de photos n’auront pas été prises, des peintures n'auront pas été créées, des gens auront disparu juste après que j'ai eu un aperçu de ce que leur vie aurait pu être, des lieux auront passé comme l’éclair. Lorsque nous sommes finalement arrivés à notre destination, les têtes étaient sonnées et les yeux rougis par la fatigue et la poussière ... nous n'avons pas envie de faire grand chose de plus et nous sommes reconnaissants que j'avais réservé un cuisinier pour cette semaine ... celui-ci avait déjà préparé le souper et nous attendait. J'ai pensé que ça donnerait une pause agréable pour Lance, le "chef" de la famille ... et je pense que ça lui va! Depuis hier, nous avons mangé du poisson et des grandes crevettes « préparés à la kenyenne" grâce à Johnson notre chef cuisinier. Le meilleur est que le coût global des 4 derniers repas est moindre que si nous avions été au camping à Nairobi ... Je sais bien qu'il va être difficile de nous mettre à faire de notre propre nourriture, dès que nous camperons plus sérieusement ... mais, les vacances sont à nos portes et nous saisissons cette occasion! La plage de Diani me semble différente de ce dont je me souviens quand nous sommes venus ici il y a 25 ans, mais le sable est encore très blanc et les enfants ont passé un grand moment dans les vagues. Il y a des gens qui essaient de nous vendre toutes sortes de choses et qui semblent être assez insistants, mais, je suppose, c'est ce que le tourisme apporte! Argh.

Après une partie de Cranium pour tous, les enfants sont en train de regarder un film ... et pour nous, il est temps de passer sous la moustiquaire. Âge oblige! Corinne
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: