LAGUIOLE PERD SON NOM

Trip Start Aug 02, 2012
1
21
30
Trip End Aug 25, 2017


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of France  , Île-de-France,
Wednesday, September 19, 2012

Ce matin, on cause de Laguiole à la radio* . On peut Le journaliste prononce d'ailleurs correctement le nom "Laïole" et non pas Laguiole comme le voudrait la langue d'Oïl. 
La capitale de l'Aubrac aurait perdu son nom ! Comment ce bourg perdu au confluent de trois départements, l'Aveyron, le Cantal et la Lozère en est-il arrivé là ? C'est sa réputation qui lui vaut cette situation surprenante, et surtout des couteaux qu'on n'y fabrique plus que dans un atelier, le gros de la production venant désormais soit de Thiers soit de l'étranger (Espagne, Chine ou Pakistan). Au passage, le seul moyen de différencier les véritables couteaux des contrefaçons, n'est pas la présence de l'abeille mais un certificat de garantie incluant certaines mentions. En effet, Laguiole n'est ni un nom, ni une origine protégés. Or, ce matin, on nous dit que la commune perd le procès qu'elle avait intenté contre un commerçant qui avait déposé le nom le rétrocédant à des entreprises françaises ou étrangères qui fabriquant des couteaux mais aussi des briquets, du linge de maison ... Un des motifs retenus par le tribunal est que la commune n'est pas aussi célèbre qu'elle le prétend. Qu'est-ce qu'il raconte le parisien qu'ils lui disent les habitants de l'Aubrac ?  Et le fromage ? Cette variété de Cantal fabriqué avec les vaches "Aubrac"  et dont avec la tome fraîche on cuisine l'aligot, cette délicieuse purée à filaments. Et le taureau sur la place, permettant aux visiteurs de vérifier l'application de l'adage "duos habet et bene pendentes" c'est rien peut-être ? Et l'usine (hideuse) en forme de couteau du designer Philippe Starck et la station de ski souvent sans neige ...  Conséquence de la décision du représentant du peuple souverain, le maire fait la tête, il boude et débaptise la commune au profit d'une nouvelle appellation : la commune sans nom. J'espère qu'il en a vérifié la disponibilité auprès de l'I.N.P.I.**.
Dans les exemples suivants, essayez de démêler l'original de la contre-façon : le progrès social et la parti socialiste, la démocratie et le régime politique actuel, la laïcité et l'enseignement du fait religieux, la liberté et l'état policier dans lequel nous vivons aujourd'hui, la sécurité et la présence massive de policiers et de militaires dans les rues de Paris ou les trains des banlieues ouvrières où vivent les "calsses dangereuses", l'égalité des chances et le système scolaire, l'information et les médias français... Vous pouvez toujours vous amuser à continuer.
En attendant laissons le maire de Laguiole méditer sur le bien fondé qu'il y a à défendre la justesse des lois, le code civil et les décisions de tribunal. Je ne connais pas le maire, mais peut-être en tant qu'élu, il a dû promouvoir le respect de la loi, le cas échéant, la faire appliquer. Il est également possible qu'il ait souscrit à l'idéologie qui voudrait qu'il n'y a pas d'alternative possible au capitalisme, au libéralisme et à la libre concurrence. Aujourd'hui, il peut mesurer les Il a peut-être pris position contre les "faucheurs volontaires", trouvé que les O.G.M. représentaient un progrès. On peut espérer qu'il change d'opinion et qu'il analyse la cause des problèmes qu'il rencontre aujourd'hui. Voilà qui rappelle curieusement les problèmes que causent les "brevets du vivant", que celà concerne les plantes ou les gênes humains. Si nous laissons faire, le pire de la mondialisation / globalisation est encore à venir.

* on peut noter que le journaliste prononce correctement "Laïole" et non pas Laguiole comme dans la langue d'Oïl.  

**Institut National de la Propriété Industrielle
Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: