Plouf!

Trip Start Oct 04, 2007
1
5
Trip End Oct 31, 2007


Loading Map
Map your own trip!
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Reunion  ,
Thursday, October 25, 2007

Un des objectifs principaux de notre passage sur l'île intense : obtenir notre brevet de plongée Niveau 1, ce qui nous permettra de visiter les plus beaux sites sous-marins d'Asie et d'Océanie dans les mois à venir. Klàra n'a plongé qu'une fois dans sa vie, et bien qu'elle ait accroché à l'époque, c'est loin d'être sûr qu'en faire beaucoup lui plaise. Je croise les doigts, moi j'adore ça, et j'aimerais que ça soit une composante essentielle de notre voyage.



La formation plongée niveau 1
L'idée c'est d'avoir le brevet Niveau 1 avant de partir loin là-bas, là où le soleil est bas (le matin en tout cas). Pourquoi? Ca donne le droit de plonger jusqu'à 20m de profondeur accompagné par un pro. On y apprend plein de trucs sympa. Par exemple, les signes pour communiquer sous l'eau. Attendez, allez dire, vous, "Monsieur, j'arrive plus à respirer on dirait que ma bouteille est cassée s'il-vous-plait-faites-kekchoz-vite-vite-vite" ou bien "éh ma belle, tu as vu ce joli baliste-titan en train de digérer?" sous l'eau. C'est bien pratique ces petits signes. Et puis aussi, c'est tout bête, mais c'est pas évident de se stabiliser sous l'eau, avec une grosse bouteille de 12 kgs attachée dans le dos et un vicieux courant de travers. Savoir utiliser ses poumons pour monter/descendre. Sauver la vie de sa douce femme qui n'a plus d'air. Se moucher dans son masque sans se noyer. Imiter Dark Vador en pleine apoplexie. Bref, plein de trucs sympas. Accessoirement, une fois qu'on l'a, il suffit de se pointer dans un club de plongée où que ce soit dans le monde et de montrer sa jolie petite carte plastifiée de la Fédération Française pour prouver que tu sais ce que tu fais sous l'eau. Pour ceux qui connaissent, c'est sensiblement équivalent au PADI (cursus anglo-saxon). Bon, c'est pas horriblement compliqué de l'avoir. Après tout, il suffit à tout être humain relativement normalement constitué de savoir respirer par la bouche, plonger 5 fois, écouter attentivement les explications des GOP (Gentils Moniteurs de Plongée),  notamment sans s'endormir pendant le cours théorique, et enfiler sa combi (de loin le plus atroce pour moi). A part ça, tu mets tes palmes, tu ouvres les yeux, et plouf! que du bonheur. 


La plongée à Saint-Leu
Notons qu'un brevet peut se passer dans n'importe quel club ... y compris en piscine à Paris. N'empêche, Saint-Leu c'est mieux non? Il faut dire qu'on y plonge dans des conditions optimales. La barrière de corail de Saint-Leu propose une faune et une flore marine d'une richesse exceptionelle et des sites d'une grande variété (canyons, arches, petites grottes et tombants). On sera particulèrement chanceux pour notre 3ème sortie, avec un accueil surprise d'une famille de dauphins ressérés autour d'un petit. Frustration tout d'abord car le temps de se jeter à l'eau avec masque et tuba, les voilà qui disparaissent aussi sec (façon de parler). A peine le temps de les voir passer. Heureusement, on les retrouvera 3 kms plus loin (miracle) en début de plongée, pour 2mns de pur bonheur et une de mes premières photos sous-marine où on peut reconnaître quelque chose. On les aurait bien suivis, mais il va falloir travailler le palmage quelques siècles avant d'être capable.

L'eau, habituellement très claire, reste entre 24° et 30° toute l'année. En ce moment, avec 26°, je plonge avec un shorty 3mm que je peux garder ouvert sans problème. Bonne sensation de confort et de liberté du coup. Ceci dit, Klàra n'abandonnerait pour rien au monde sa combi intégrale, sous peine de remonter toute bleue (avec la chair de poulpe, ahahah). La réputation de la ville n'est plus à faire, à tel point que le Championnat de France de photo sous-marine 2007 se conclut par une étape à Saint-Leu. En plus, entre la balade en bateau avec vue directe sur les versants de l'île et la grosse glandouille obligatoire post-plongée, on occupe bien facilement le temps.




Grand merci à l'Excelsus (Céline, Séb, Nico, Romain et David)
  Je garde le meilleur pour la fin. On remercie chaleureusement tout le club Excelsus à St-Leu de nous avoir initiés à la plongée et la photo sous-marine (sans vos conseils éclairés, je n'aurai jamais atteint la, heu, ... 35ème place au trophée de photo H2O). Franchement, non seulement vous avez le meilleur café de l'île, mais en plus vous assurez niveau plongée! Sacrée ambiance très relax au club, de quoi bien se marrer toutes les 3 secondes, le tout avec un professionalisme impeccable. Ca va bien nous manquer tout ça. On a même compris tout le cours théorique, merci David! Que du bonheur. Allez, bonne continuation à vous et à très bientôt, on reviendra!
Slideshow Report as Spam

Comments

sloj
sloj on

Blague
Alors forcément... je suis obligé de la faire :-)

Pourquoi est-ce que les plongeurs, encore dans le bateau, plonge en arrière (la fameuse bascule arrière donc Klara nous fait une démonstration)???

Réponse: s'ils plongeaient en avant, ils tomberaient dans le bateau. :-)

En tout cas, je sais que là vous avez commencé par un pays d'un exotisme redoutable, Londres. Bon trop plongée dans la baignoire de Cheb.

Bise,
Olive

heureux_qui_com
heureux_qui_com on

Re: Blague
C'est aussi pour ca qu'on nous demande de tenir le masque et le detendeur quand on fait la bascule. si on se trompe de sens ca fait moins mal.


Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: