Parc Sleeping Giant jusqu'à Terrace Bay, ON

Trip Start Jul 05, 2010
1
30
49
Trip End Aug 07, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Aguasabon Falls campground

Flag of Canada  , Ontario,
Monday, August 2, 2010

*** ENGLISH BELOW ***

Parc Sleeping Giant jusqu'à Terrace Bay, ON

Bon matin du parc Sleeping Giant! Quel superbe endroit ici, je me sens vraiment gâtée d'avoir ma petite plage privée (même si c'est juste 30FT de plage).  Au loin je pense qu'on est supposés voir un géant couché.  Je me suis bien imaginé qu'un tel site devait être populaire alors me je suis rendue au kiosque d'enregistrement mais malheureusement, quelqu'un avait réservé mon site pour ce soir.  J'ai demandé si celui d'à côté était également réservé, oui, l'autre d'après, oui, oui, oui, donc, l'ado de 16 ans derrière le comptoir ne semblait aucunement motivée à me trouver un autre terrain de camping alors j'ai décidé de plier bagage et aller dormir plus loin.  De toute façon j'ai mon site jusqu'à 2PM et ensuite je peux aller faire de la randonnée.

J'ai enfin découvert qui est le roi de la plage ici (je trouvais ça bizarre aussi qu'il n'y ait ni insectes, ni oiseaux, ni mammifères...) - j'ai trouvé la réponse après que la majorité des campeurs soit partie et lorsque l'équipe de nettoyage est arrivée - les canards!  Ils se promenaient de site en site et mangeaient tout ce qu'ils pouvaient trouver, lorsqu'ils m'ont aperçu ils sont tout de suite venus me voir, mais ce n'était pas des canards terroristes, ils sont partis quand je leur ai dit de s'en aller.  Je les ai observés dans leur tâche pas très ardue de se goinfrer de site de camping en site de camping.  Je le savais qu'il devait y avoir un roi de la plage (ou des reines).

Une fois bien installée tranquillement sur la plage avec mon café et un de mes super magaines, je me suis fait amie avec un canard qui est calmement venu s'installer à côté de moi pour faire sa longue toilette personnelle, après quoi il s'est endormi tout près de moi, presque comme un animal de compagnie.  Son frère ou sa soeur est venu me voir aussi, par contre ce canard là était plus actif et il m'a fait sa plus belle face de quêteux - j'ai dû le faire s'en aller de quelques mouvements de la main, ce qui a réveillé mon nouvel ami qui s'en est allé lui aussi.  Je me suis même permis une petite baignade dans le lac (pas une grande baignade, je n'aime pas trop ça jouer dans l'eau).  Moi, dans un lac, toute seule!  Que je m'étonne des fois!  La seule raison (les seules devrais-je dire) c'est que le lac était super clair, propre, pas profond, et très chaud!  C'est très rate que je me plonge dans l'eau (comme vous commencer à le savoir, je suis une poltronne dans ben des situations, incluant les lacs profonds et noirs).

Il était déjà le temps de partir!  Je me suis arrêtée au centre d'information pour avoir des suggestions, et j'y ai appris qu'il y avait une mine d'argent abandonnée tout près, à Silver Inslet.  Cette mine était située sur un tout petit bout de terre et se trouvait sous l'eau, à 381m (1250FT) de profondeur - c'était même pendant un certain temps la mine d'argent la plus riche au monde.  La mine était difficile d'accès, il était difficile de fournir un logement pour tous les mineurs, la seule source d'air dans la mine venaient de tuyaux qui sortaient à la surface de l'eau, les bottes à cap d'acier n'existaient pas encore, et la seule lumière disponible dans la mine était à la lueur des chandelles!!! Quand même, entre 1868 et 1884 la mine a produit pour 3.25M$ d'argent, un très grande richesse dans ce temps là.  En voyant la mine des airs (par des photos) jamais on ne dirait qu'il y a un si grand trésor caché sous l'eau!  Je suis allée au magasin général de ce temps-là, et j'ai résisté à la tentation des belles grosses tartes cuisinées sur place.  J'avais l'intention d'aller marcher, pas d'aller faire une sieste après m'être gavée!

Je m'en allais faire deux petits sentiers de randonnée, car je n'avais pas le temps de me rendre à Tee Harbour pour une randonnée de 12km aller-retour.  Puis une chose très étrange s'est produite, j'ai eu l'envie très prenante de courir!  Je me suis transformée en Forrestine Gumpinette!  J'ai couru environ 1 heure, peut-être 8-9km.  Je me suis rendue au premier point de vue, une arche en roche qui avait l'air d'un lion de mer avant que sa tête ne tombe (tête en roche bien sûr), puis je me suis rendue environ à la moitié du chemin vers Tee Harbour avant de retourner au stationnement, puis j'ai fait l'autre petite randonnée de 1.5km super agréable qui fait une petite boucle jusqu'à un petit lac. 

De retour à la voiture je me suis rendue compte à quelle point j'étais collée, quand on coure il s'avère qu'on ne se rend pas compte de la sueur qui sèche au fur et à mesure.  Je suis donc retournée au lac pour une auter petite baignade question de me décrasser avant de reprendre la route.  Quelle journée étrange - je suis allée dans le lac deux fois plutôt qu'une, et j'ai couru?  Je ne sais pas ce qui s'est passé dans le pot de beurre de pinottes mais des choses étranges se produisent ici, j'ai de drôles d'envies.

Enfin j'ai continué la route et j'ai fait le petit détour jusqu'au point de vue vers Thunder Bay, et j'ai pensé à Mike pas mal lorsque le chemin s'est transformé en cousin distant du driveway à la maison.  À la fin du chemin on conduit simplement sur la grosse roche, jusqu'au point de vue.  La plateforme s'étend au dessus du vide et le viiteur peut alors admirer les falaises et la ville de Thunder Bay au loin.  J'ai bien aimé l'expérience, par contre il ne faut pas échapper ses clés de voiture sinon on repart à pied.  Certains touristes n'osaient pas mettre le pied sur la partie la plus loin du bord, où on peut voir sous nos pieds!  Le point de vue vaut le détour, à condition qu'on conduise tranquillement et qu'on ne râcle pas le dessous de la voiture sur les roches ou les trous.

Je n'aurai pas passé beaucoup de temps à Thunder Bay, prochain voyage peut-être.  De très loin on peut voir les silos à grains, où il n'y a pas si longtemps ce qui était ramassé dans les prairies se ramassait ici, mais maintenant les ports du Pacifique vont grande compétition à Thunder Bay et moins de grain est acheminé ici.  Pour réactiver l'économie, la ville a construit un casino et une nouvelle marina, à la grande joie de certains et au grand désaccord de certains autres.  La ville en temps que telle est jeune, elle a été crée en 1970 lorsque Fort William et Port Arthur ont été fusionnés - Fort William était un poste de traite établi depuis 1789 et qui était devenue une maison-mère pour la compagnie du Nord-Ouest. Port Arthur quand à lui a été établi quand de l'argent a été découvert sur la rive nord Lac Supérieur.  Bien jolie histoire mais encore plus joli paysage, je dois continuer ma route!

Il était déjà 6h30PM quand je suis sortie du parc et que j'étais de retour dans la zone de service cellulaire, enfin le cellulaire c'est pas fort fort sur la route 17 en Ontario, il me semble que puisqu'il n'y a qu'une seule route il ne serait pas trop mal d'avoir plus de service, comme c'est là on peut parler pour 2-3 minutes avant de constamment perdre le signal.  Peut-être que c'est simplement parce que c'est genre 1,000km avec pas grand chose au nord des Grands Lacs, que c'est long l'Ontario.  Sophie m'a appris un nouveau jeu de mots - ça s'appelle Long-t-ario pour une raison!  Je l'avais jamais entendu celle-là.  Je ne suis pas encore très loin de Thunder Bay, et c'est au début du Lac Supérieur et il y a encore pas mal de distance à couvrir.  J'espère que la route est jolie au moins!

Je me suis arrêtée à Aguasabon Falls pour la nuit, et j'ai eu une longue discussion avec un couple de Français de la Vallée de la Loire qui aiment beaucoup le Canada, nos chauffe-moteur, nos abris-tempos, nos pelles à neige, nos souffleuses, et les grands espaces.  J'ai partagé une bière maison avec eux (il m'en reste encore une petite réserve) et puis c'est bien le temps de dormir!

*************************************

Sleeping Giant to Terrace Bay, ON

Good morning from Sleeping Giant provincial park!  What a wonderful place this is, I feel really spoiled to have my private beach at my campsite (OK like 30FT of it but still).  In the distance I think we are supposed to see a giant lying down. I figured such a camping spot would be coveted so when I went to register myself unfortunately that site was booked for the coming night.  The girl seemed pretty jaded and when I asked it if the site next to it was available, she said no, no, no, after 10 sites I gave up and said fine I'll leave today.  But I had until 2PM to leave to I decided to hang out on the beach until then and go hiking afterwards. 

I discovered which animal is the king resident here (I thought it was suspicious that there was no one here, no birds, no insects, no mammals.....) - I found out after most every camper was gone around 11AM.  Then the cleaning crew arrived - the ducks!  They were browsing along a line of campsites, eating anything they could find.  When they saw me they came right to me - they were not terrorist ducks as they left when I told them to leave, but I looked at them busy at work and they seemed to find a large amount of food available.  I knew there had to be a king of the beach! (or kings and queens). 

Once I was quietly sitting on the beach drinking coffee and reading one of my wonderful magazines, I befriended a duck who calmly came next to me and proceeded to a long self-cleaning process, then went to sleep, like a dog almost at my feet.  Then its brother or sister was a little more active and came to beg me for food (he had a really well practiced begging face!), this one I had to shoo away, which woke up my little friend.  I even went for a little dip in the lake (not a swim, I'm not much of a water person) - the only reason I went in the lake is that I could see the bottom, it was super clear, clean, and warm!  I seldom get wet like this, this place really is special (as you are starting to figure out, I'm scared of many things, included deep dark waters).

Time to leave!  I stopped at the visitor information center for ideas of where to hike, and found out that there was an abandoned Silver Inslet mine at the end of the road - it turns out this underground mine (and underwater, 381m - 1250FT deep) was once the richest silver mine in the world.  The mine was difficult of access, housing miners was an issue, the only source of air in the mine was through pipes running for the surface, steel toe boots didn't exist yet, and light was provided by candle light!  Still, between 1868 and 1884 it generated 3.25M$ worth of silver, lots and lots of money back then.  Looking at it from the air (pictures) you would never tell that such a tiny looking island would reveal such a rich treasure!  I went to the general store still standing, and was quite tempted by the home made pies baked in an open kitchen behind the counter, but I resisted as I wanted to go hiking, not sleeping after a big piece of pie!

I was going to hike two short trails, as I wouldn't have time to set out for a 12km round trip to Tee Harbour.  Then a strange thing happened, I felt like running!  I became a Forrestime Gumpinette and I ran for about 1 hour, maybe 8-9km.  I made it to the first viewpoint, a rock arch that used to look like a sea lion until its head fell off (a piece of rock that is).  Then I ran about half way to Tee Harbour thinking I would be able to run the 10km and back, then I saw what time it was, started to half burning thighs from friction (runners must use some kind of lotion of simply not have thighs that touch each other) and I realized that my running frenzy should not be pushed.  Still, I ran all the way back to the parking lot, and then did the other small hike to a small lake in a very pleasant winding trail of like 1.5km (I'll consider it a cool down).

Back at the car I realized how sweaty I was, it turns out when you run there is enough breeze for the sweat to dry without you realizing it.  So once again I went to the lake and took a refreshing dip at the beach before continuing on.  What a strange day - I went into a lake twice (?!?) and I ran (?????)  I'm not sure what happened to my peanut butter jar but weird things are starting to happen to me, I have strange urges.

I went to the Thunder Bay lookout and thought of Mike a lot, as the drive was at times just like driving on the driveway with a little twist at the top - you end up driving directly on rock to get to a cool look out that is extended over the edge of the cliff so you can see the rock formation, and to the left is the town of Thunder Bay.  I got a kick of the metal platform, some other tourists were scared and would set foot over the open toe concept (you can see through it, don't drop you car keys or you will walk home!).  Nice viewpoint worth the detour, as long as you drive slow and don't scrape the bottom of your car.

I didn't have much time to spend in Thunder Bay, maybe next time.  From the distance you can see the town and the grain silos, not so long ago this is where much of what was harvested in the prairies ended, nowadays the great ports of the Pacific are a great competition to the one of Thunder Bay and less grains are brought here.  To boost the economy the town has built a casino and a new marina, though it was controversial (not a big surprise).  The city call Thunder Bay itself is a young one and it was created in 1970 when Fort William and Port Arthur were merged.  Fort William was established long ago in 1789 as a fur trade post and eventually became an upcountry headquarters for the North West Company, while Port Arthur was established later on when silver was discovered on the north shores of Lake Superior.  It's a fine story but I have to continue on my journey!

I drove out of the park around 6h30PM and got back into the very limited cell phone service in Ontario, along road 17 I would have thought that someone would have thought to offer service, but not really, it's on off in a very obnoxious way (you can't talk for more than 2-3 minutes), there is only one major road god-d*mn-it, why not more cell phone towers?  Would it be because there is a solid 1,000km of not-much at the north end of the great Lakes while you are crossing the never-ending-Ontario?  I'm just past Thunder Bay, pretty much the beginning of Lake Superior, there is lots more to go, hopefully to see.

I stopped at Aguasabon Falls for the night, and had a long chat from a French couple from Vallée de la Loire, they love Canada and our block heaters, our 'abris-tempo' , our snow blowers, snowploughs and all this vast emptiness.  I shared a home brew (I still have a little left) with them and off to bed now!
Slideshow Report as Spam

Comments

kamal aitbnijja on

salut je suis boxour et je fais les combat de boxe d'un grand effort et je sais toutes les tecniques de boxe mon entraineure qui dis sa mais je n'est pas la possibilité d'aller a canada pour faire les combats de boxe s'il vous plais aide moi pour realiser mon réve je suis maroccain j'ai 23 ans j'habite a aye el mouhamadi bloc 16 n 3 aye lamia mon telephone 0662563769s'il vous plais aide moi j'ai un grand volantaire pou realiser mon reve merci

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: