Modica et découverte de qqes spécialités culinaire

Trip Start Aug 10, 2006
1
2
11
Trip End Aug 23, 2006


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Italy  ,
Friday, August 11, 2006

Anna s´est faite réveiller à 10h par un ami à elle qui voulait voir les françaises. Quand je me lève à 11h, elle est donc dans la cuisine prête à m´offrir un café. Je sors une tasse et me sers dans des proportions françaises au grand étonnement d´Anna qui m´explique alors qu´on n´a pas le même café. J´ai dû boire l´équivalent de 4 ou 5 bols de café ce matin là ! En attendant Perrine, on fait un petit tour dans le jardin. Perrine émerge à 12h30, après son petit déj, on en profite pour faire le tour de la propriété. Sa mère rentre vers 14h30 et on passe toutes à table. Anna propose d´aller à Modica l´après midi car il fait trop froid pour aller à la mer (je suis en débardeur et en short)( vous auriez dû nous voir quand elle nous a dit ça...).  On fait le tour de la ville et on s´arrête chez un pâtissier pour acheter des gâteaux du coin dont certains à la viande (typique). On passe à la maison et Anna nous propose d´aller manger chez son père qui habite aussi à Ragusa. Sur le chemin, on s´arrête dans un appartement loué par des garçons dont Dario. Ca ressemble à un squat sans toute fois en être un. Son papa nous a cuisiné une salade de tomate oignon (que j´ai mangé, je me suis même resservie !)(Sophie a renié ses convictions sur la nourriture rouge le temps d´une entrée !!) et des pâtes avec de l´aubergine. On finit le repas par des fruits et les fameux gâteaux. Je mets en doute la présence de viande dans les gâteaux mais on m´affirme le contraire (on a cru à ça seulement à la fin du séjour quand on a vu affichés les ingrédients de cette fameuse pâtisserie !). Petit passage aux toilettes et là encore un bidet. Cette phrase peut être surprenante mais depuis mon arrivée, je vois des bidets dans toutes les salles de bain. Anna m´explique que c´est d´usage courant en Sicile et qu´elle a été surprise de ne pas en voir en France. Perrine fait alors remarquer que beaucoup de maisons ont des pierres sur les tuiles du toit. La réponse est alors toute simple : c´est à cause du vent. On quitte le papa et on va à Ibla voir une exposition de peinture et de sculpture. Des amis d´Anna nous rejoignent et on va se poser sur des escaliers dans une rue calme.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: