WELCOME to VIETNAM (point de depart : Hanoi)

Trip Start Apr 05, 2009
1
42
44
Trip End ??? 09, 2009


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Vietnam  ,
Sunday, August 16, 2009

Dimanche 16 aout 2009 HANOI

Nous Découvrons tous les trois un nouveau pays du coté du soleil levant. Nous nous sommes installés dans la vielle ville marquée par de nombreuses traces du colonialisme français.
Marie Annick nous à trouvé une charmante GH en plein centre de ce quartier. Cette dernière est tenue par une famille très accueillante et serviable avec lesquelles nous avons tous passé de bons moments à discuter. Une des filles du patron est mariée avec un français et vivant en France, était en vacance avec sa fille Ann Ly de 5 ans, qui s'est rapidement entichée d’Eric.

Il est étonnant de trouver dans une ci grande ville un quartier épargné par les constructions modernes. Le charme français opère encore aujourd’hui et les Vietnamiens ont su moderniser ce quartier tout en préservant son âme. Les rues sont étroites et ombragées et plus l’on s’enfonce dans la vielle ville plus les ruelles se rétrécissent pour ne laisser suffisamment de place à deux personnes pour se croiser. Le quartier est reparti par secteur d’activité. On trouvera ainsi les horlogers, la quincaillerie, les herboristes, le coin des vêtements et j’en passe car il est possible de trouver tout ce l’on cherche. Cette multitude de magasins crée une ambiance particulière lorsque l’on se promène et il suffit d’une rue ou d’un carrefour pour que tout change.
Certaines choses restent immuables comme le balais régulier des porteuses, les coups de klaxonnes incessants et les bières à la pression disponible à presque tous les coins de rues. Lorsque l’on parle de l’influence française, l’aspect le plus étonnant est de voir circuler le vendeur de baguette à bicyclette ou bien toutes ces terrasses s’organisées sur les trottoirs. Il est surprenant de voir celles ci se remplir aux heures des repas et surtout le soir où il y règne une ambiance exceptionnelle. Il est impossible de savoir combien de gens se sont installés sur ces chaises pour « mini pouces » mais le cœur est à la fête.
Comme toujours on n’échappe pas au marché populaire toujours haut en couleur et chose inhabituelle, les poissons et crustacés attendent sagement dans leurs bacs d’eau fraiche qu’une charmante dame avec son grand sourire vienne pour les passer au court bouillon.

Mardi 18 aout La pagode aux parfums

Pour faire exception à la règle, nous avons décidé de nous joindre à une excursion organisée à la pagode aux parfums. D’entrée de jeu nous avons senti la différence. Dans le mini bus nous étions entouré d’autres touristes et mis à part une charmante vielle dame originaire du Sri Lanka avec qui nous avons fort sympathisé, personne ne s’adressa la parole.

Pour atteindre les temples, nous embarquons sur une petite barque pilotée par une petite jeune et frêle vietnamienne qui ramait (au sens propre et figuré) pour la faire avancer dans le délai imparti et les cinq gros touristes avachis. Manu bon prince c’est dévoué pour l’aider à ramer sur les cinq Km de canaux. Ceux-ci traversant un joli paysage karstique. Le site qui fait l’objet d’un pèlerinage important pour les touristes Vietnamiens tient son nom de la plus importante et la plus caractéristiques des pagodes, en l’occurrence une grotte énorme entourée de fleurs qui au printemps émanent des parfums enivrant. Les seize pagodes dont nous n’en avons vu que quelques unes sont assez jolies et l’environnement est magnifique mais le tout est gâché un peu de sa popularité religieuse et touristique. Dans les airs, on était un peu surpris de voir un téléphérique comme on peut en voir dans nos merveilleuses stations de ski. Au sol, le chemin est parsemé d’échoppes brinquebalantes et on est accosté toutes les cinq minutes par des revendeurs de souvenirs au long des deux Km. La visite n’en fut pas moins désagréable pour autant.


Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: