Decouverte de la cote Est

Trip Start Apr 05, 2009
1
39
44
Trip End ??? 09, 2009


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Malaysia  , Pahang,
Thursday, July 23, 2009

Nous avons loué une voiture à Kuantan. C'est une ville de moyenne importance sans charme particulier. Comme dans de nombreuses villes Malaisiennes, les programmes de reconstructions font table rase du passé pour faire naitre à la place de grands blocs en béton cubiques et plus ou moins uniformes. Au début du siècle, les Anglais développèrent un urbanisme colonial. De grands axes bordés de maisons style entrepôts ; un magasin au rez de chaussée, un appartement à l’étage. Ce n’est pas particulièrement esthétique mais cela avait le mérite de constituer un ensemble harmonieux, contrairement à aujourd’hui. Toute fois, la plage relève le niveau, longue de plusieurs kilomètres, jalonnée de villages de pêcheurs, l’atmosphère y est paisible. La plupart des maisons sont en bois surélevées par des pilotis, parfois peintes de couleurs vives mais presque toujours avec un joli jardin où se mêlent le potager, les arbres fruitiers et les fleurs.

Notre route nous mène à Cherating, une petite station balnéaire vraiment calme pour la pleine saison. On ne va pas se plaindre et en plus nous avons trouvé un charmant bungalow directement sur la plage. Nous passerons ici quelques jours à marcher le long de la plage et manger du poisson grillé… Cette plage, comme beaucoup d’autres sur la côte, est un site de pondaison pour les tortues de mer entre mai et septembre. Il existe un centre de conservation qui a pour mission de recueillir les œufs afin de donner une chance à tous ces bébés tortues de grandir. De manière générale et malgré tous les efforts, le nombre de tortues recensées ne cesse de diminuer année après année. Depuis 4ans, plus aucune tortue Luth ne viennent ! Les tortues sont protégées mais cela ne nous empêche pas de voir en vente sur les étals des marchés, des œufs de tortues !!!

L’étape suivante nous arrête à Kuala Terengganu, capital de l’Etat du même nom. La Malaisie est un Etat fédéral et à la tête de chaque Etat se trouve un Sultan. Encore aujourd’hui, il joue un rôle important même s’il n’a plus les mêmes pouvoirs qu’avant. Ce n’est que depuis une cinquantaine d’année que la Malaisie est indépendante.

Quoi qu’il en soit, cette ville a certains attraits comme son grand marché, son quartier chinois et son bord de plage très bien aménagé où il fait bon vivre…

Le marché est assez sympa mais on préféra ceux d’Inde où le spectacle des yeux et des odeurs y est plus intense. Ici ça sent surtout le poisson séché qui se présente sous de très, très étranges formes… Les fruits, sont peu variés en ce moment mais nous donnerons un 10/10 pour les Mangoustines et 7/10 pour les Rutabagas (genre de litchis). Oranges et Ananas sont coupés trop tôt (comme presque tous les fruits), et ne sont pas très sucrés. Pour les autres fruits ils auront traversé la moitié du globe avant d’arriver ici !! (No Coment). Coté plage, rien à dire, ils ont compris qu’il est important de laisser un peu de place pour les humains que nous sommes, loin des gaz d’échappements…

Nous poursuivons notre route toujours vers le Nord en faisant un détour Sekayu, pour trouver un peu d’air frais et surtout une belle rivière avec ses cascades. Nous y passerons une partie de la journée à faire trempette dans l’eau fraîche, 6 minutes pour sécher et 10 min de jeux aquatiques… une très bonne journée mais si nous avions su, nous serions venu avec de quoi faire un barbecue !

Dernière ville avant la frontière Thaïlandaise, Kota Bharu. Ses points d’intérêts, les musées dont l’un relate l’histoire de la Malaisie sous contrôle Britannique durant la seconde guerre mondiale, de son invasion par japonais et jusqu'à son Indépendance. Un beau musée regroupant photos, matériels de guerre et de très bons panneaux explicatifs. Notre second musée, celui des arts et artisanats… pas mal mais même après 4 mois d’abstinence, n’en faire qu’un seul est bien assez…

Nous finissons ce séjour par un passage obligé chez le coiffeur car depuis l’Indonésie où nous nous sommes fait hacher les cheveux aux ciseaux IKEA avec un éclairage se limitant à 1 petit bougie, je vous laisse imaginer nos têtes. Pourquoi n’y sommes nous pas allé plus tôt ? Étant donné les endroits par lesquels nous passions, la coupe de cheveux est notre dernier souci et celui des locaux. Cependant, il devenait urgent de faire quelque chose.

En fin d’après midi, nous restituons notre voiture et embarquons dans un bus local omnibus (ils sont climatisés, Vive le confort !), car la suite du voyage sera destinée aux VACANCES !!!! Pas de visite, peu de chose à faire si ce n’est lézarder sur une plage aux Perhentian Islands pendant 11 jours. Seul la plongée est réellement au programme… alors on se retrouve après nos Vacances.

Bises
Slideshow Report as Spam

Comments

mauffret
mauffret on

vacances vacances
paysages à rêver, un marché coloré ou j'aimerai me balader même s'il n'y a pas profusion de fruits et légumes. Profitez en bien mais pensez à nous, continuez à nous commenter et photographier le quotidien et la fantaidsie Bises

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: