Evora

Trip Start Sep 11, 2010
1
37
49
Trip End Dec 14, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Portugal  , Alentejo,
Monday, November 8, 2010

Bonjour d´Evora, le centre touristique de la région d´Alentejo.

Evora: Une chance que c´est le centre touristique, car a part moi et le groupe de Chinois qui  s´est arreté en ville samedi dernier, il y avait que des touristes portugais et espagnols qui font le réseau du patrimoine religieux...! Ici, il y a donc vraiment peu de touriste en ce moment. Pour visiter certains endroits, il faut suivre un guide du musée - et ces visites sont le plus souvent qu´en portugais. Mais, les prix sont bas et les hotels vident! Pendant 4 nuits, j´ai eu une chambre dans une pension a 20 Euros la nuit. J´avais un lit double, une télé, vue sur la rue... J´avais demandé une chambre de bain partagée pour sauver un peu d´argent, mais vu que j´étais le seul client de l´hotel, c´était comme ma chambre de bain privée!

J´ai passé une journée a visiter la ville et ses momuments, églises, etc. J´ai pu visiter la chapelle aux ossements - allez absolument voir ma vidéo sur cela, c´est vraiment spécial. Le lendemain, j´ai été passer la journée a Vila Viçosa, une des villes de marbres de la région. En effet, la région est productrice de marbre et les villes prochent utilisent beaucoup le marbre pour construire. La plupart des maisons, meme les modestes, avaient des contours de portes et fenetres en marbre! J´ai aussi visité le palais (de marbre) du dernier des rois portugais.

J´avais réservé la 3e journée pour une expédition en bicyclette, car c´était lundi et le lundi, il y a rien d´ouvert! Souvent, les lieux touristiques et les musées ferment les lundis. Pour ce qui est des commerces, la plupart ferment le samedi apres-midi et le dimanche, et certain meme le lundi. Pour les restos, plusieurs ferment le dimanche! Bref, c´etait la journée pour louer un vélo et aller découvrir les menhirs (comme dans Asterix et Obelix) de la région. J´avais un trajet de 38 km en tete, mais grace a mon guide (le lonely planet) et les bons conseils du bureau de touriste (je suis sarcastique), j´ai ralongé ma randonnée en vélo sous la pluit de 15 km! J´ai donc exploré trois sites préhistoriques de la région, dont le plus connus est Almendres Cromlech. C´est un site important vieux de 7000 ans qui contient 95 menhirs. Le site datait de l´an -5000, soit 2000 ans avant Stonehedge en Grande-Bretange. J´ai pris une bicyclette, car aucun transport public n´allait pres de ces sites.

Sinon, Evora est une magnifique ville qui a conservée son cachet médieval. L´Alentejo est une des région les plus pauvres d´Europe. Grace a cela, Evora a échappée au développement moderne. C´est pour cela que tout le centre de la ville est maintenant classée comme patrimoine mondiale de l´UNESCO!

Les Portugais: Ce sont de bien bonnes personnes habituellement, mais sur la route, ce sont des fous, des imprudents et des enragés. Ici, ils ont un des plus haut taux de mortalité sur la route en Europe. J´ai vu un automobiliste engueller un ainé qui traversait pas assez vite la rue... Lorsque j´etais en bicyclette, les gens prenaient meme pas la peine de ralentir lorsqu´ils arrivaient pret de moi. J´ai meme vu une auto en dépasser une autre sur la route en passant par la droite, sur l´accotemment! Ici, ils conduisent mal, et je crois que les clignotants sont une option que personne ne prend lorsqu´ils achetent leurs voitures... Lorqu´ils claxonent (ce qu´ils font souvent), ce n´est pas par petits coups, non, pas par un long coup.

Aussi, sans trop stéréotyper les Portugais, les hommes crachent beaucoup a terre. Par exemple, de ma chambre a Evora peu apres mon arrivé, je pouvais entendre des gens passer dans la rue (une rue piétonne) et cracher a intervales réguliers. Cela semble une mauvaise habitude que jeunes et plus vieux ont.

La majorité des gens sont gentils avec moi, mais a quelques reprises, j´ai senti que certaines personnes n´aimaient pas les étrangers. Par exemple, je commande toujours en portugais dans les cafés, resto et patisseries. Je fais de mon mieux - et comme me l´a fait remarqué André de Lisbonne, je parles en Portugais comme un bébé qui apprend! Certaines personne au service a la clientele sont franchement impatientes et ne se genent pas pour montrer qu´elles sont ennuyées par mon mauvais portugais. Certains passent des commentaires a leur collegue, du genre, un autre qui ne parle pas portugais, ou encore, ils (en parlant des touristes) pourraient apprendre a parler... Le probleme, c´est que je comprend assez bien lorsqu´ils parlent!

Ici dans l´Alentejo, c´est tres religieux. Plusieurs maisons ont des représentations de Marie et de Jesus sur leurs portes et sur les murs. Aussi, ils ont encore des valeurs tres traditionnelles. Par exemple, l´homosexualité est quelque chose de mal vu pour la plupart. Lorsque j´étais chez Nelia a Porto, je lui avait fait remarquer qu´elle n´avait pas encore mis de photos dans ses cadres du salon... elle me répondit que c´etait parce que ses parents venaient de la visiter, et qu´elle avait oter les photos de sa blonde pour ne pas les choquer! Aussi, lorsque j´étais a Vila Viçosa, en plein coeur du pays traditionnel, j´ai été diner dans un resto du village. Petite parenthese, ici, qu´importe le bar, resto chic et moins chic, ils ont tous une télévision allumée qui présente du soccer, ou lorsqu´il n´y a pas de soccer, les nouvelles. Alors, pendant ce diner, il y avait aux nouvelles du midi une manifestations de groupes d´homosexuels de Barcelone contre la venue du Pape en Espagne (qui est reconnut comme étant homophobe). Les gens du restaurant et moi avant donc vu en direct a la télé deux femmes lesbiennes qui s´embrassaient. J´ai alors observé dans le resto des gens détourner les yeux, faire des grimaces et faire des signes de « non » avec la tete! Alors que moi, je pensais: Ho ho! Deux femmes qui s´embrassent!

La bouffe: L´Alentejo, malgré que c´est la région la plus pauvre du pays, elle possede un riche patrimoine culinaire! J´ai pu gouter á de bons plats traditionnelles et a des patisseries de la région. Oui, encore beaucoup de viande, surtout du porc!

J´ai donc manger un ragout de fruits de mer et de porc, du bon poulet rotis a l´Alentejane (avec sauce secrete) et des pates de cochons! Lorsque j´ai commandé les pattes de cochons (toujours en portugais), le serveur m´a demandé en anglais si j´étais certain que je voulais ça et si je savais ce que c´était - j´ai dit oui, sans trop savoir! C´était huit pattes de cochons, que le bout des pattes, de gros os, entourés d´une mince couche de viande et d´une épaisse couche de gras, le tout trempant dans une délicieuse sauce huileuse et grase a l´ail et aux fines herbes. La viande était servis avec deux tranches de pain roties et des chips! A part les fines herbes et l´ail, aucune trace de légume cette fois-ci.

Je suis resté quatre nuits a Evora. C´est fou, en voyage, quatre nuits a la meme place et je me sentais déja « habitué » a l´endroit. La chambre était rapidement devenue « ma chambre ». J´ai été souper deux soirs au meme restaurant. Ça aussi en voyage, c´est rare. La nourriture était bonne, traditionnelle et pas chere. C´était un restaurant oú les gens seuls ou en couple étaient invités a manger au bar! C´était assez amusant de manger assis au bar avec tout les Portugais qui soupaient en écoutant le soccer.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: