1er Jour ou la rencontre avec le froid

Trip Start Apr 05, 2011
1
2
48
Trip End May 12, 2011


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
A côté du "Firehall"

Flag of Canada  , British Columbia,
Tuesday, April 5, 2011


Après maintes installations dans notre
brave petit camion, nous voilà fin prêts pour le départ, mardi 05
avril au matin; enfin 10h30; le temps d un dernier petit dejeuner
dans notre quartier gay favori. Quand on parle de prêts, nous
ferions mieux de dire surchargés, et pour résumer "le camp des
gitans" fera bien l'affaire, Sanka a perdu 10 centimètres de
hauteur et a par contre prit une demi tonne, non pas qu il soit
gourmand mais il faut bien nourrir, habiller et abreuver la COBE.
Parlons-en tiens de la COBE; la voilà en route, et quelle route!
Après avoir passé Whistler, ville tant aimée par le compagnon
Régis, nous voilà réellement partis dans l'ouest Canadien, on
scrute les ours en chemin, mais rien,Sam s'endort, Julien nous fait
de beaux dessins (il faut occuper les enfants que voulez vous).La
route "sea to sky" nous enmène en altitude au fur et à
mesure de notre avancée. Beaucoup de neige, beaucoup de brouillard,
trop de sapins mais c'est un no-man's land... Peu,voire pas de
voiture, ça grimpe! Oh que oui et nous on se réjouit,olè les
copains se soir on campe, ça va être chouette et...glacial.
Après 100 bonnes bornes en zone nature
blanche, on arrive à Lillooet, ville supposée être notre premier
campement; acceuillis part un magnifique lac (sous un brin de soleil
qui à vaincu la neige) nous sommes ravis, mais il n est que 15h00 et
on décide de continuer... C est que les aurores boréales de Prince
Georges nous attendent (ah le grand nord!).
Lillooet, vous pouvez trouver le nom
étrange, mais si il n'y avait que le nom! Village (ou ville?)
implanté au milieu de nul part, l'endroit idéal (ou presque) pour
démarrer un film de western avec ces vieux baraquements, ces camions
rouillés et complétement dépouillés. Les autochtones ne sont
presque que des natifs enfin des indiens, les vrais Canadiens! Régis
et John partent à la quête de renseignements au poste de police (si
si y en avait un!), pendant que Julien et Sam entament une partie
effrénée de morpion (Julien est mauvais Sam le bat à plate couture
à trois reprises!mouahahah)
Sanka reprends la route, celle de la
ruée vers l'or, entrecoupée de pauses pipi (il faut bien mes amis)
et de pauses photos. Route bordée de montagnes à la végétation
arides et aux monts enneigés (les deux à la fois qui l'eut cru!).
Pas un chat ou presque, nous croisons quelques habitations par ci,
par là (pour un film d horreur cette fois ci!), de grands lacs gelés
mais aussi d'énormes troupeaux de vaches (ça faisait un an qu'on en
avait pas vu). C'est quelque chose d'assez incroyable,pas de
végétation et l'endroit est pourtant si vaste, si sec comme si le
soleil avait déjà tout asséché. Certains se croit à Kelowna,
d'autres trouvent de vagues ressemblances avec l'Arizona; en fait il
y a tellement rien, qu on pourrait trouver ça moche et pourtant
magnifique à la fois. L'excitation nous gagne, on va dormir au sec!
(c est à ce moment que Julien lache une soupape; merci pour ce
commentaire). On croit même voir des chevaux sauvages! Arrive
l'heure de trouver un campement, visite d'une décharge (private
joke), petits repérages en coins perdus, demande d'assistance chez
l'habitant... 19H, toujours pas trouvé l'endroit que nous avions
pourtant vu sur la carte. Régis et John cherchent comme des fous, à
l'arrière, toujours les mêmes, jouent au pendu, et cette fois c'est
Julien le meilleur. Puis arrive l'heure du bonheur, petit camping
avec table, petit tas de neige (on est des guedins, de grands fous!),
ça caille, même pas peur. La table s'installe, l'eau bouille, les
noodles parfum poulet sont prêts, Régis nous coupe du jambon, on
passe à table à la lueur de la lanterne ikéa acquise pour la
modique somme de 5dollars; elle éclaire rien; c'est normal, mais
c'est mignon tout plein! 21H, il fait trop froid, tout le monde au
lit avec fous rires garantis, merci Julien! La nuit passe, on prie
pour pas avoir besoin de faire pipi (oui encore ne soyez pas choqués
c'est naturel!), on pourrait finir frigorifié! Pendant la nuit un
hurlement de loup sort du sommeil certains d'entres nous, puis un
coup de fusil et plus un bruit.
Le lendemain matin... Debout 8h... il
neige, on remballe. La douche aux lingettes, le lavage de visages
c'est dur mais on est des warriors (on dira pas ici que presque
personne ne s'est lavé en fait, mais bon!) Puis on se sauve au tim
hortons, déjeuner non diététique pour la gente masculine, mais
c'est pas cher! Sanka n'a plus de chauffage, mais on y croit, en
route vers le nord, ce soir c'est sur on va mourir de froid!Seigneur
priez pour nous!
Slideshow Report as Spam

Comments

Eliane Wittg on

Merci beaucoup pour ces 1ères photos et le récit de vos aventures que je ne vais pas manquer de suivre!!! Je vous imagine bien tous les 4!! Profitez bien ! Gros bisous à tous.

STEPH ET DAMIEN on

C'est trop fort les mais, deg de pas être avec vous pour ces dernières aventures !!! snniifff

Marie-Eve on

Quelle chance Régis de pouvoir réaliser ton rêve ...
d'entreprendre cette extraordinaire aventure dans ce magnifique pays du Canada et de pouvoir découvrir tant de richesses, de splendeurs et des
paysages magnifiques, entourés de tes copains et ta copine..
profites-en bien
je suis vraiment heureuse de suivre ton voyage par ordi
un gros bisous à vous tous
et bon voyage !!!!!

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: