16ème jour ou route vers le Sud!

Trip Start Apr 05, 2011
1
17
48
Trip End May 12, 2011


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of United States  , Oregon
Wednesday, April 20, 2011


Au petit matin, réveil sur notre petit
parking et cette fois ci, oh surprise un panneau indique que
l'endroit autorise les campeurs! Comme quoi! Déjeuné en fanfare au
milieu des promeneurs parfois étonnés de voir quatre guais lurons
se brosser les dents au milieu de l'aire de pique-nique. Nous
prenons la route dans l'espoir de voir des baleines sur l'un des
innombrables point de vue annoncés sur la route.Et devinez quoi,
nous vous le donnons dans le mille, toujours rien, il faudrait
surement s'éterniser des heures durant, les jumelles à la main pour apercevoir un geyser au loin. Nous pensons pourtant pouvoir
trouver une entreprise qui nous emmènerait au large pour voir les
gros mammifères, mais la compagnie qui propose pourtant des prix intéressant,36dollars la sortie en mer, mais ce n'est pas dans un
zodiac et nous ne voulons pas de gros bateau luxueux, nous remettons
donc ça au lendemain, d'autant plus que nous sommes pour quelques
jours sur la côte et que nous aurons tout notre temps, les grosses
dames sont entrain de remonter du Mexique avec leurs bébés. Nous
nous contentons donc d'avancer doucement en descendant par ci par là
de la voiture. Voilà plusieurs jours qu'on nous parle et que l'on
voit des pubs de partout pour les "Sea lions caves", des
caves d'otaries et autres cousins de la bestiole. Touristiques certes
mais les 12dollas nous paraissent abordables et comme la journée n'a
pas était forte en émotion on se lance. Première constatation, on
ne prend pas un bateau pour se rendre dans la grotte, mais un ascenseur qui vous emmène dans le cœur de la roche avec ouverture
sur l'océan. Petit musée au creux de la pierre et explications
multiples. Ça ressemble à une sortie avec l'école et ça cocotte le
poisson, pour être franche ça put vraiment, l'odeur vous prend les
tripes mais il parait que le jeu en vaut la peine... et bien pas
vraiment, là derrière un grillage surplombant la caverne (et non
pas d'Ali Baba, ça brille sur la peau grasse des animaux, mais ce ne
vaut pas de l'or)nous pouvons admirer un bon nombres de bestiaux et franchement nous sommes un peu déçu, de notre ponton de l'avant
veille on voyait beaucoup mieux et c'était la surprise de mère
nature. On bronche un peu et on monte les escaliers qui emmène un
peu plus haut, ça sent le cochon, et pas qu'un peu et la vue ne vaut
rien. Alors en bon Français (pourtant immigrés depuis un an), on se
plaint un bon coup et visiblement c'est le cas de tout ceux s'étant
laisser aller à cet attrape touriste.. (et y a du monde!).Qu'à cela
ne tienne la route est belle et on a quelques courses à faire. Tiens
détail sur un parking, Salomé chute en arrière et Julien se marre
(on ne compte plus le nombre de fois où ça arrive, mais la plus
belle était au Yellowstone, d'ailleurs ça avait failli faire très
mal et renvoyer la brunette directement la France), un peu plus tard
elle lâchera un jambon en boite d'environ 3kgs sur son pied gauche
dans une grande surface non sans que le jus se libère...Sors de ce
corps Satan! Nous oublions de préciser que nous avons fait
l'acquisition d'un cerf volant et nous somme impatients de l'essayer.
Il nous faut d'abord trouver un camping, la douche commence à
devenir de rigueur... A l'office de tourisme nous apprenons que le
camping que nous cherchons loue des Yourtes pour de modiques sommes, et
c'est après avoir trouvé une compagnie susceptible de nous emmener
voir les baleines le lendemain matin que nous filons le sourire aux
lèvres à l'idée de dormir sur un matelas dans un endroit chauffé,
car oui le soleil brille et la neige est loin derrière, mais le vent
souffle et il est pas chaud chaud. Comme nous nous y attendions un
peu (mais on y croyait tellement) toute les yourtes sont réservées,
mais le camping est bien agréable et l'emplacement propose un feu de
bois. En plus nous ne sommes plus la seule tente au milieu de tout
ces énormes camping-car tirant leur 4x4, nous avons des
compagnons. Installations de l'apéritif, nous avons trouvé un
semblant de saucisson/salami (choisissez le mot qui vous convient
selon votre région, le débat est trop long). Partie de belote
pendant qu'une bonne sauce Bolognaise avec émincés de champignon se
prépare. John et régis gagne haut la main, mais Julien et Sam
reste la tête haute, l'important c'est d'avoir participé! Le feu
qui crépite est bien agréable, il ne fait pas chaud non plus et on
va sentir la fumée mais les marshmallows grillés et la lueur de ce
dernier nous font bien sourire, d'autant plus que, victoire, nous
pouvons nous doucher et passer un peu de temps à l’extérieur. Petit
ombre au tableau le matelas gonflable est percé, mais nous réglerons ça demain!



Early in the morning, we woke up on the car park, and saw a sign allowing
us camping on this place, good news. We took the breakfast
surrounded by hikers. Besides, some of them were surprised to see
guys brushing teeth in the middle of a lunch area. We are taking the
road again with hope to see whales, even just one, on one of the
innumerable views points. And you know what? Even after several
hours watching the sea with binoculars, we saw nothing, What a pity…We found a company offering sightseeing tours for $36US, pretty cheap,
but with a luxury boat, exactly what we didn’t want. We would have
preferred a small boat like Zodiac. So we decided to postpone the
tour the day after, because we’ll still driving along the cost a
couple of days bay the way.We kept driving, pretty slowly and met some people who were talking
about the sea lions caves. We get there and could watch them for 12
bucks (we did it just to have something interesting to write on the
blog for this day) And actually, first thing that sucked: to get to
the caves, we had just to ride a old regular lift to reach the sea
lions cave. No hike. Once there, we were pretty disappointed… the
view wasn’t as great as they told us. We move to an other place
upstairs but again, nothing really special to see. Contrariwise, a
strong smell came up, not pleasant at all, it was like pork…
We also bought a kite and now really impatient to try it. But before, we need to find a campground to get a shower, (really necessary). The
visitor information center’s guy told us that we can rent a yurt in
a nearby campground. Before leaving the port, we finally found a
company which might give us a whales watching tour tomorrow. After
that, we moved to the campground hoping to get a yurt and can sleep
in a warm room. But unfortunately, all of them were occupied, One
more time, we built up the tent. This night, we played cards (belote)
and, of course, John and Regis won the game. We get some drinks and
snacks (salami) while Julien cooked the dinner which was Bolognese
and mushroom sauce. A small fire keep us warm… and smoke us out.
Later; we used it to burn a couple of marshmallows before going to
bed, with a broken inflatable mattress in the tent :-)
Slideshow Report as Spam

Comments

J-Marc on

Bonjour les amis ! Merci encore de nous raconter votre merveilleux voyage. Imaginez que devant leurs écrans, des amis, vos familles, scrutent quotidiennement les "news": mais où sont-ils ? que font-ils ? souffrent-ils de mal nutrition (l'aspect nourriture étant souvent évoqué, on est en droit de se poser des questions !). En somme, comme d'autres, j'aime vous lire. De plus, j'aime lire les "comments" laissés à votre intention, et j'en profites pour saluer ceux qui se sont manifesté sur le blog pour vous faire un petit coucou !
: Eliane, Steph et Damien, Marie Eve, Martine, Axelle, Brice, Sgwal, Hervé et Odile, Danièle, Davidala, Greg, Lélé, Caroline, Gaëtan . . . Je pense que tous ont le même plaisir de vous lire. NB : pour les autres lecteurs, n'hésitez pas à manifester votre présence en déposant un p'tit "comment " à l'intention de la "Cobe life" (celà leur fera chaud au coeur).
Allez, je vous embrasse et continuez de vivre et d'écrire votre belle histoire !
Gros bisous du Dad à qui vous savez
J-Marc!

stef marraine on

oui, alors moi je découvre le blog et ça me fait de la lecture à rattrapper mais je m'amuse bien... et je laisse des commentaires ici ou là (sur les photos aussi)
je crois que je ne vais pas tout lire ce soir car toutes ces aventures sont vraiment épuisantes à vivre ;-)))
je pense que j'aurais bien aimé vivre ça au même âge que vous, profitez-en bien, régalez-vous et régalez-nous aussi !!!
des bises à tous (enfin surtout à ma salomé et à john, car vous les alsaciens, je ne vous connais pas assez pour ça... quoique !)

Martine on

On suit, on suit... on est en baleine... oups :( en haleine !!!
Bisous aux quatre, bisous au Dad de qui je sais pas, mais bisous quand même. De toute façon, les bisous, ça n'a jamais fait de mal à personne !

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: