9eme jour ou Bye Bye Canada. Welcome USA

Trip Start Apr 05, 2011
1
10
48
Trip End May 12, 2011


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
In the van

Flag of United States  , Montana
Wednesday, April 13, 2011


Petit matin, toujours la même heure (à
quelques minutes près). Nous sommes en plein milieu de notre plaine
bordée par les montagnes, la journée s'annonce belle, les oiseaux
chantent, la nature s’éveille doucement. Les monts enneigés
scintillent sous le soleil, qui, timidement sort d'entre deux
sommets, la nature est calme et prospère il n'y presque pas un bruit
et l'endroit est merveilleux... Vraiment, même le froid à son
charme, glacial, il vous prend des pieds à la tête et vous claque
comme un coup de fouet au fin fond de votre corps. Et au milieu de
toute cette splendeur, il y a nous, les yeux collants, la bave au
coin des lèvres, l'haleine fétide, tentant désespérément de nous réchauffer avec nos 25 couches de vêtements... Pendant que l'eau
bouille pour du café et du thé, petite séance de gym en musique,
tous en rythme et parfaitement accordés, merci bien il n'y a
personne pour nous voir gesticuler comme des crevettes dans un filet
de pêcheur, remercier tout de même le seigneur ou un de ses
congénères une vidéo fut tourner et vous pourrez vous moquez en la
regardant d'ici quelques mois (ben oui on ne révélera pas tout avant
notre retour (car retour il y aura, pas le choix). Bon sérieusement
ça commence sévèrement à devenir dur le matin vivement la
Californie! On se plaint mais croyez le on se marre vraiment bien et
on commence à devenir de gros dur! Même si pour la première fois
nous utiliserons les chauffes pieds pour essayer de ravigoter nos
pauvres petits orteils (ils sont si mignons ces petits petons et si
odorants quand l'envie leur prend!). Bref après tant de poésie,
revenons en au fait, les boissons chaudes se dégusterons à l’intérieur du camion; pauvre Sanka il a le chauffage de plus en plus
difficile, il doit lui aussi pâtir du froid! Le soleil commence tout
de même a chauffer les vitres mais il nous faudra plus d'une heure
avant de pouvoir dire que nous avons chaud, ou presque. La route est
toute à nous et nous nous dirigeons vers un lac avec randonnée sans
grande conviction, oui le parc est magnifique mais la flemme est en
phase montante catastrophe, il nous en faut peu pour ne pas sortir de
notre nid aujourd'hui, comme le barrage de neige qui empêche l'accès
au chemin de la ballade, accompagné d'un panneau conseillant d'être
très équipé alors que nous on a juste nos chaussures mouillées...
Du coup nous partons pour découvrir une autre partie du parc. Nous
pouvons apercevoir de loin quelques bisons, qui à distances
ressemble plus à des taches noirs qu'à de grosses bêtes toutes
poilues. Plus loin une autre route nous bouchera l'accès à une
autre marche, de toute façon soyons honnêtes, nous ne sommes pas
vraiment décidés et le froid nous renvoie toujours à l'intérieur
de Sanka. Mais nous continuons à faire du tourisme, du grand!
Contemplation de tout ces beaux paysages et prises de photos par la
fenêtre, on vous vend du rêve hein! Arrive l'heure où nous devons
passer la frontière, elle est fermée... Blop le Canada nous retient
dans ces terres et pour être franche c'est une drôle d'impression
que de passer au U.S.A; ça marque un peu la fin de notre année en
tant que PVTistes. Mais nous y allons sans marcher à reculons, la
tête baissée dans le guidon, et nous passons comme dans du beurre
sans une fouille du Camion, qui a dit que les Américains étaient de
gros durs. Le temps se gatte c'est l'heure de notre minute culinaire
à l'intérieur du van. Aujourd'hui le sandwich "club poignée":
pain de mie,moutarde, jambon, tomates. Pour le nom de ce dernier il
faut savoir que c'est à cet instant que la poignée du coffre de
Sanka nous à lâcher,(enfin dans la main de Julien, qui bredouille
revient annoncer la triste nouvelle...) Nous partons donc
immédiatement pour la ville la plus proche afin de remédier au
problème, c'est à dire à deux heures de là où nous sommes. Et
quelle ville! Nous qui pensions que ces décors n'existait que dans
les films, le garagiste du coin, nous envoie à la capitale du
Montana à deux heures de route que nous tentons de faire à grande
vitesse (faut pas trop pousser Sanka non plus il est blessé), car
l'heure tourne et tout risque d'être fermé. D'ailleurs tout est
fermé, à l'exception de tous les grands magasins type Walmart
auquel nous nous rendons. Pendant que John et régis tente une
réparation de fortune Sam et Juju partent aux ravitaillement. Le
magasin est si grand qu'ils réussissent presque à s'y perdre. Une
si grande surface pleine de produits différents dont les prix sont
franchement hallucinant, aux USA c'est sur qu'on fera des économies
par rapport au Canada. Les prix sont très bas et nous comprenons
donc pourquoi il est si facile de devenir énorme, car ce n'est pas
une légende l'obésité ici est flagrante, ou alors c'est la mode et
pour le coup ils sont tous très fashion. Franchement on ressemble à
des tranches de mie de pain tentant de se faufiler entre de grosses
brioches. Retour au camion rejoindre les mécaniciens, après avoir
oublié d'abord le portefeuille à la caisse, puis les oranges,
ramenées par le caissier qui se lança à notre poursuite (c'est
qu'ils doivent pas en vendre beaucoup des oranges... ou bien
l'américain est serviable! Deuxième preuve. La pluie est de plus en
plus forte mais les portes sont fonctionnelles et nous allons nous
remplir le bidon dans un buffet chinois bon marché avec serveuse non
souriante à la clef et qui vous parle la bouche pleine et petits
biscuits qui prédisent votre avenir. Il est temps pour nous de
partir pour le Yellowstone, Sam prend le volant et en avançant le
pluie devient neige et pas qu'un peu le 50 kilomètres heures devient
de rigueur sur plusieurs miles (oui distances américaines...) Vers
minuit installation du lit à l'arrière et changement de pilote.
Nous arriverons aux portes du Yellowstone (ou presque) sur le coup
des 3 heures du matin et la nuit se finira à 4 dans le van, pas
super confortable mais demain une nuit à l’hôtel nous attend et les
paysages promettent d'être époustouflants.



Summary:
8 a.m. We woke up in Waterton, and,
believe us or not, the weather wasn't cloudy at all! Yes, we still
remember Vancouver in April. How is it going by the way?
We were hearing the sounds of silence,
until we decided to move forward in the park, however we were frozen!
Our Sanka tryed to warm up us, but, the heat fan wasn't working...
and it's still not.
After a really short walk around, and a
crazy french driving through the mountains surrending us, we decided
that it was time for us to leave Canada, and go to his big american
brother. But we would have to go through the customs...
On our way there, Julien broke the
trunk's handle, so, easy fix to catch our stuff behind! After driving
few hours (the borderline in Waterton closed) in the middle of
nowhere... we catch the customs, and Bye bye Canada, a last picture
of this AWESOME flag, flying in the sky of our memories, sad things,
but, we will be back! 1Year here was great, and we had a lot of
thought about a fulfilling year.

And Welcome in USA! Montana, the
treasure state... 100km in an indian reserve without any WALMART?! We
were lost... just kidding... We tried to catch a mechanic to fix our
trunk, no parts here, we have to go southern, to Helena... obviously
it was too late. Anyway, we decided to deal with it. We took a dinner
in a cheap chinese buffet, we didn't really want to spend another
night in cold, so we fold up the seats, and share the drive, while
two of us were sleeping.
It ends up with 4 people to sleep in
Sanka. Few miles from the border with Wyoming and Idaho.



Slideshow Report as Spam

Comments

eliane on

Toujours aussi captivée par vos aventures!! Vite, vite la suite!!!! Vraiment super !! A bientôt. Bisous à toute la Cobe Life!!!

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: