V&C's collection Ete 2008

Trip Start Oct 17, 2007
1
35
53
Trip End Apr 04, 2008


Loading Map
Map your own trip!
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Brazil  ,
Friday, February 22, 2008

Paraty, le 22 fevrier 2008.
Plage de sable fin. Eau transparente. Jungle environnante. Oiseaux gazouilleurs et papillons multicolores. Bateaux de pêcheurs. Constructions coloniales aux facades colorées.
 
Décor naturellement magnifique pour y présenter les dernières tendances. Les créateurs de la ligne V&C's fashion ont encore une fois innové. Une fois de plus, ils reussissent à bousculer les codes de la mode "prêt à porter" masculin féminin. Pour la prochaine saison, ils transportent leurs fashion addicts dans un décor décalé, contrasté.
 
Chambouler. Décontenancer. Déséquilibrer. Dépayser.
 
Les pièces de la collection sont innovantes sans être des pièces de musée intouchables et in-métables. Entendons nous bien. Les collections V&C's, depuis leur première collection, se veulent être des articles de la vie quotidienne.
Leur intention ne ment pas. Leur intention est là. Leur intention est vérifiée.  
Pour preuve.
Flash back sur la collection Hiver 2007- 2008.
 
V&C's choisit comme décor de son défilé une mise en scène déroutante.
Bâche tendue au dessus de la Place de la Concorde, devant l'entrée du Jardin des Tuileries.
Siéges des spectateurs posés a même le trottoir. Pas de podium. Les mannequins défilent devant nos yeux au niveau du trottoir et passent simplement entre les chaises des spectateurs au terme d'un parcours entrelaçé et complexe.
 
Intention simple. Intention réalisée.
Les créateurs veulent démontrer dans quelle mesure leur collection s'illustre dans une logique de mouvement, de quotidien, de sport. Ces vêtements se veulent dynamiques. Ils sont présentés dans un univers dynamique. Où les mannequins sont loins d'avoir un physique de top model classique que l'on rencontre dans tous les autres défilés. Où les mannequins, comme tous les autres, se heurtent aux pavés dangereux et casse-gueule de la Place de la Concorde.
 
Intention réalisée car ce défilé montre en conditions réelles l'utilisation des vêtements de la collection Hiver 2008. Preuve en sont les conversations animées des commentateurs des défilés de la saison à la sortie. L'animation est montée a son comble lorsque les pièces maîtresses ont été présentées. Pièces qui ont enthousiasmé les critiques par leur aisance de porter, leur praticité (la mode, c'est aussi un peu de néologismitude) et leur spontanéité.
 
Chaussures montantes entourant finement mais fermement la cheville.
Chaussette dépassante permettant une touche de fantaisie de couleur et calant la chaussure fermement a la cheville.
Pantalon microfibres permettant une aisance naturelle dans les mouvements et une facilité d'entretien à ne plus démontrer.
On remarque la grande montée des coutures aux genoux. Elles ont fait une flambée dans la mode street wear l'hiver dernier. C'est lors du défilé V&C que la tendance a été donnée.

Gabardine couvrante et englobante. Elle donne une touche cocooning indéniable. Le coloris militaire tranche avec la forme enveloppante et chaleureuse. Encore une nouveauté qui a été largement suivie et vue dans les rues de Paris cet hiver!

Bonnet en microfibre. Le bonnet semblait être essouflé, passé de mode. Il est revenu en force avec ces bonnets simples. Qui gagnent toute leur originalité dans le mouvement. Le mettre vous rend "autre". L'enlever vous rend vous, avec une exubérance dans la chevelure incontournable.
 
La collection hiver, premier cru de V&C's avait donc bousculé les codes de la mode prêt-à-porter et des défilés.
 



La collection ETE 2008 en fait de même.
Elle nous offre avec quelques pièces le loisir d'imaginer une mode simple, actuelle, facile à porter mais avec cette originalité qui n'a pas de prix et qui va sans aucun doute lancer les tendances de l´été à venir.
 
Dans ce décor idyllique de bord de mer, les participants au défilé nous ont plongé dans un décor chaud, ou l'on percevait la chaleur, la moiteur, le soleil lourd, les cris des oiseaux, l'eau crépitante, les rayons brulants du soleil, les attaques proches des moustiques...
Un décor simple mais réel. Dans lequel chacun peut se retrouver lors des WEs estivaux brulants du mois d'août.  

Sobriété du débardeur féminin. Coupe ajustée permettant la liberté de mouvement tout en épousant la coupe du bikini qui se cache dessous. 
Bikini simple, coloré, laissant le corps aux prises du soleil.
Short coloré laissant les cuisses libres d'être touchées par les rayons chauds. Limitant les risques de marques disgracieuses de bronzage pour ces dames.
Simplicité des chaussures ouvertes pour les hommes comme pour les femmes. Le pied respire. Le píed prend ses aises. Le pied prend le soleil. Le pied reprend des forces.
Utilité et efficacité de la paire de lunettes enveloppante. Protection des yeux. Tenue des cheveux.
Une alternative masculine féminine proposée est celle de l'élastique autour la tête. A utiliser sans modération cet été. Il va faire un malheur en mode street wear. A préférer en coloris flashy rose bonbon ou orange. Le turquoise peut être choisi à accorder avec un débardeur rose. Le mélange des couleurs est mis en avant. De la couleur, encore de la couleur !
 
Les accessoires sont simples. Le sac bandoulière se veut masculin. Le sac a main se veut féminin. Tout est dans la matière. Le plastique arrive en force avec son incontestable facilité d'utilisation pour toute occasion. Le plastique du supermarché est ultra-tendance ! A vos courses au Monoprix mesdames pour faire une collection de sacs à mains en plastique pour cet été !
 
En un mot, le défilé V&C collection Eté 2008 est une réussite. Il enthousiasme et va sans aucun doute créer la tendance cet été !
 
Reportage de « Obrigadou », détaché á Paraty
 
 
Un mot de Charles et Vanessa ou « 12 kgs mode d'emploi »

Vous aurez compris, nous sommes passés en quelques semaines du très froid au très chaud.
Notre garde robe empaquetée avec soin dans nos 12 kgs de sac à dos n'a plus voulu faire son travail... Nous avions soigneusement pensé aux températures extrêmes en partant. Extrêmes FROIDES.... Pour les extrêmes chaudes, nous n'avions pas imaginé un soleil si chaud et une moiteur si intense. Alors il nous a fallu troquer les chaussures de rando contre des tongs, les coupe vents contre des maillots de bain et le poncho de pluie contre un paréo de plage !
Ca s'appelle ...comment passer du stade de bibendum des montagnes au stade de 'princes des plages'....hum...
Pour les curieux qui se demandent comment cette nouvelle tenue tient dans le sac... la preuve en images !
Ps :  ( chuuuuut , je vous donne un filon...plus le short est petit et le bikini échancré et moins il prend de place) !
 
Slideshow Report as Spam
Where I stayed
Pousada Mar Cel

Comments

olitere
olitere on

Où est passé Charles?
HHEEELLLPPP!!!!!
On a perdu Charles, Vanessa l'a troqué pour le yéti!

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: