Huaraz ... ta barbe!!!

Trip Start Feb 02, 2011
1
31
43
Trip End Aug 20, 2011


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Peru  ,
Wednesday, June 8, 2011

Après une escale d'une nuit à Lima, capitale du Pérou, sous un ciel gris déprimant et une moiteur dégueulasse, nous sommes vite repartis vers les hauteurs!
Lima 0 m - Huaraz 3090 m !!!
Entre les deux: désert de dunes, plaines sans fin et les prémices de la cordillère blanche. Par prémices, entendez d'imposants sommets de plus de 6000 m d'altitude...
L'accueil à Huaraz fut comme nous l'avait décrit Cécile: très chaleureux! Conseilles par notre copine rencontrée à Cuzco, nous sommes arrivés à l'hôtel AndesCamp où les 4 fréros nous attendaient de pied ferme! Ambiance familiale, petit déj' à tomber et précieux conseils pour la randonnée. Seul bémol, l'endroit ressemble à un kiboutz tant il est pris d'assaut par nos amis israëliens dont la principale qualité n'est pas le savoir-vivre en communauté! On sait pas pourquoi, on dira que l'effet de groupe y est pour beaucoup!
C'est donc avec regret que nous avons quitté le nid pour s'aventurer sur les chemins de la cordillère blanche.
1er jour: remontée de la superbe quebrada Cojup avec à la clé une nuit mouvementée au milieu d'un troupeau de vaches en chaleur... Bastien a dû leur faire un effet boeuf...!!!
2ième jour: 4h de montée assez raide, 1000 m de dénivelée pour passer un col à 5200 m, puis même combat pour la redescente vers la vallée de Quilcayhanca. Heureusement en chemin, nous avons eu la chance de surprendre un cerf et deux biches, trois des trente rescapés du parc national du Huascarán!
3ième jour: Lever avec le soleil après une nuit réparatrice (pas de vache et moins froide).4h de marche sur le plat de cette vallée glaciaire: nous deux, les montagnes et les petits oiseaux...royal!
Avis aux intéressés: avec un peu de bagou et une bonne dose de ténacité avec les gardes, on peut s'économiser le prix d'entrée dans le parc national, et c'est pas une paille! (15€ par tête les salops!)

Au cas où les médias français ne relaieraient pas l'actualité péruvienne, trop occupés par les affaires de fesses de nos politicards de m..., ici les nostalgiques de la dictature fujimoriste ont perdu les élections et la lutte des aymaras contre les concessions minières se poursuit sur les rives du lac Titicaca.

A Huaraz, envoyés spéciaux Bastien et Carole pour Perú Inter! A vous Perpi!

PS: A ceux qui ne comprendrait pas le titre de l'article...Celui qu'on surnommait Barberousse dans toute l'Amérique du sud n'est plus! Preuve en image!
Slideshow Report as Spam

Comments

pauline S on

c'est bien dégagé derrière les oreilles!!!

Julie3366 on

Ca y est, c'est la quille !! En route pour le sud !!
De gros bisous aux voyageurs !!

anne laure on

Ah et j'oubliais! Merci encore Carole pour le perçage d'ampoule!
Quelle femmelette je fais!
Biz

chrys on

mais???? Bastien tu as douze ans????

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: