Dolce vita à Muang Ngoi

Trip Start Oct 08, 2012
1
26
50
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Lao Peoples Dem Rep  ,
Thursday, December 27, 2012

Petit village perdu où il faut accéder en bateau et où il n'y a pas d’électricité pendant la majeure partie de la journée, Muang Ngoi fut une très agréable étape de notre périple Laotien.

Bon, on nous l’a vendu comme un village très authentique, où l’on serait probablement les seules touristes. Ce n’est pas (ou plus)  « exactement »  cela. La ville est envahie par les occidentaux. Néanmoins, l’ambiance est très sympathique. Tout le monde se connaît et se parle. On s’est fait pleins d’amis !

Les bateaux qui vont à  Muang Ngoi partent théoriquement à 11h. Sauf que ce n’est pas le cas. Nous regardons d’un œil amusé l’organisation Laos.  Les conducteurs font des mics-macs avec les bagages, les gens passent d’un bateau à l’autre. C’est folklorique. Finalement, nous partons avec une bonne heure de retard.  Soit ! Après plus d’une heure de navigation, nous découvrons un charmant petit village.

La journée se passe calmement. Nous visitons le village, le temple, les grottes et nous nous rendons sur un magnifique point de vue où nous avons un panorama du tonnerre sur le fleuve Nam Ou. Pour la soirée, nous mangeons un super buffet. Tout le monde se parle et c’est assez agréable. Mélanie retrouve même un ami italien rencontré dix jours plus tôt à Thaton. Le restaurant est couplé à un bar et nous recevons pendant le repas un bon pour un cocktail gratuit au bar. Du coup, on se sent obligées d’aller y jeter un œil. Le cocktail est horrible (à base de Lao-Lao, beaucoup trop fort) mais nous passons une agréable soirée en compagnie de Davide ( l’italien) et David (le hollandais). Le bar est tenu par un Suédois de 21 ans, marié à une laotienne ( !).

Le lendemain, nous sommes réveillées aux aurores. Les murs de la guesthouse sont en bambous et on entend tout ce qu’il se passe dans les différentes chambres. Une fois notre estomac rempli, nous partons pour une grande ballade vers les villages de Ban Na et de . Après plus ou moins 30 minutes de marche, nous tombons sur un péage improbable : Il faut payer 10.000 kips pour pouvoir continuer. On n’a pas assez d’argent et nos regards implorants n’émeuvent pas le « garde ». Mélanie  doit faire demi-tour pour rechercher les 8.000 kips manquants et nous nous retrouvons une bonne heure après. Nous visitons deux villages. Nous n’avons pas de photos, mais croyez-nous, c’était chouette !

Troisième journée à Muang Ngoi … On n’a pas de programme ! On voulait rentrer sur Nung Khiaw en Kayak sauf que le prix demandé est exorbitant ! Nous décidons alors de ne rien faire de spécial. Cette idée me fait un peu peur au début … Mais on s’y habitue vite. Nos voisins de bungalows sont sympas et nous passons la journée à discuter avec eux et à lire. Nous retrouvons Ruben et Myrto (on  va voir ceux qui suivent !) et nous finissons enfin notre partie de « Yam », commencée une semaine plus tôt (Bon en réalité, on a recommencé). Nous passons une très chouette fin d’après-midi avec eux à papoter et à jouer aux dés. Nous finissons la soirée sur la plage autour d’un feu de camp organisé par le suédois-propriétaire-de-bar.

Le lendemain, nous nous levons de bonne heure pour une journée de bateau vers Luang Prabang. Nous quittons Muang Ngoi presque à regret. 
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: