Excursion dans la jungle, 2eme jour

Trip Start Jan 05, 2009
1
157
196
Trip End Jul 20, 2009


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Emerald Lodge

Flag of Peru  , Loreto,
Thursday, June 11, 2009

Nous partons vers 6h, observer les singes et les oiseaux. Le matin aussi les singes hurleurs hurlent. Les guides tuent un serpent corail qui rodait près du lodge (l'un des plus dangereux au monde, mortel en 30 min). La brume matinale envahit encore la jungle touffue mais nous observons de nombreuses bêtes comme des Grand martin pécheurs, des attrapeurs de mouches, des Mamavieja (aigle chasseur de serpent), des musmukis et des tocónes (groupes de petits singes)... Nous cherchons et trouvons aussi un Wimba, l'arbre le plus grand de la jungle. Sa base peut faire plusieurs mètres et sa hauteur aller jusqu'à 100 metres. Les indiens l'utilisent pour communiquer, connaissant la position de ces arbres dans la jungle ils indiquent la leur en tapant dessus ce qui crée un bruit caractéristique. Au retour, Wilder remarque et va chercher une mère paresseux et son bébé en haut d'un arbre. Il grimpe de façon impressionnante, mieux qu'un singe même si l'arbre abrite une colonie de fourmis rouges. Il en est recouvert et plongera directement dans l'eau pour s'en débarrasser. Le paresseux est un animal génial, il possède au bout de son long cou une petite tête humaine et béate. Il parait totalement stoned. Après le petit déjeuner, nous partons marcher dans la jungle. Celle ci est dense, humide et on ne peut voir a plus de 5 mètres tellement la végétation est épaisse. Nous y trouvons une immense fourmilliaire de fourmis coupeuses, un leoncito (le plus petit singe de la jungle) et de nombreuses plantes médicinales expliquées par le guide : l'Uña de gato (diabète, rhumatisme et ulcère), l'Ajo sacha (infection rénale et frigidité), le Renocaspi (malaria) ou la sève du Capinori (infection des blessures). C'est incroyable leur connaissance des plante. L'après midi, nous partons pêcher des piranhas. Un groupe de Huacamayos (macaos géants) nous survole. Avec de simple hameçons accroches a une tige de bambou et de la peau de poulet, ça mord tout de suite et de façon rageuse (ça donne pas envie de tomber a l'eau). J'attrape 2 piranhas et 1 sardine et Lucie 2 piranhas aussi. Même hors de l'eau ils continuent a mordre férocement, c'est terrifiant de méchanceté. Nous rentrons ensuite en passant par le village de San Juan.
Slideshow Report as Spam

Comments

Fanny on

Salut! Juste pour vous dire que toutes ces photos sont magnifiques!!! Je prépare un tour du monde d'un an et demi pour me recompenser de la fin de mes études avec 6 mois Afrique, 6 mois Asie et 6 mois Amérique latine et sud. Ce qui m'a emmené sur votre site et je ne le regrette pas: vous avez du adorer!! Les descriptions de vos journées me font déjà rêver! ;-)

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: