Étape 18 - De Napa à San Francisco

Trip Start Sep 05, 2007
1
23
44
Trip End Apr 20, 2008


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of United States  , California
Thursday, October 18, 2007

San Francisco, c'est beau, beau, beau.......................

Réglons une chose au départ, la température a eu une cote de 5,75/6. Nous avons été là 6 jours et il y a eu une bruine lors de notre première journée de visite pendant une heure le matin et une heure en fin de journée, ce qui ne nous a pas empêchés de visiter. Après cela du soleil le jour avec 20 degrés et plus et des nuits autour de 10 degrés.

Il y a tellement à dire qu'on va se limiter à décrire chacune de nos journées de visite.

Jour 1 : visite des quais de la Baie de San Francisco ; il y en a au moins une dizaine de quais avec des attraits de toutes sortes : des anciens bateaux, des pêcheurs, des voiliers-écoles, des musées, des magasins, des restaurants, des manèges et du crabe fraîchement pêché. J'allais oublier un endroit où des dizaines de lion de mer se font chauffer en faisant un bruit d'enfer ; on était tout près d'eux (voir photo).

Après un dîner sur un banc de parc faisant face à la baie, nous avons marché vers la rue Lombard qui inclut dans son parcours le bout de rue le plus sinueux de l'Amérique du Nord, que nous voyons dans les films lors de poursuites policières. Nous avons aussi visité les nombreuses collines de San Francisco dans le « câble-car », dernier tramway de l'Amérique du Nord encore propulsé par des câbles qui passent dans le fond de la rue avec des crochets qui font avancer le tramway. Vous auriez dû voir les préposés au freinage qui devaient actionner d'immenses leviers pour freiner le tramway avec des sabots de bois qui frottent sur les rails ; sûrement les précurseurs des freins à disques.

Jour 2 : tour de la ville en camion pour parcourir les 49 milles d'un circuit touristique très intéressant. Un premier arrêt nous amène à une colline qui nous permet de voir la ville au complet ; clic, clic, clic (voir photos), c'est indescriptible, c'est très beau. La deuxième partie du trajet nous amène visiter différents parcs pour finir avec le plus beau, le jardin botanique. Nous avons été surpris par le nombre, la propreté et la gratuité d'accès à tous ces parcs, même le jardin botanique où nous en avons profité pour dîner près d'une fontaine.

L'après-midi s'est poursuivie en direction de la côte du Pacifique où nous avons pu voir les belles plages accessibles à tous et fréquentées par les surfers ; on en a profité pour se saucer les orteils seulement, parce que l'eau était plutôt froide. Nous avons fini le parcours avec le parc du Golden Gate où nous avons pu prendre en photos le fameux pont qui traverse la baie de San Francisco.

Jour 3 : Visite du Chinatown ; nous sommes dimanche, les rues sont encombrées comme en Chine, les Chinois en profitent pour faire leur magasinage. On est impressionné par les étalages de poulets et poissons peu appétissants pour nous, mais qui semblent très appréciés par les locaux. Les décors des maisons nous plongent dans un autre monde ; les formes et les couleurs sont typiques de la Chine et les fenêtres encombrées de linge à sécher nous laisse croire qu'ils sont probablement plusieurs familles à vivre dans le même appartement. On dîne assis dans un parc où les Chinois se rassemblent pour jouer aux cartes ; on mange nos plats préparés à la québécoise.

En après-midi, on visite le secteur de l'hôtel de ville entouré de leur place des Arts, leur salle pour l'orchestre symphonique et plusieurs autres édifices anciens. Tout est beau, mais la seule note discordante dans cette belle ville, c'est l'omniprésence des sans-abris ; ils ne sont pas agressifs et ne nous achalent pas, mais leur grand nombre devient dérangeant.

Jour 4 : Alcatraz ; qui n'a pas entendu parler de cette île qui abrite une prison d'où il était impossible de s'évader et qui a fait l'objet de quelques films sur le sujet. On l'a essayé et on confirme que c'est préférable de la visiter en touriste. Mais il ne faut pas manquer le bateau, Diane et Yves n'avait pas remarqué que leur billet était daté de la veille ; ils ont dû attendre anxieusement s'il y aurait des places non-vendues avant de pouvoir embarquer. La visite débute par un trajet en bateau d'environ 20 minutes ; on nous laisse ensuite sur le quai où l'on peut faire la visite par nous-mêmes supportés par un document audio, en français, relatant la vie des prisonniers et des gardiens au cours des années. On visite les cellules, la salle à manger, la cour de récréation, le trou (cellule de réclusion), et on nous fait revivre une tentative d'évasion particulièrement sanglante qui avait fait une dizaine de morts, 7 gardiens et 3 prisonniers. On peut imaginer la frustration des prisonniers qui pouvaient voir et même entendre, par vents favorables, la ville de San Francisco pendant qu'ils vivaient dans des conditions misérables.

Jour 5 : on sort les bicyclettes pour faire la piste cyclable qui longe la côte avec vue sur la mer, les vagues et les surfers. Après un dîner assis à regarder travailler les surfers, on prend une longue marche sur la plage avant de reprendre les bicyclettes pour mieux visiter le jardin botanique et l'immense parc qui l'entoure. On termine la journée à visiter les trois golfs des environs pour obtenir un départ pour le lendemain. En côtoyant les Mercedes, BMW, Jaguar et autres petites autos du genre avec notre gros GMC 3500, on n'est pas surpris d'apprendre que ce sont tous des golfs privés et qu'on devra changer notre programme pour notre 6e journée à San Francisco.

Jour 6 : direction Monterey et ses célèbres golfs dont quelques uns font partie du circuit de compétition de la PGA (association de golf américaine). Les décors sont grandioses et impossibles à décrire ; il faut voir ces routes qui longent la côte avec des vues superbes sur la mer, des parcours de golf en bordure de la mer, des verts sur des pointes avançant dans la mer et des maisons d'une très grande richesse. On s'est contenté d'observer, de rêver et d'en parler.

On garde un souvenir impérissable de la ville de San Francisco et ses environs. On ne voudrait pas y vivre avec ses sept millions d'habitants, mais il faut la voir pour toutes ses beautés et la confirmation des images vues dans les films.

P.S. Au moment d'écrire ces lignes nous sommes arrivés à Las Vegas et on nous apprend que San Francisco vient d'avoir un tremblement de terre de 5.6 degrés sur l'échelle Richter ; on est passé au bon moment, est-ce que c'est cà gagner à la loterie ?
Slideshow Report as Spam

Comments

mariegerard
mariegerard on

Vos nouvelles
Lévis, le 5 nov.
Pratiquement à chaque jour je jette un regard sur les courriels espérant lire quelques récits de nos voyageurs.
Avec vos commentaires détaillés, il nous passe des idées de voyage par la tête mais tout cela se résume chez moi, à un rêve. Comme en témoigne votre livre de bord que vous nous faites partager, vous profiter pleinement de votre aventure et c'est ce que je vous souhaite de tout coeur.
À la prochaine ! Adrien

fxr120
fxr120 on

Lombard street
Bill Cosby said.
There are so many people died going around all these corners that they planted flowers in their memory!!
Ha Ha
Francoise and the square head

fxr120
fxr120 on

San Francisco
Rose-Anne Michel

The pictures are very nice. We are very jealous. It looks like you guys are having a wonderful time. We can't wait to see you guys at New Years.

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: