De Hinju à Sumda Chemdo

Trip Start Jun 05, 2012
1
50
134
Trip End Apr 04, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of India  , Jammu and Kashmir,
Monday, September 17, 2012

Apres une nuit passé chez Puntchok, nous avons pris notre petit dejeuner dans sa cuisine, salon, salle a manger, chambre a coucher; les murs pleins de suies mais chaleureux. Nous avons pris la route vers 8h30 pour ce qui allait etre notre etape la plus difficile. En effet, nous avons marché au total 6h dans des paysages extraordinaires, au milieu des montagnes avec nous eul pour les contempler.

1h avant l'arrivée au sommet, se fatigue se faisait sentir. deja la respiration s'accélérait et ressemblait à celle d'un asmathique. Plus je montais vers le sommet, plus mes pas se rapprochaient. Au depart, normal, des pas de 70cm, puis 50, 25 et enfin 10cm. Quelques sensations de vertiges aussi. Je m'arretais tous les 10m.J'ai vraiment lutté pour y arriver. J'ai prié, je me disais que je ne pouvais pas m'arreter là, que ma famille  et mes amis avaient besoin de moi  et moi j'ai besoin d'eux aussi. Il ne fallait pas que je m'arrete, je devais avancer.

Et ça montait, encore et encore. nous avions les nuages a porté de mains. Ajoutez à cela une pluie bien froide melée à de la neige, du vent qui vous passe dans les oreilles, les jambes qui tremblent... A ce moment là, le mental est d'une grande importance.

Arrivé au sommet, compte tenu des conditions climatiques, nous sommes restés à peine 1 min pour prendre qq photos, se féliciter et nous commencions notre descente de l'autre coté du sommet. Nous n'avons vu personne tout le long du chemin mais nous croisions une personne, à 5000m d'altitude!!! Il avançait avec ses anes, la tete enneigée... :)

Apres avoir descendu qq metres et etre sorti de ces conditions climatiques extraordinaires, nous nous arretions un instant pour contempler le paysage et la vue. A cet instant, le fait de réaliser que nous avions passé le sommet, les conditions physiques exceptionnelles qui t'ammene au bout de toi-meme, la beauté du paysage, la pression qui retombe, comme un gamin je me suis senti des frissons me parcourir ava,t de me mettre à pleurer. J'etais vraiment aller au bout et j'y etais arriver. On ne se connait vraiment que lorsqu'on a va au bout de soi meme.

Arrivé à 11h30 au sommet, nous nous dirigions vers le village de Sumdah Chenmo. La descente jusqu'au village etait interminable. Nous passions a flanc de falaises, enjembés la riviere plusieurs fois. .. ça ne finissait jamais. La fatigue etait bien là, et les douleurs aux jambes et au dos aussi.

Enfin vers 13h, nous avions trouvé une petite guesthouse. un vrai soulagement.

Apres dej, nous dormions toute l'apres midi. Le lendemain, nous changions d'itineraire pour prendre un chemin moins difficile. Apparemment ;)

J'avais vécu ce jour un des moment les plus fort de ma courte vie.

Slideshow Report as Spam

Comments

Agnès on

Bon ok la je suis jalouse ... 5000m ! je rêve de faire ça un jour

Raph on

T'as l'air d'avoir bien galéré et ça fait plaisir ;-)
C bon d'aller au bout de soi :-)

Raph on

J'repete... Top le photographe :-)

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: