Huanchaco-Trujillo

Trip Start Aug 18, 2006
1
58
207
Trip End Jun 06, 2009


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Peru  ,
Saturday, December 9, 2006

je recommence.. on a fait un voyage de 10 heures en bus avec les canadiens pour Huanchaco, la banlieue balneaire de Trujillo a mi chemin entre la frontiere nord du Perou-Equateur et Lima.. c est connu pour le surf en eau froide.. la vague de Chicama pas loin.. la plus longue du monde.. mais l eau est a 18 degres environ.. les vagues d Huanchaco sont pas mal non plus.. mais y a la grande qui est un peu difficile d acces pour mon niveau.. faut passer la barre et les courants.. et trop faciles, pour la vague qui rentre dans le port.. trop mou..
je vous ai mis quelques photos sur les paysages croises en chemin.. ca passe du tres sec et desertiques du nord a la verdure des environs de Piura et Trujillo... mais c est pas grace au climat qui est different, mis grac a l irrigation et a des rivieres qui coulent dans la region..
ce sont des regions pauvres.. j i vu des gens aller cherche l eau au puis.. isl construisent leur maisons comme au temps des Chimu et Moche y a 1000 ans.. en briques de terre cuite.. ils vivotent apparement de leur maigre culture.. y a pas grand chose comme industrie mis a part le gaz et le petrole..
par contre dans les villes comme puira ou on s est arreter 1h30.. c est pas top.. des villes sans ames.. ou s amassent des gens un peu anarchiquement... avec un centre qui est restore, avec quelques fleurs... mais la banlieue, se sont des bidons villes... au centre par contre y a des belles voitures, des gens qui ont de belles maisons.. ici y a pas de classe moyenne du tout.. c est le paysan tout pauvre comme vous avez l image en europe.. avec leur guenille.. ou alors le riche avec lunette a soleil reban, telephone portable dernier cri, ipod, pick up a 40m usd...
a Mancora par exemple, y avait les riches de Lima qui debarquait.. y avait ceux qui ont reussis a s enrichir avec le tourisme.. et les autres qui vivotent autour.. par exemple le gerant d une paillotte de la plage de Mancora.. il vivait dedans.. il y dormait la nuit.. c etait ca maison.. il gagnait environ 10 sols par jours... 4 francs suisse.. un peu plus vaec les pourboires.. la biere se vendait 5 sols.. et ils s en buvaient pas mal.. rien que nus un soir.. on est a achete 15... mais l argent part aux propietaires des ses paillottes, hotels , commerces.. aux revendeurs de bieres etc.. le gars il ne lui reste pas grand chose..
la meme chose avec Coco qui nous emmenait surfer.. il organise des transports de surfeurs et fait porf de surf.. on payait 15 francs suisse par personne... les cours ne sont pas cher non plus.. tant qu il y a des vagues et des touristes ca va.. mais a la morte saison.. il a pas les moyens de faire le plein de son bus.. le premier trip on  du payer d avance, car il avait pas l argent pour faire le plein..
comme il m a dit.. ici au perou la majorite ne vienne pas vieux.. mais par contre tu vis t as vie a fonds, au jour le jour car tu sais pas combien de temps ca va durer.. il ne planifie ni carriere, ni retraite, ni famille.. ils prennent comme ca vient et improvise au jour le jour.. mais un rien les rend heureux.. quelques bonnes vagues.. une biere offerte, quelques clients leur donnent le sourire..
c est comme a l hotel a Mancora.. moi ca allait, mais les autres clients n arrivaient pas a s entendre avec le couple de gerant... la difference et trop grande.. ils avaient l air de pauvre fils de paysan.. ils parlent 3 mots d anglais.. ils etaient pas fait pour gerer une auberge avec des touristes occidentaux.. completement depasse.. je crois que la differance culturelle est immense.. en plus ils sont feneant comme jamais vu.. tu leur demande de vide la poubelle, de papier de toilette.. ou de nettoyer les toilettes commune apres 5 jours.. car ca devenait insalubre.. ca leur faisait chier de se lever du hamac.. mais pour encaisser l argent ils sont la.. a l heure..
par contre les riches de Limas qui etaient la en vacances.. ils parlent pas mal anglais.. ils ont plus de fric que nous.. et sont culturellement tres occidentalises... c est deux mondes..
j ai trop adore les gens de Lobitos je me repette.. les gosses etaient trop fous de voir arrive ce bus avec 10 surfs sur le toit.. ils nous faisaient le signe des surfeurs.. ils nous regardaient avec des grands yeux remplis d admiration.. comme si on etait des extra terrestres.. peut etre qu on en est... je sais pas.. ils nous disaient hello.. puis de pouffaient de rire...
par contre je vous dis pas les dechets le long de la panamericana.. ils creuses des petites fosses, entassent les dechets dedans et parfois les brulent.. sinon c est des decharges a cielle ouvert immnse.. et le vent emporte tout ce qui vole a des kilometres a la ronde.. c est pas top.. mais les gens on l air de s accomoder aux dechets.. ils vivent au milieu.. et s en foute... c est comme a Lobitos, y avait deux employe communaux qui balayaient la seul portion de route asphaltee du village.. pour enlever le sable..mais par contre les sacs plastiques, les bouteilles PET et autres dechets le long de la plage ou de la route.. personne rammasse..
voila mes premieres impressions du perou
 
 
 
 
 
 
 
Slideshow Report as Spam

Comments

christel
christel on

Joyeuse St Nicolas
Aujourd'hui c'est la Saint Nicolas.

Joyeuse fête à tous !

Christel

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: