Day 11 : Iwik - Nouakchott

Trip Start Jun 22, 2007
1
13
24
Trip End Dec 30, 2007


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Parc National du Banc d'Arguin

Flag of Mauritania  ,
Sunday, July 15, 2007

Today we got up at 8h30, kindly waken up by Nessaba at the campsite of Iwik in the Parc National du Banc d'Arguin. Our breakfast was served and we took time to appreciate it. Took a shower (always a pleasure) and left the place.
Then we started the pist to Nouamghar (Mamghar) where we had to meet our friends from pais vasco. Soon we saw the first dune and we decided to stop and ride it with the snowboard. After a couple of rides we enjoyed the place for a while and went back to the car. Then we followed the tracks for a while, then we started our own... and ended up stuck in a series of dunes. So we went back to avoid the area and reach a amazing field of dunes by the sea through which maze we made our way. Then the pist was easy and we followed the tracks to Nouamghar, but Inaki and Maite had unsurprisingly left. So we decided to take our chance to find them on their way to Nouakchott via the beach because we had a few hours before the tide would be high - after trying an inland route that was obviously not a good one. After 60 km we followed their tracks going out of the beach of a fishing village to reach the tar road. Once at the road to Nouakchott and after re-inflating the tires and distributing some more candies, we headed to Nouakchott for 100 km. We went to Auberge Sahara and met Luke (Portland, Maine[USA]) and Moktar (Bamako, Mali). We had a dish together at a fast food owned by a Congolese located at "Cinquième" district. We went back together at the terrasse of the auberge Sahara and went to bed after a last smoke.
 
Notre charmante hôte nous a reveille à 08h30. Notre Petit-Déj était servi et nous avons pris le temps de l'apprécier. J'ai pris une douche et nous avons quitté le lieu. Nous avons alors entamé la piste vers Nouamghar  où nous devions retrouver nos amis basques. Nous sommes rapidement tombés sur une dune de taille moyenne su laquelle nous avons décidé de tester le snowboard. Après quelques rides nous avons repris doucement la piste en prenant soind de savourer la quiétude de l'endroit. Nous avons poursuivi les traces, avant de les perdre et d'entamer de tracer notre propre route... avant de nous retrouver bloqués dans des dunes, que nous avons finalement contournées pour arriver à un nouveau dédale de dunes longeant la mer. Nous nous sommes frayé un chemin dans ce décor magnifique, avant de retrouver de nombreuses traces que nous avons suivi jusqu'à Nouamghar. Nous sommes arrivés au village avec du retard et n'y avons donc pas trouvé Inaki et sa femme, déjà partis sur la plage en direction de Nouakchott, ce que nous avons également entrepris, la marée nous étant favorable. Nous avons suivi leurs traces pendant 60 kms, longeant dunes et villages de pêcheurs, avant de constater qu'ils n'avaient pas suivi le programme prévu (s'arrêter sur la plage pour bivouaquer) et étaient sortis au village pour rejoindre la route goudronnée. Nous avons fait la même chose la mort dans l'âme, afin de rejoindre Nouakchott, où nous pensions les retrouver dans une auberge de la place. Une fois les pneus, nous avons roulé environ 100kms vers la capitale et nous sommes rendus immédiatement à l'auberge Sahara, où l'accueil et le cadre nous ont immédiatement séduits. J'y ai rapidement rencontré 2 routards : Luke (Portland, Maine - USA) et Moktar (Bamako, Mali). Après quelques bavardages de circonstance, nous sommes allés manger dans un fast-food du quartier « cinquième » tenu par un congolais. De retour à l'auberge, nous n'avons pas trop tardé à nous coucher.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: