Day 9 : Dakhla - Nouâdhibou

Trip Start Jun 22, 2007
1
11
24
Trip End Dec 30, 2007


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Mauritania  ,
Thursday, July 12, 2007

As usual, Maite and Iniaki got up earlier and left just before us. We took time to discover the place we had arrived to at night and then had a quick bush shower. After socializing with Belgian and French winfsurfers, we exchanged our beloved 5-year old Cuban Rhum and Spanish beers for a bottle of sparkling water and chocolate. Sounds crazy?... it is indeed, but alcohol is prohibited in the Islamic Republic of Mauritania. This border is an experience of its own: the Moroccan Gendarmerie Royale, Police and Customs officers inspected the vehicle in detail and we then left Morroco. We went through the 4km no-man's land to arrive to Mauritanian border with police and customs formalities. Afterwards we drove all the way to Nouadhibou, where we camped at Auberge Abba with Iniaki and Maité. It was good to take a fresh shower there and to get electricity. We had a quiet evening with them and organised the programme of the days to come.
                  
Comme d'habitude Maïté et Iňaki étaient déjà debout quand nous nous sommes levés. Nous avons d'abord profité du très beau site dans lequel nous étions arrivés de nuit, puis je me suis lavé et nous sommes partis quelques minutes après les basques, après avoir discuté avec des windsurfers belges et francais. Nous leur avons troqué du Rhum et des bières contre du chocolat et des l'eau pétillante. L'alcool est en effet interdit en Mauritanie et nous avons préféré éviter les tracasseries éventuelles des douaniers. Le passage de frontière était unique : après la Gendarmerie Royale et la police, les douaniers marocains ont tout visité, alors que les mauritaniens n'ont pas même regardé le véhicule. Le no-man's land séparant les 2 pays est impressionnant. Il s'agit d'une piste de plusieurs kilomètres jonchée de cadavres de voitures.
Une fois en Mauritanie, nous avons traversé le chemin de fer du Trans-Sahara en nous dirigeant vers Nouâdhibou où nous avons campé à l'Auberge Abba avec les basques. J'ai beaucoup apprécié la douche fraîche et l'approvisionnement en éléctricité. Le soir nous avons bavardé avec Inaki pour organiser la suite du parcours. Nous avons convenu de nous retrouver dans le Banc d'Arguin, à Nouamghar, car Inaki et sa femme s'y rendaient par la route alors que nous comptions le faire hors-piste.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: