Chroniques d'un exilé : Chasseur d'aurores...

Trip Start Sep 12, 2012
1
3
4
Trip End Jul 12, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Ahöpaa

Flag of Finland  , Lapland,
Wednesday, March 6, 2013

Hello,

De retour pour vous donner quelques nouvelles du grand nord. Je suis bien arrivé au fin fond de la Laponie finlandaise et peut être que ça vous surprendra, mais il fait froid ! très froid ! Pour vous donner un petit avant gout glacé de ce à quoi ça ressemble il a fait -24°C au plus froid aujourd'hui, et -11°C au plus chaud de la journée... et ça s'annonce toute la semaine comme ça ! 

J'ai atterri sur l'aéroport d'Ivalo, le truc est minuscule une bande de terre perdue dans une foret enneigé, avec un chalet comme batiment principal, une seule sortie de bagage, le bout du monde... 
 
Votre serviteur est bien évidemment sous-équipé, ça ne serait pas fun ni à vivre ni à lire si il n'y avait pas un risque de mourir instantanément cryogénisé, n'est ce pas? J'ai amené la Parka, une paire de gants de ski, un bonnet péruvien (souvenir d'une autre chronique d'ailleurs, la numéro 1 pour les néophytes) une cagoule en polaire verte qui peut me faire passer pour Al-Arctica le terroriste local, une écharpe, des bottes de neige, et un jean... oui oui un jean... C'est la blague de cette édition... pas de pentalon imperméable et thermocontrolé type pentalon de ski... non non, un Levis acheté en solde à Dubaï, c'est beaucoup plus fun ... Ceux qui suivaient déjà ces chroniques remarqueront un air de ressemblance avec la Patagonie, ou j'avais fait l'ascension du Fitz Roy avec une pauvre paire de gants et un blouson d'automne... mais bon il devait faire zéro, pas -22... Et pour parfaire la ressemblance j'ai fait une petite rando en raquettes aujourd'hui, trois heures, j'ai jamais eu aussi froid de ma vie sur la Crète sous le vent...

A priori la température ressentie a cause du vent était de -20°C entre 11h et 14h (le temps du treck)...

A ce stade, certains d'entre vous se demandent peut être à juste raison : mais qu'est ce que tu fous là bas bordel ? Surtout avec les difficultés que j'ai eu à organiser tout ça... Mes amis anglophones diraient que j'ai pris un "long shot" mais genre très très "long shot" (ndlr : tir à longue distance, chances d'atteindre la cible: faible voir nulles) pour voir une aurore boréale. Ce phénomène naturel incroyable est très très capricieux, se produit seulement dans les zones les plus froides du globes, au dessus du cercle arctique. Il faut y être soit en novembre, soit en février-mars, avoir un ciel étoilé dégagé (donc une excellente météo), une activité solaire forte, une lune aussi faible que possible, être en pleine nature pour évitez les lumière artificielles et un bol de cocu, le phénomène peut se produire n'importe quand entre 21h et deux heures du matin, et durer aussi bien dix minutes qu'une heure. Mais bon vivant à Helsinki pour six mois c'était maintenant ou jamais, alors j'ai pris le shot. Et maintenant je passe et vais passer mes nuits à chasser l'aurore boréale... pour quelques minutes de rêve... 

Première nuit : coup de bol, j'ai vu une petite aurore boréale, c'était absolument magnifique, bien que petit, une immense trace de lumière dansante au loin au dessus de la forêt. C'est pas ce que vous devez voir en tapant "aurores boréales" ou "northern light" sur google (d'autant que photoshop est passé sur la plupart), et ça ne traversait pas le ciel hier mais c'était déjà dingue...

En finnois on les appelle "revontulet" ce qui veut dire "feux de renard". D'après les légendes locales, des renards de feu vivaient en Laponie et l'aurore boréale n'était autre que des étincelles qui jaillissaient de leurs fourrures.

C'est là le rêve, ce soir si la nuit est clair je retourne au combat ! comme tous les soirs à venir d'ailleurs, les chances de pouvoir en photographier une sont quasi nulle cependant, ayant un bon appareil mais hélas pas un reflex je pense que le malheureux n'y arrivera pas, mais si déjà j'en vois un peu plus ça serait génial... De toute façon tous les paramètres que je pouvais maitriser et optimiser je les ai vérifiés, là maintenant c'est plus que de la chance (très grosse par rapport aux paramètres maitrisables)...

Disons que pour l'instant le "long shot" a tapé dans la cible, pas au coeur, mais dans la cible quand même, et il me reste six de mes sept cartouches... que je compte bien toutes tirer...

Sinon aujourd'hui j'ai fais trois heures de raquettes dans le parc naturel Urho Kekkonen (mon AJ est juste à l'entrée du parc) avec un guide et notamment un groupe de français, les trois pères de famille manifestement amis, avec les femmes et les gamins s'appelaient Jean Pierre, Jean Louis et Jean Marie... surpris ? A certains égards, on sentait Binet et ses Bidochons poindre le nez mais bon, il a fait un temps magnifique (et polaire) et la Laponie est juste superbe, des forets sous plus d'un mètre de neige à moins de 500m d'altitude, c'est un paysage de collines, très surprenant mais avec de très grands horizons, vraiment très très beau. En rentrant, des bouquins, une tasse de thé, et le soir : sauna. Le pied. 

Sur ce je m'en vais manger un morceau pour me tenir chaud ce soir, et préparer le matériel. Un ami arrive demain donc on sera deux à courir après les aurores... 

Lumineusement votre, (ça fait mieux que froidement votre qui serait tout autant de circonstances)

Arnaud.
 
 
  
Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: