"Bamboo Train" - Ali

Trip Start Apr 01, 2010
1
34
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Thmey Thansour

Flag of Cambodia  ,
Monday, August 2, 2010

    Imaginez... une voiture de luxe qui roule à 70 km/h dans la campagne cambodgienne. Peut-être une Jaguar, peut-être une grosse Audi. A travers les vitres de cette voiture, à droite comme à gauche, vous apercevez de verdoyants champs de riz parsemés de sveltes palmiers ;
quelques cocotiers même. Vous êtes bien dans cette voiture climatisée. La température y est idyllique. Les sièges en cuire beige ne sont ni trop mous, ni trop durs. La ceinture de sécurité vous met en confiance sans pour autant vous serrer trop à la taille. C'est, semble-t-il, le moyen de transport idéal pour profiter du paysage.
    Vous pensez toujours à cette même voiture qui roule à 70 km/h dans la campagne cambodgienne, mais à présent vous imaginez que cette voiture n'a pas de toit. L'air conditionné n'est probablement plus aussi efficace, mais la vue du moutonneux ciel azur est inspirante et libératrice. Retirez maintenant le pare-brise de cette voiture. Certes le vent vous siffle aux oreilles mais quel bonheur dans vos cheveux! Débarrassez-vous ensuite des portes du véhicule, portes qui bien sûr vous protégeaient en cas d'accident mais aussi restreignaient vos mouvements, n'est-ce pas? Effacez à présent l'armature de la machine, carcasse vide de sens et dénuée d'intérêt. Pourquoi vous cantonner à ces sièges paralysants avec leurs lanières de contention? Jetez les par dessus bord! Gardez l'essentiel : un plancher. Un beau plancher de deux mètres carrés en fines lattes de bois sur lequel vous avez remplacé votre moteur insonore et aseptisé par un efficace et hurlant moteur de tondeuse dénudé.
    Attaquons-nous enfin aux roues. A quoi bon sert-il d'utiliser de fragiles pneus en caoutchouc sur une imprévisible route goudronnée quand on peut avoir d'intemporels roues métalliques sur deux rails plus ou moins parallèles? Va pour les rails et débarrassons nous par la même occasion de ces soporifiques suspensions! Vous entendez les stridents crissements des roues, le tapage hystérique du moteur et le violent cliquetis du plancher - le tout baignant dans un puissant vent apparent? Quelle merveille!
     Mais attention! Pour éviter que votre spartiate engin ne s'envole dans un fougueux élan lyrique, il vous faut le lester. Posez-y une quinzaine de personnes, une ou deux motos, quelques centaines de kilos de riz, du bétail, de la volaille et n'importe quel autre objet volumineux et pesant qui vous passe par la tête, puis maintenez la vitesse fulgurante de 70km/h malgré la dense végétation adjacente, malgré la traversée de piétons, de buffles et de véhicules en tout genres, vous voilà maintenant installé sur un "Bamboo Train" quelque part entre Phnom Penh la capitale et Battambang le terminus.

Slideshow Report as Spam

Comments

Fungus Ninja on

!!!!!!!! So jealous !

anne-marie delage on

ça a l'air quand même dangereux votre bamboo train!!

anne-marie delage on

Ali, tu as un don certain pour l'écriture... je m'amuse toujours beaucoup en te lisant!!!

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: