Arrivée à Tôkyô.

Trip Start Aug 31, 2010
1
13
34
Trip End Sep 30, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed

Flag of Japan  , Kanto,
Saturday, September 11, 2010

JOUR_11

Jour de voyage et cette fois-ci je vais faire le plus long trajet en avion à savoir la traversée de l'océan Pacifique entre San Francisco et Tokyo. La durée du vol est de 9h30 dans un 747 de United avec en prime le passage de la ligne de changement de date. Il n’y a pas grand choses entre les deux hormis Hawaii. Je m’y serais bien arrêté mais cela sera pour une autre fois, un autre tour du monde.

Je suis debout à 6h du mat pour une séquence d’actions que je commence à connaitre… : Douche, Déjeuner, Fermer la valise, Check Out, Shuttle to the airport, Enregistrement du bagage, Douane, Scanner, Sécurité, attente du boarding, grosse bière. Au moment où je fais le check-out à l’hôtel il y a un appel téléphonique à la réception, le van m’attends devant la porte, c’est synchronisé pile-poil, swiss timing…lol. Il est 7h45, la ville est déjà bien animée et nous nous dirigeons vers l’autoroute. A cette heure-ci la circulation est dense et nous tombons dans un bouchon mais rien de grave. En à peine une heure je suis au Terminal International pour faire les formalités d’usage. Direction Gate 100 où j’ai tout le temps d’admirer le ballet des avions sur le tarmac. Le ciel est dégagé et le soleil brille.

Je profite du temps d’attente pour recharger mon laptop et faire un backup de mes vidéos sur mon HD externe. Déjà 10Go de données, je vais profiter du vol pour faire un peu d’ordre et du montage vidéo.

Bye Frisco, I wish i had more time to stay here.

Dans l’avion j’ai de la chance car le siège à coté de moi est vide, cela me permet d’avoir un peu plus de place pour ce long vol. Le voyage se passe bien, pas trop de turbulences. Mais c’est long…c’est long. Nous avançons à 800km/h à 40'000 pieds (12’000m) au dessus de cet immense océan. Un bon repas, un film un peu naze avec Jennifer Lopez, une sièste, un peut de montage sur Premiere, un petit tour de l’avion pour se dégourdir les jambes, on remplis les papiers de douane, bref on s’occupe comme on peux. L’arrivée à l’aéroport de Narita n’a rien d’extraordinaire car il est situé tout prés de la cote, juste le temps d’apercevoir quelques champs et on atterrit.

En une demi-heure je passe la douane et récupère ma valise puis je vais chercher mon billet de bus pour Shibuya. En sortant du terminal la première chose qui frappe c’est la chaleur, il fait 34C et l’air est humide. Ca me change de San Francisco et je ne vais pas m’en plaindre ! J’adore.  J’attends le bus pendant 40min. L’aéroport se trouve à 60km de Tôkyô et le trajet n’est que succession de banlieues et de zones industrielles. Puis le bus s’engouffre dans un dédale d’autoroutes à deux étages, de bretelles, de ponts, de tunnels, de sorties, de néons et d’enseignes. Mais comment le chauffeur fait pour s’y retrouver ? Je me sent perdu. Je suis en train de rêver. Je suis dans Blade Runner !

Apres 15 heures de voyage j’arrive enfin à mon hôtel. J’ai droit à une pause, non ? La chambre est relativement grande et j’ai la vue sur un des rues animée de Shibuya, un décor de carte postale. Je me repose un moment et prends une douche. Avec le décalage horaire pour moi il est 3h du mat, c’est l’heure de manger une bricole au coin de la rue avant de faire un gros dodo.

Demain je vais au Musée Ghibli à Mitaka dans la banlieue de Tokyo. La prochaine aventure sera de prendre le métro à Tokyo.
Slideshow Report as Spam

Comments

rene on

coucou

isa rené on

Coucou
A peine avons nous eu le temps de lire tes aventures à Montréal et à New-york que te voilà déjà à San Fransisco et dans la foulée en partance pour le pays du soleil levant. Et avec tout ça, tu n'as même pas pris le temps d'aller dire bonjour de ma part à ma copine d'enfance qui habite à Los Angeles!!
Bon, il faut bien reconnaitre que ce n'était pas vraiment prévu dans ton planning déjà bien chargé!!
Le temps de dire ouf et te voilà déjà à Tokyo, c'est vrai que les distances nous paraissent bien courtes quand on est assis devant son ordinateur!
Alors bonne continuation, on te suit de près!
PS: mon cher frangin fait très fort dans l'humour noir!!

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: